Fuites hors du réel ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

medium paysage.2

Combattre toutes les réalités à coups de statistiques faussées ? Ou changer les mots au lieu d'essayer de transformer cette réalité pour le bien commun ? Eviter tout débat bien structuré qui permette de démasquer toutes ces perversions ? Etc. La patine des "martelages" rend-elle ces fuites indécelables…voyons voir…

 

Cela donne, au lieu de déchets des "matières résiduelles " Non plus des dépotoirs mais des "sites d'enfouissements sanitaires". Plus guère de vidanges mais des "élimination de matières résiduelles" (décidément, tout n'est que résidu pour ces cerveaux détraqués !)…mieux: "on met en valeur tous ces déchets résiduels"…notons que, à force d'accumuler du " résiduel", il risque de devenir tout le principal. Et nous alors ? Des résidus de résiduels ? Du restant pas en reste ? Du subsistant subsidiaire ? Plus des résidents, des résidus ?

 

En tout cas, tant que ces esprits plus qu'incompétents dirigeront le monde - pour notre futur, cela ne présage rien de bon. Trop de fuites hors de la réalité, trop de dénis du réel ne peuvent mener nulle part !!! Enfin, que dans le toujours pire !!! Sauf, qu'à chaque seconde, leur crédibilité s'use à grande vitesse…

 

Vous croyez que, lors de hausses de tarifs vraiment exagérées, vous recevriez des éloges pour toutes "ces améliorations apportées au service" ou bien tous "les avantages exceptionnels des nouveaux programmes", etc…(noms euphémisés pour hausses de tarifs !) Ces insultes directes au bon sens vont-elles vraiment améliorer la sociabilité ? Les incivilités se concentrent vraiment dans la pub, le marketing, les financiers barbares, les politiciens langués de bois, les médias mercenaires, etc et tout leur langage si moralement INCORRECT !!! Cette langue n'est-elle pas celle du grand banditisme. Et le "politiquement correct" celui de leurs douteux receleurs ?

 

Ainsi qui cela peut-il bien servir de transformer "retenue fiscale" en "salaire de sécurité" ? Sinon les patrons qui font passer leurs exonérations extravagantes en "charges sociales" et le salarié (qui paie tout toujours au moins 2 ou 3 fois) n'est, lui, que dans les rubriques "prestations sociales" (lui seul les paierait donc ?). Alors qu'à l'évidence, les "charges sociales" c'est lui !!!

 

Etc.

Usages abusifs et frauduleux de mots (tout ce que dit le système est retenu contre lui) qui avouent donc

                                                                       des millions de falsifications. Par jour…

 

La grande délinquance a vraiment choisi tout son camp. Et nous venons d'acquérir le droit de les traiter en conséquence…

 

Leurs fuites hors du réel prendront fin dès que nous serons

                                                                                            déterminé(e)s à les réprimer !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitsfreethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

belle brochette de stupidités
Répondre
I


le politiquement correct n'aura été que source d'injustices...et le tout dans 1 bêtise satisfaite de son égoisme béat