Des dominants et aucun dirigeant ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4416048551_f9fd2346dc.jpg

C'est pour cela qu'il s'agit de les dompter – ce ne sont que superflus parasites, leurs intérêts atrocement égoïstes dévalisent l'intérêt général, ils sont seulement antisociaux et font obstacles à toute évolution de la société. Et ne comprennent plus rien à rien de toutes les conséquences que leur obstination hébétée provoque…leur archaïsme figé les aura figé dans une situation non durable !!!

 

De tels dominants hallucinés ne sont plus qu'un fardeau collectif. Ce sont de dirigeants dont nous avons besoin pas de tels détraqués !!! Les ouvrages de Michel Pinçon et Monique Pinçon- Charlot, dont l'entretien titrée "L'argent sans foi ni loi" (août 2012) nous les surprend en pleine déréliction…il s'agit de garder le regard pénétrant qui les saisit comme ne connaissant strictement à la vie commune, vivant toujours en vase clos (donc plus qu'inaptes à prendre des décisions pour les autres) oui oui exactement comme s'ils étaient toujours hospitalisés ou en prison…Des HANDICAPES de la vie en société, de dangereux marginaux oui…Entourés, uniquement, de flatteurs qui leur masquent le réel – et ce sans obligation (vu leur impact sur la vie de milliards d'humains!) de devoir accepter la visite "exigée"' d'experts globaux…à même de leur mettre sous le nez l'impact réel de chacun de leur acte, de chacune de leur prise de dividendes qui ne veut rien savoir, des conséquences de l'ivresse à l'idéologie (non la "spéculation" ce n'est pas "naturel" c'est, piteusement, de la très grande délinquance !)…enfin, en leur mettant le nez dans leurs atrocités et catastrophes…lorsque la majorité des déficits publics et dettes  étatiques viennent, uniquement, de la spéculation financière…etc…

Non non – le consensus indigne pour les laisser VIVRE A L'ECART, leur cacher tous les désastres qu'ils créent, ne pas soigner en eux l'état critique de la maladie mentale nommé capitalisme – est un acte gravissime de non-assistance à personnes en dangers…la Société doit être condamnée à réparer tous ses dégâts…

 

Seule règle NE PLUS RIEN ELOIGNER DE LEUR QUOTIDIEN aux trop riches…interrompre le fait souffreteux qu'ils ne vivent qu'entre eux …les contraindre avant acceptation de chaque gain boursier d'aller voir sur place, …avant chaque acceptation de dividendes d'être contraints de voir combien cela coûte ce prétendu gain aux autres…de prendre conscience que la Bourse ne crée jamais de "vraie" richesses (non, sauf chez les déments qui "croient" que l'argent s'auto-engendre  oui oui comme de l'immaculée conception monétaire ou bien que les dividendes, angéliquement, "tombent du ciel", et ne sont pas les scandaleux pillages des plus- values collectives !!)… non l'agent ne "travaille" jamais lorsque nous dormons, non non il n'est jamais autonome de qui l"emploie - il n'y a donc pas de "main invisible" productrice de création "extraterrestre " de richesses (et autres délires métaphysiques de l'avilissante théologie nommés libéralisme)…et non non la Bourse ne crée jamais de "vraies" richesses c'est pour cela qu'elle est "contrainte" de dévaliser le travail des autres…oui de visiblement les APPAUVRIR partout…et de s'abaisser (si bas !) jusqu'à détruire le Progrès probant des protections sociales de la supériorité civilisationnelle de la solidarité…pour les piller et piller tels de régressifs barbares eux (les travailleurs) les seuls créateurs de richesses …se voir ainsi comme L'INVERSE D'UN ÊTRE D'EXCEPTION conduira bien ces trop riches à se sentir tellement mal avec eux- mêmes…ils représentent le pire échec de l'Humanité et ils doivent s'en rendre compte !!!

 

…oui – juste afin de contrer la drogue dure des flatteurs – auprès d'eux, des volontaires qui leur expliquent à quel point il n'y a rien de valeureux, de courageux, d'intrépide, de grand, d'élevé, de noble, de princier, de supérieur, de magistral, d'auguste, d'émérite, d'incomparable, etc. à voler sans risques les plus pauvres et les plus faibles…que seuls les minables, les pitoyables et les lâches agissent ainsi…oui à accepter la déchéance morale extrême de se faire "nationaliser ses pertes" – non mais quelle indécence navrante, cela ne se fait pas, cela vous ramène à l'échelon du plus blâmable des mendiants, vrai ou faux ?…oui à désocler les trop riches de toutes leurs illusions…la Société va guérir très rapidement….non non - leurs intérêts monstrueusement égoïstes sont des ennemis obsolètes de l'intérêt général, ils sont les plus antirépublicains qui soit, antidémocrates démontrés, antisociaux dolents (la preuve : pourquoi vont-ils, avec tant de hontes, se cacher de la société ?)…non non l'image la plus hideuse de tous les siècles c'est eux : la réelle lie de l'Humanité…le rebut de tout but…

 

…non ils ne dominent rien du tout (même pas eux-mêmes ni la si répugnante avidité – c'est dire !)…et, en tout cas, sont des dirigeants plus qu'incapables ne provoquant que crises sur crises (avec tous leurs moyens ne jamais résoudre le chômage suffit à les démissionner à vie, oui ou non ?) – seule solution VITALE pour la Société : les  démettre de toutes leurs fonctions pour incompétences probantes !!! Où voyez-vous, en effet, des êtres d'exceptions là dedans. Que des êtres plus piteux et miteux les uns que les autres…

 

                                   Un seul exemple bien fouillé

**** Les agences de notations, comme tout ce qui est privé, c'est de l'opacité complète – toujours voir ce qu'il y a derrière…oui en sous- main. Déjà conflits notoires d'intérêts qui DISQUALIFIENT leurs notations incapables d'indépendances. Au sens fort, elles "ne valent rien" et ne doivent surtout pas engager les Etats. Et, au cas où, les citoyen-ne-e-s peuvent "démissionner" les dirigeants pour trahisons des intérêts souverainsCotés en Bourse, vous ne pouvez pas (décemment) avoir un regard objectif…vous ne faites que refléter le regard "très malade" des boursiers…conclusion (utilisant toutes les ressources de la rationalité – ici, entre autres "à qui profite ces notations " ? ou "comment se montre l'instrumentalisation "?) ce sont uniquement aux marchés que profite le grave délit nommé agences de notations …entièrement au service des caprices immontrables des marchés et surtout pas de la démocratie…preuve immédiate ? Ces marchés (sans plus jamais rendre de compte à personne !) se cachent derrière ces notations pour imposer leurs taux usuraires. Très illégaux aussi. Et placer tout le monde (sauf eux ! les réels coupables des crises !) en position d'accusés !!! Oui que du tout très petit sordide !!!

 

En France, la loi de janvier 1973 qui empêche l'Etat d'emprunter à la Banque de France est une loi scélérate, montée par des factieux, clairs ennemis de la République. Elle doit être abolie d'urgence et ses fomentateurs poursuivis…D'autant que suivent les scandaleuses privatisations des banques nationalisées de 1984 et la loi encore plus scélérate du 4 août 1993 ( clair acte sournois contre la fin des privilèges du  4 août 1789  ! et la remarque que toutes les lois en faveur des trop riches surgissent dans la première quinzaine d'août : comme quoi leur délinquance a réellement tout à cacher !!!) oui cette loi aura privatisé la Banque de France (et comment ose-t-elle encore s'appeler banque de "France" ?) qui a, de la sorte, le droit de piller les fonds publics de tous. Et de ne rendre aucun compte ni d'offrir la moindre garantie. La Banque centrale européenne (devons- nous dire allemande ?) c'est encore pire…puisque le tout le fonds de multiples actes déloyaux oui de hautes trahisons contre chacun de leurs pays :

                        ***un seul exemple – l'agent de change, officier ministériel des finances, est, arbitrairement, supprimé en douce. Il est, pourtant, neutre, et en "tant que témoin extérieur aux transactions" complètement à même de les valider ou non…Et son absence de neutralité ne laisse plus de place qu'aux trop impliquées et gangstérisées "sociétés de bourse" – régression de plusieurs siècles sous un certain règne socialiste, c'est cela même ? Si les gouvernants s'effondrent rien dans la Constitution n'oblige les peuples à les suivre…il s'agit de s'en démarquer à fond et d'annuler tous leurs actes si délinquants du même élan !!!

 

Non non non nul besoin de tels des dominants sans aucun dirigeant d'envergure…

 

                        Sûr de sûr que nous ferons tout mieux sans eux !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 02/02/2013 10:39


vous avez un sens de la synthèse exceptionnel que bien peu ont - savoir dans le flot trouver la pépite - il est donc scandaleux que vous ne participiez pas plus aux sphères d'expertises...c'est
vortre place, moins la leur...