L'axe faussé des débats ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4254377543_1956a63b8d.jpg

Déboulant d'un commentaire "vous savez tout englober en quelques lignes - tout en déplaçant l'axe (faussé) du débat - il est plus QU'UTILE de vous connaître" cette réflexion et mise en dispositif de "comment nous réfléchissons ?" vous sont dénudés sans fard…

 

Nous sommes des pros du réel et du très multidisciplinaire – et l'on peut tout à fait nous essayer si l'on ose…mais l'on dirait que les pouvoirs s'enfoncent dans toutes les lâchetés "cumulées"…

 

Aussi faudra bien que l'on voit que nous tenons les rênes…

Un vrai DEBAT ne peut émerger que de personnes très "incarnées" – un corps enraciné et déployant une large imagination – et très passionnées des autres – ouverture d'esprit maxima et ego très restreint (juste pour survivre parmi les mostres hypetrophiés d'égoisme) …en 2013, et sur aucun point elles/ ils ne doivent être CONFORMISTES…jamais, pas une milliseconde : sans être un crime passible de Justice juridique – le conformisme est un crime très grave contre la pensée dès lors qu'il se mêle de penser. Et veut tout diriger sans rien savoir ni comprendre. N'est-ce pas le cas d'aujourd'hui ? Lautréamont disait de lui (en tant qu'Isidore Ducasse) "toute l'eau de l'océan ne saurait laver une seule tâche de sang intellectuel"…vérifiez – il désignait clairement de détraquement mental du conformisme…ou bien comment ne JAMAIS PENSER PAR SOI-MÊME…et, alors, comment osez décider pour les autres, leur voler clairement leur vie alors ? Toutes les dictatures sont conformistes – depuis le temps tout le monde devrait le savoir tout de même…la répulsion atteint le maximum, non ?

 

En 2013, il devient essentiel d'écarter de tout ce qui est vital les puérilités irrationnelles des conformistes (qu'il aillent jouer dans "leur" cour des grands où plus rien n'est "sérieux" !)…ils NE SAVENT absolument PAS PENSER. Sans les mimétismes parasitaires cela exploserait aux regards depuis longtemps…C'est un acquis définitif : nous devons protéger la Société et la République de ces réels trublions, de ces agités incohérents, de ces semeurs de troubles, de ces grands malades …sinon c'est la mort collective au bout du chemin…

 

Un seul acte, une seule parole : sortez donc vos œuvres, montrez vos preuves !!! AVANT toute expression…Plus la peine de dire dégage – un "sors donc tes preuves s'il y en a" suffira…

 

Pique-assiette scandaleux des autres – ils/ elles ne font qu'attaquer sans jamais démontrer leurs droits à attaquer. Démolir sans prouver qu'ils pensent mieux et plus large. Pas la moindre proposition, la plus infime ligne – aucune démonstration, nul argumentaire. L'incompétence à l'écoute, l'invalidité à rendre compte ou l'incapacité à restituer les idées des autres. Etc Clair ? Ils foutent partout le chaos et le désordre…prouvez donc l'inverse…

 

Un vrai débat doit être SEME dès le départ se montrer plus qu'exhaustif

ne rejetant rien a priori – un modèle d'universel, décidé à se montrer d'une fermeté implacable contre les moindres "factieux" (sens 1789) – surtout ces trop antirépublicaines "élites" (peuvent-elles alors l'être des…élites ?) qui, depuis trop d'années, MONOPOLISENT illégalement tout (donc devraient êtres passibles oui de quelques milliers d'années de prison…au moins…et à chacune et chacun. Clair ?)…

 

…le débat doit EGALITAIREMENT appartenir à tout le monde. Tout comme l'on ne sait D'Où vient le prochain génie CE QUI va être dit, formulé, transformé, etc (le génie est, obligatoirement, imprévisible (à tous les sens spatiaux et directionnels possibles) et improgrammable (lui seul "sait" ce qu'il/ elle a à faire – l'empêcher c'est nous tuer tous à grands feux !!! Clair ?)…Le débat doit être formulable par le premier venu comme le tout dernier. Rien de plus anti-hiérarchique et impertinent (terme surtout chirurgical, non ?) qu'un vrai débat : NUL N'EST NUL (reste le principe) au fond ontologique du réel. Seules les circonstances (si manipulables) sont contre pas les étants ontologiques. Clair ? De la sorte, un débat DOIT être dirigé par qui défend, en tout premier, universalité, égalité sans privilèges et respect radical de CHAQUE parole (pourquoi faire aux trop riches, plus que déshonorés, ce que leurs maladies affectives hasardent ?)…

ensuite – la spatialité du débat, sa géographie et géologie en coupe, etc. doivent être drastiques…seul qui vit de tout son corps la dialectique, l'argumentaire ouvert, les techniques de conversations - dont Guy Debord osait que "bientôt seront morts tous ceux qui savaient encore parler" - vous voyez, à quel point, il demeure VITAL de redresser l'axe des débats – et dans ce cas les délinquants toxiques sont plutôt au sommet…

 

…ainsi avec le principe basique du jamais de DUALISMES (cette paresse inexcusable des cerveaux) pas de ceci ou de cela trop réducteur et simpliste (et comment englober "toute" l'Humanité dans de tels simplismes ?) mais toujours au moins TROIS (3) dialectique toujours 3 . 3 reste l'art de la synthèse…prendre LE MEILLEUR de tout sans rien saccager, ni détruire tels des abrutis de machos du raisonnement…le dualisme c'est détruire la thèse soi- disant "vaincue" – ce qui n'est que du vandalisme, des hooligans en costards cravates qui représentent la honte de tout penseur. De la discussion jaillit la lumière nous a scandé la Raison du 18 ème siècle : RIEN des médias schématiques ne VEUT la Raison et l'universalité des partages comme les partages des universalités (et pour cause)…il doivent être placés sous tutelle immédiate à effet instantané !!!

 

donc – en aucun cas – les solutions ne sont prédictibles et lisibles au départ des débats – d'où processus et progressions (à tous les sens spatiaux et directionnels possibles) comme tous les faux débats faux jetons d'aujourd'hui l'émasculent…mais bien, uniquement, en fin de processus et progressions…

 

après brassages gigantesques des corps émotions sentiments et concepts. Clair ?

 

…qu'on se le dise…des personnages tels que nous peuvent

                                              redresser l'axe faussé des débats !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 13/01/2013 19:26


Bonsoir quelle impeccable démonstration


à axe faussé conclusions fausses ?