Hiérarchies ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4737579655_05bc99b463.jpg

Les Arkhè – ces archies qui ouvrent jusqu’au mot « archaïque » - et tentent de recouvrir d’un voile hiératique, d’un hiérôs sacré, les échelonnements dits hiérarchiques – vrais arbitraires des signes…qui, par un langage performatif (lorsque dire c’est faire) veulent nous tatouer la peau pour toujours de ces conventions très aléatoires. Et…sans fondements aucuns…oui bouturer la hiérarchie dans nos corps mêmes (voir « La colonie pénitentiaire » de Franz Kafka)

 

Au point que la seule supériorité reconnue par le plus grand nombre c’est celle…d’avoir le cœur bien large et extrêmement généreux !!! Un monde à part ne peut nous faire part de son monde !!! Le moins expérimenté y rature les êtres exceptionnels ; le plus intelligent (donc sans référence !) doit obéir à des ordres absurdes. Le plus compétent n’est plus à même de nous faire profiter de sa compétence – ligoté qu’il/ elle se voit par toutes les irrationalités qui « refusent » de montrer leur argumentaire comme d’entrer dans un vrai débat…la hiérarchie c’est le silence ahuri quelque part, non ?

 

Le tout insensé glisse à l’insensible – l’insensible lui- même glisse, insensiblement, vers l’inconscience impénétrable…

Puisque, justement, le défaut de construction des hiérarchies c’est que leurs légitimités mêmes ne pourraient être remises en causes ni en questions…situées dans un lieu inaccessible, séparé et éloigné de nous, vraiment extra terrestre, imperméable à tout argument comme ne devant ni se justifier ni se prouver – hiérarchie appartient au « c’est comme ça » parce que ( ?) « c’est comme ça »…puisque pas de vote préalable, pas d’examen, nulle consultation préparatoire – toute hiérarchie se réfugie dans des principes hors de principe, des archè hors d’atteinte, des circuits étanches et tabous…la conviction ne peut se fonder sur rien de bien solide, consistant ni tangible…il n’y a donc nulle conviction !!!

Juste un jeu de miroirs qui nous renvoie, sans cesse, à notre propre image et à nos projections mentales…une obéissance aveugle jointe à une perte de personnalité, d’esprit critique et du moi souverain !!!

Et, pour finir, un ancrage bien irrationnel dans les arkhè  archaïques » - et leurs maladroites gesticulations afin de tenter de recouvrir d’un voile hiératique, oui d’un hi érôs sacré les échelles de valeurs !!!

     Ce qui nous fait crier « Mettez les archies (des hiérarchies)aux archives !!!

                    Les hiérarchives !!!

 

                      *********

De Wikipédia – en complément …

 

Arkhè (ἀρχή) est un concept en philosophie de la Grèce antique, signifiant l'origine, le fondement, le commencement du monde ou le premier principe de toutes les choses. Le principe est ce qui commence mais également ce qui commande. Anaximandre, (610-547 av. J.-C.), passe pour être le premier à avoir utilisé ce terme pour désigner le principe des choses, mais son maître Thalès concevait déjà l'eau comme premier principe.

 

La philosophe allemande Hannah Arendt dans ses Considérations Morales, a souligné l'importance de la signification double de l'Arkhè dans la mesure où le principe du commandement ne nécessite pas de précédent : le chef est celui qui crée (poieo) le jugement souverain, autonome de toute "jurisprudence".

 

On retrouve arkhè dans le mot archange qui vient du grec ἀρχάγγελος / arkhángelos composé donc de ἀρχι- / arkhè qui veut dire à la fois « commandement » et « commencement » (c'est, en quelque sorte la « tête ») et de ἄγγελος / ángelos « messager ».

 

Selon d'autres sources, en grec, le mot arkhê signifie à la fois : - le commencement, l'origine, la cause, - la personne ou la chose qui commence, son extrêmité, le début d'une série, le premier, le chef, - la première place, la magistrature, - le pouvoir.

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article