Être au-dessus de l’époque ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

8297304164_a8ae7662a9.jpg

A nous rétrécir dans l’espace des débats binaires plombés à l’avance, ce n’est même plus tourner en rond mais sans un rond de bon sens…comment y déployer ses ailes…notre cerveau ailé, lui- même, prévu pour vivre toutes les "simulations" possibles…peut demeurer dans l'immensité de la connaissance exhaustive des choses, des solutions, des alternatives et des potentiels…

 

Être au-dessus de l’époque, alors, c'est ne jamais être au-dessous de soi!!!

 

Prêts-à-penser, phrases toutes faites, langues de bois, refus de débattre à coups de dogmes péremptoires assénés comme fermetures définitives de tous débats, etc…ne retrouvez-vous pas là des attitudes trop courantes qui placent ses protagonistes toujours en-dessous d'eux-mêmes…

 

Et donc – notre époque se voit dirigée, uniquement, par qui n'est jamais AU-DESSUS DE L'EPOQUE ? Et ne "sait" strictement rien de ce qu'il faut savoir afin de "diriger" !!!

 

C'est du propre…c'est vraiment pas très malin…c'est même déraisonnable…oui extravagant à force de rester insensé…c'est bien de l'incitation au suicide collectif…

 

Les traces les plus visibles (refus de raisonner comme seul raisonnement !) de l'effondrement moral, affectif et intellectuel des majorités se décèlent mieux dans ces attitudes prétendues "progressistes", cute, top mode, super novatrices, oui si modernes…et l’antienne « résister c’est créer » oublie que la véritable création reste inattendue, imprévisible, si nouvelle…aussi se détournent, tellement trop vite ces prétendus « résistants » des courageux créateurs…et ils se montrent si preu résistants ces auto-affichés "résistants" qu'ils ne résistent plus que comme "il est voulu" qu'ils résistent…genre, ils préviennent, au mégaphone, les pouvoirs qu'ils vont résister ainsi et là et à telle date !!! Si imbus d'eux et si barbares et cruels avec les véritables créateurs…résultat dialectique : CREER CEST RESISTER …et surtout plus l'inverse !!!

 

Ne pas le reconnaître c’est ne plus même envisager l'option "résister" du tout… Réciter des slogans avec un conformisme de récitation ; des applaudissements prépayés (par les pouvoirs) ; des "couvertures" médiatiques anormales (toujours qui n'a strictement rien à dire !) ; un mépris intégralement intégral de tout le monde (même le présentateur se méprise à fond lui/ elle- même au vu des plis de sa bouche…)…etc

 

"Ce sont les idées et non les intérêts constitués qui, tôt ou tard, sont dangereuses pour le bien comme pour le mal", John Maynard Keynes …nous les voyons tant à l'œuvre ces idéologies si conformistes des prétendues extrêmes gauches d'où tous les vrais créateurs ont été, indignement, chassés !!!

 

Les effets de "position" (je suis dehors) bifurquent bêtement la pensée, la font sortir de sa lumineuse trajectoire. Je suis leader (ah oui de quoi ! d'un régiment de phrases vides qui ne signifient plus rien ?). Je vends tant (comme si la firme n'achetait pas en sous- main, "n'omettait" pas de comptabiliser tous les retours en déductions, etc.). Je chiffre autant et te "calcule" tant (toutes ces immatures accumulant les problèmes collectifs sans une seule solution globale à l'horizon ?) – viennent empêtrer encore plus les non-pensées dans le cloaque inextricable. Où les egos enflés, sourds et aveugles à toute réalité, servent d'uniques argumentaires…où l'insensé domine jusqu'à la perception des sensualités…

                                   …jusqu'au fond des sébiles du tout – égarement !!!

 

Être au-dessus de l’époque –

                                                                                  se vit, alors, tel..

 

                                   demeurer toujours DANS la réalité la plus collective !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

vérifiez le par les posts "Le soi le soin le besoin" du 4 juin 2011, "Cadrer cadriller quadriller" du 5 juin 2011, "Comment le repos repose vos questions ?" du 7 juin 2011, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011; "Des sauts périlleux à l'intérieur de vous-mêmes ?" du 11 juin 2011, "Hans Diefenbacher, ce sont qui marginalisent qui sont le vrais marginaux" du 22 juin 2011, "On aime pas ceux qui pensent ?" du 23 juin 2011

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 23/01/2013 16:21


bonjour


maginfique trajectoire qui vous "situe" si bien...bravo et merci de nous servor de modèle !!!