Destin avec destination – A de l’alphabet

Publié le par imagiter.over-blog.com

3121363703_aa8704fa7a.jpg

Première lettre qui « ouvre » l’alphabet, A est un vrai destin…Quel ? Le A privatif grec (variation an devant une voyelle) surgit le plus privé dans l’Universel, la position subjective y prend sa place validé mais se prive de tout le reste. Soit en le niant (exclusion) soit en se niant (aliénation). A préfixe issu du latin ad désigne la DESTINATION. La destinée, le but du début, la direction vers - avec le pouvoir de le dire (variation ac, af, al, ap, ar, as, at). L’idée de mouvement de tendre à, va avec la qualité charnue du mot, incluant l’objection la pensée d’action (transitif indirect), exemplairement. A demeurera bien la position de langue qui explique ET implique le mode de répartition et succession, par rapport à l’espace et au temps des actions et des êtres. Aussi l’étrangeté surgit bien plus de ce que le premier mot bondisse comme celui qui ordonne, construit la souplesse transparente de toute la langue. L’Aire de tout le dictionnaire : surface unie qui, seule, pouvait permettre la FORCE DU SENS. C’est alors une affaire visuelle que ce sens qui est son, il ne fallait pas s’y tromper : juste lever le lièvre dans vos yeux…

 

Voici de quoi vous contraindre à savoir (pour s’avoir soi-même) que toute la langue, désormais la langue entière, tourne autour de racines radicales (et pour cause !) voilées, cachées, et que les préfixes et suffixes - pré-fixé, près, auprès du fixe comme suf-fixe, fixer sous, dessous - sont là pour dévoiler les mouvements, les trajectoires et les modes de répartitions et résonances de l’action de la racine même dans tout l’espace et le temps sensibles aux êtres des lettres eux-mêmes que les mots soient « concrets » ou « abstraits ». Les préfixes et suffixes découvrent, révèlent, en un mot apocalypsent. En clair, ils sont le tribut d’attribution (manières, temps du temps, espacements de l’espace, repos ou mouvements, lieux d’extraction des choses, toutes les modalités et possibilités des actions… etc) qui par réverbérations du verbe même, par reflets du préfixe ou suffixe DANS la racine même, est l’action de l’action, celle qui contribue à placer le mot en sa zone de plus grande activité DANS (danse) la langue toute entière.

 

Et, fait plus extraordinaire encore, relie ce mot à sa constellation propre qui, par ricochets ou réverbérations infinies, n’est souvent pas  celle que l’on veut bien croire, les liens exacts et honnêtes entre les mots n’ayant jamais daigné être illuminés. Pourquoi donc ? Un son vibré, mêlé au travail de la respiration, touche, sélectivement, un endroit précis du corps et aide, ainsi, à son sens. A qui ouvre la bouche par le fond du palais, fait forme de stabilité. A qui joint. A qui sert, alors, de  tremplin vers autre chose, semble définir les règles une fois pour toute, et les règles valables pour tous. A, la bonne origine. A qui introduit la téléologie. A le savant. Le s’avant très réfléchi qui ressemble tant au Big Bang : avant le Big Bang qui avait-il ? avant l’univers qui avait-il ? et avant A qui avait-il ? S’avant le savant. Mais avant c’était avoir. Le savoir s’avoir soi-même. La synthèse devient : le savant du savoir, de la saveur sapience. S’avoir soi-même : il faut maintenant ETRE savant, l’être totalement - c’est à dire physiquement.

 

A implique ou explique l’univers. Il dé-voile tout. Le réel n’était voilé que de ne pas AIMER les mots. Tout ceci n’oublie guère qu’une pré-position qu’un pré-fixe, qu’un auxiliaire de secours absolument indispensable (essayez de compter les a depuis l’aube du texte), ayant voyagé, elle, la voyelle - ce qui, d’âge où d’elle, illumine que toute voyelle voit et voyage toute la langue. Et obtient donc que nous voyions et convoyions le Verbe avoir qui, de toujours voir, a A à jamais. La première lettre de l’alphabet étant très exactement celle qui A un des deux seuls verbes - souches de la langue. Ceux des DEUX humanités.

 

       Pas mal pour un début !

Et pour donc ce que présage la fin…

 

vous pouvez retrouvez le texte complet sur le site internet gratuit freethewords.org,  onglet 3  "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans corps des langages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article