La Bourse ennemie des entreprises ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5099661516_46b454d948.jpg

De qui n'est-elle pas l'ennemie d'ailleurs ? Nous savions déjà à quel point les émeutiers bousiers nuisent aux PME- PMI, seules créatrices d'emplois pérennes et vivant, excellemment hors des circuits maniaques de profits – ne serait- ce que (afin de faire court) parce que les banques ne prêtent pas vraiment attention à leurs projets individuels (dont la totalité se montre, pourtant, essentielle pour un pays) toutes hypnotisées, les chochotes, qu'elles sont par les spéculations boursières et l'achat des bons du trésor étasunien !!! "soutenant, ainsi, l'économie d'un autre pays" que le sien…quelles têtes de linottes !!!

 

Nous venons de trouver la preuve, recevable en justice, que la Bourse nuit, aussi, fortement aux grandes entreprises … En dévaluant fortement leur valeur boursière. En dévaluant fortement leur valeur boursière et sans pouvoir en apporter la moindre justification ou explication…c'est comme si la Bourse, la traîtresse perpétuelle, l'ennemie universelle,  livrait, pieds et poings liés, ces grandes entreprises aux anti-responsables, les vautours, les cinglés du dépeçage, les hedge funds…etc. ETALANT AINSI EN PLEIN JOUR SA FOLIE PLEINEMENT IRRESPONSABLE…

 

Il faut, effectivement, avoir perdu tout sens des mesures et tout respect humain pour fourguer ce qui ne vous appartient (comme si, par principe, tout est déjà à vous) puisque ce jeu pour enfants malades de la terre brûlée n'a PAS DE FUTUR. Une fois, qu'il a cassé les joujoux il fait quoi l'enfant aliéné ?

 

Air France- KLM c'est de très nombreux actifs, un patrimoine lourd, une flotte de 593 avions (dont certains, revendus à l'unité, peuvent atteindre 210 millions € ) se voir RETRECI à 1,9 milliard €, bradant donc plus de 500 avions au prix de la ferraille…Une chaîne hôtelière Accor (Ibis, Novotel, Sofitel) avec  4 200 hôtels voit disparaître 2 000 d'un coup de manche arbitraire. Tout se montre, en gros, divisé par 2 : un actif c'est du solide, du calculable et du vérifiable, diviser par deux ressemble, alors, fort à  un coup de force des pustchistes boursiers. Même chose pour l'enseigne Carrefour et ses 4 700 magasins, rien qu'en France, pfiiiiittt, 2 300 viennent de s'envoler dans les brumes (qui débouchent bien chez quelqu'un ?). Pour EDF, enfin Véolia, le coût de ses 58 réacteurs nucléaires, estimés à 3 milliards neufs (soit 174 milliards) se voit amputé, comme par magie, des 4/5 de sa vraie valeur à juste 37 milliards (autour de 1/5 - puisque tout le parc des pylônes et fibres optiques ne sont pas inclus dans ce calcul) de (prétendue) capitalisation…

…comme c'est systématique, il y a de quoi se demander à quel jeu jouent les émeutiers boursiers ? 

 

Ils tentent de contrer avec un pitoyable "que si plus personne n'achète vos produits votre patrimoine ne vaut plus rien". Edf sans clients ? A ce point ? et…et…Etc…la ficelle est bien trop grosse !!!

 

Si vous voulez télécharger, gratuitement, nos ouvrages économiques sur freethewords.org vous pouvez y vérifier à quel point la Bourse est, structurellement, ennemie des entreprises. Juste de la viande à se faire dépecer…aucun respect, pas de regard global, aucun esprit de synthèse et de cohérence systémique…strictement inapte à se projeter dans le potentiel futur, enfermée dans son panoptique qui l'a rend prisonnière de sa pensée autiste, y prenant des reflets pour des connaissances, de l'optique pour un signe métaphysique de la main invisible, agissant telle la bête fauve entravée qui casse absolument tout autour d'elle, JUSTE pour atteindre le bout d'os du coin au fond…

 

Paroles d'hypnotisés (d'envoûtés ?)…"On ne comprend pas, on déplore, on est consternés…"…chuinte ces entreprises comme des élèves effrayés dans la classe de professeur la Bourse…anomalie visuelle flagrante…si votre regard obtient assez de recul (plus vous êtes "désintéressés" plus vous "savez juste" !!!) que l'anomalie est globale…c'est globalement que la Bourse avoue son activité d'ennemie totale de la civilisation…agiter sans précautions une entreprise grouillant d'êtres humains comme si c'était des jouets en plastique c'est "admettre" que tout n'est que fourmilière et que les gros sabots des esprits bestiaux des émeutiers boursiers ne s'arrêteront que lorsqu'ils auront tout détruit autour d'eux…

 

Des organismes d'investissements à moyen terme, complètement anti- spéculatifs (le casino gagne toujours et impossible de voir ce que peut "gagner" une entreprise à se voir, sans motif sérieux, dévalisée de la moitié de son patrimoine ?) sont possibles. Ici et maintenant, tout de suite…Hors de la Bourse et sans elle !!! Là, nous n'y avons vu qu'assauts sauvages de spéculations à trop court terme (plus de 95 % de cette activité de sociopathes si défavorable à la vraie société et à l'économie réelle) – D'autres organismes d'investissements à moyen terme sont possibles !!!

 

Alors, dans ces conditions, toutes ces entreprises en voies de spoliations radicales par LEUR ENNEMIE LA BOURSE pourraient aider à faire fermer cet antre de bestialité irrationnelle ???

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitsfreethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article