Frissons

Publié le par imagiter.over-blog.com

8017444081_f96d62a058.jpg

Les muscles horripilateurs dont Pilate se souvient très bien ? Ceux qui génèrent la vague qui frisèle de froid. Mais un froid qui fait du bien. Roboratif. Tel la boisson glacée qui coule son toboggan entier de crissants cristaux….dans la toute gorge offerte…nos frissons frissons frissons …

 

Là c’est la peau entière qui est offerte…un frisson est donc toujours ACCOMPAGNE. Tel le tonnerre de son éclair. Tel nos corps de leurs ombres…il ne peut survenir seul, le frisson, mais en tribu, en communisme de comportements. En foule sur une ligne de crête…pas en génération spontanée mais de ce qui procède de ce qui précède…nous sommes donc plus frissonné-e-s que nous frissonnons !!!

 

Pris entre deux feux de sens ?

*** ceux qui auraient fris les sons oui celui qui aurait frit son son son frisson savent de quoi l’étoffe des émotions est faite… tu mitonnes, tu rissoles, tu mijotes, tu cuis…les sons donnent vraiment des frissons…

*** les odeurs demeurent des routes privilégiées à frissons !!! d’eux s’envolent tous nos oiseaux libérés…

*** les touchers chairs de poule déclenchent, plutôt, qui givrent les poils, les hérissent et leur font faire du surf de légèreté communicative…l’air donne aussi du tant frisson…

*** les goûts nous font devenir les papillons de nos papilles et nous frémit l’épiderme et ses épis…

%%%% - ces quatre sens s’unissent dans sentir et ressentir, sensitif et sensible,

soit

recevoir

recueillir

recouvrer

percevoir

toucher

palper, etc…

 

…sentir ? que des bénéfices corporels, des récoltes et des moissons de biens oui de bien- êtres …où l’on empoche sans débourser…où l’on gagne sans rien perdre…où l’on engrange sans aucuns effets secondaires…etc…le tout conduit par les si délicieux frissons

 

- bref bref toute une économie si rationnelle, sensée, réaliste, fiable, solide et cohérente qui fait de nos corps notre bien le plus précieux…imperméable à toutes les flatteries si creuses !!!

 

…puisque lui seul demeure rentable – des millions, des milliards de sensations, d’émotions et de sentiments à la clé !!!

 

…le prix à payer ? Se distancier de l’argent – ce desséchement de tout l’être. Comme cet assèchement du futur…

 

La preuve ?

…vous pouvez, ici, déjà,vous rapprochez du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation)… le plus proche de ce somptueux son solaire…Comme vous le feront bien ressentir quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", encore "dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants » , "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé","Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à notre service, etc…

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article