Juger selon les apparences c'est bien le pire esprit flic qui soit ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5975871112_a99c86990b.jpg

On voulait nous faire croire à une organisation horizontale non hiérarchique, décentralisée, participative, etc : il n’en est rien. Jamais la hiérarchie des choix pour les autres et sans leur avis n’a été aussi pesante qu’en 2012. Jamais la verticalité n’a été aussi rigide, psychorigide, kafkaïenne ( G.K. Galbraith a démontré que le privé reste "plus bureaucratisée " que l'administration ! C'est dire !) et hyper centralisée, sans plus de débat, de discussion, de choix réels en fait, tous aux ordres et au pied et bientôt l'armée pour toutes et tous…oui de chez oui, jamais de chez jamais, la hiérarchie (donc du privé putschiste!) n’a été aussi pesante qu’en 2012…

 

Dans ces conditions, où se vautrent tant de soumissions volontaires – qui ne devient très purulente que lorsqu'elle veut contraindre tout le monde autour de soi à ramper autant que soi…juger selon les apparences c'est bien devenir le pire esprit flic qui soit. "Ignorant" tous les contextes, conjonctures, situations, conditions et conditionnels, positions et dispositions, etc…donc ce qui constitue la "vraie" vie de leurs concitoyens, leur réalité, la vérité qui sous- tend leur choix, la visibilité qui conditionne leurs décisions, etc…et – exactement comme dans "La colonie pénitentiaire" de Frantz Kafka ce "politiquement correct" (si incorrect en tant qu'être social) va passer la herse sur le corps du non fautif (seul ce bourreau content de lui se montre coupable, condamnable, fautif, erroné, délictueux, blâmable, répréhensible et punissable…ayant totalement tort et causant des torts de partout)…la herse destinée à tatouer et imprimer la loi de la société directement dans la chair du non contrevenant…pendant que le/ la  vrai(e) délinquant(e) (celui/ celle qui jugent selon les apparences et se montrent les pires esprits flics qui soient – empilant erreur sur erreurs) se voit incité(e)s à poursuivre leur bestialité….

 

Et, alors que la disparition de l'intérêt général, du bien commun, des lois de la République (le capitalisme, nihiliste et anarchiste notoire, détruit la République publique à chaque seconde ), de tous les partages collectifs – par l'imposition bestiale de la solitude pour tous…juste pour l'ignominieuse bassesse que si tout le monde est seul tout le monde achète tout…Ce qui, passé devant un VRAI tribunal,  vaudrait au moins 13 millions d'années de prison à ces très grands délinquants que sont les voleurs capitalistes. Mais des voleurs sans codes ni honneurs, sans limites ni déontologies…oui prêts à faire crever tout le monde pour leurs illusions de PAPIER pas monnaie…

 

Face à ces monstres inconscients – il s'agit bien

D'"Empêcher les riches de nuire aux pauvres", blog du 19 octobre 2011…

D'accumuler les protections contre la bestialité de la société de consommation, folle à lier…

 

Au minimum vital …qui ne le fait pas ? Et dont c'est le devoir radical ?

 

Oui, et alors que la société est devenue hypercomplexe et que chaque individu, abandonné lâchement par le législateur, se dépêtre dans un monde où

 

   Tout ne peut plus qu'être qu'imbriqué, intriqué, mêlé, enchevêtré, brouillé, embroussaillé, arborescent, mélangé, innervé, emmêlé, structurant, etc… - et où donc les individus cumulent beaucoup de "circonstances" atténuantes. Et la société plus aucune… Juger selon les apparences c'est bien le pire

                                                                                                          …esprit voyou qui soit.

 

Que du répréhensible contre ces grands délinquants sociaux que sont les hypocrites du "politiquement correct" – donc de la torture sociale réelle mais , perversement, dissimulée…

 

Juger selon les apparences en devenant même…

                                                           …la pire insulte contre les lois de la République !!!

.

…et l'on voit que le capitalisme, nihiliste et anarchiste notoire, n'a plus, désormais, que de la prison devant lui…

 

refusant de limiter, de réguler très réglo, sa liberté de nuire qui s'arrête…

                                               ……..où la liberté de se défendre des autres commence…

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 22/12/2012 07:44


bonjour


combien on commencé à enlever le flic qui est en eux/ elles...non plus inutile de s'en prendre aux autres...l'humour c'est donc que les aqpparences (trompeuses) vous jugent (sans tromperie)....

imagiter.over-blog.com 30/12/2012 09:53



vous savez dire l'essentiel