Extension du domaine des incapacités collectives

Publié le par imagiter.over-blog.com

4445807340_90aaeccd10.jpg

Que diriez vous de qui se précipite sur une goutte d'eau  au lieu de regarder où se trouve le robinet ? Vous trouveriez ceci loufoque. Mais c'est parce le sens de la formule, la contextualisation qui fait mouche vous ont aidé à voir plus clair.

 

Mais dans un réel, où tout se mêle ? Et selon le sens de la métaphore ci-dessus ? Oui oui beaucoup se précipitent sur une goutte d'eau en "ignorant" (et ne voulant pas connaître les causes globales et sociales de leur situation. La source des problèmes. Et se précipite sur un effet qui:

Soit ne vous perturbera plus lorsque vous saurez la (les) cause(s)

Soit devient une structure plus collective qu'il s'agit de démanteler ne serait- ce que par amour de votre entourage.

 

Le petit acteur empire tout pris sous l'urgence des nécessités quotidiennes. Comme si elles contraignaient à détruire tous les accès vers l'émancipation ? comme si ce n'est pas collectivement que les libérations surviennent ?

 

Tout geste quotidien, qui répète à l'identique celui d'hier, peut être quitté, un court instant, ceci ne gênera pas vraiment votre vie. Pendant que vous réfléchirez (résonnerez aux propositions d'autrui, etc) à tout ce qui forme obstacle ou rétrécit cette vie. Alors pourquoi ne le faites-vous pas ? pourquoi vous cachez- vous derrière la vie de tous les jours pour n'en point faire la plus grande des aventures ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org ,  onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article