Être gai happens

Publié le par imagiter.over-blog.com

4109940400_e1a8e1d416.jpg

Si vous rencontriez quelqu'un comprenant juste "les gays happens ?", que feriez- vous ? Comme l'impression d'être tombé dans un guet-apens, en quelque sorte ? Ce trop bien dit de "apenser", en vieux français pour "réfléchir, méditer et préméditer" et les aguets du guet, pour de guet apensé

 

Ce n'est pas tout à fait clos lorsque l'agait, guet, embuscade – signale "les aguets". L'ancien français nous guidant bien jusqu'à "agait" – le compliment du "ai-je assez guetté ta gaieté ?" – entrerait, dès lors, dans ces clous !!! Être gais happens représentant comme un souhait concrétisé !!!

 

L'homme préhistorique avait développé son corps de manière radicalement différente de nous. Alfred Tomatis avait expliqué que l'oreille "directrice", la droite en général, se construisait, justement, par le temps prolongé passé dans "la position du guetteur", l'oreille très tendue. Ouverte comme une coupe afin d'attraper tous les sons. Qui, dévalant tout le corps, répondaient aux pulsions de courses inscrites dans tous les muscles et…tendons…du si alerte alerté !!!

 

Le corps tout en éveil avait surdéveloppé une des deux oreilles. Nous en gardons trace !!! On ouvre l'œil et l'on tend l'oreille. D'où le garde re- garde, tout particulièrement de le rester sur ses propres "gardes"…d'où le sur "son qui vive" conserve toute la vivacité de rester à toute l'écoute…Telles les voiles d'un navire se déploient et s'orientent en tirant, justement, sur les écoutes (cordage de voile)…Jusqu'à même la sentinelle sentie – tout n'est que ressenti dans l'attente attentive de veiller à surveiller !!! Chaque perspective en ouvrant, oui, des futurs à choisir !!!

 

L'affût si bien affûté. La vigile vigilance, la busquée embuscade, le traquenard tout convexe, oui le piège bien amorcé…tout ne s'y dessine qu'en factions d'actions, en observations qui actionnent tout…et produisent des sensations comme – cette frétillante sémillante ou bien cette guillerette qui guette…

 

                                   nous laissant dans l'expectative

                                   … d'une attente fondée sur de si solides probabilités…

                                   … en plein espoir…

 

                                               …ai je donc bien félicité ta félicité ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JeH 19/12/2011 18:13

Oh, yes, I under-stand !

JeH 19/12/2011 17:11

Oui, l'attente de tes articles, ce suspens, comme aux aguets, à la fois impatient mais prenant son temps, tendu vers la lecture de tes surprenantes réflexions, renversants appariements, des
plongeons sous les mers des mots, où découvertes enveloppantes habillent de felicidade (portugaise !).

Gun 19/12/2011 17:37



oui c'est ce genre de commentaire que tu pourrais utiliser en coper/ collé - très clair !!!



JeH 19/12/2011 16:58

Oui, l'attente de lire tes articles, ce suspens, tendu vers la lecture de raisonnements surprenants, toujours des surprises, des cadeaux enveloppant, des effets inattendus, de renversantes
réflexions, des tangentes non fuyantes, des plongeons sous les mots, des appariements inédits, ... de cette source toujours des ressources, chaque lecture est une felicidade (portugaise!)