La part de responsabilité réelle des spectateurs de tout ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4605550305_8063394d2f.jpg

Ce qui disqualifie, enfin, qui ose que, sans penser, nous pouvons arriver à comprendre réellement…à nous en sortir concrètement.

 

Regarder un spectacle ne vous rend pas supérieur à qui, si vulnérable, s'échine à l'animer…il reste si lâche d'attaquer la créativité, plongée dans le trop nouveau, le manque de modèles, de garde- fous et de protections…et ce n'est sûrement pas parce qu'il vous est si facile de faire le mal que cela vous valoriserait…

 

Donc l'unanimité encombrante des regards goguenards et des remarques dépréciatives – pour qui tente, en direct, un nouveau raisonnement, se mire ici. Tout branché sortir du merdier actuel. Pas con du tout donc…vous croyez ? La grandefracture mentale de l'époque se situe bien là !!! oui oui quel que soit le milieu, la majorité de ce milieu se montre trop identique à la majorité du milieu prétendu si extrêmement différent. Tous unis contre les minorités de leurs opinions : là, les conformistes d'extrêmes gauches rejoignent d'improbables socialistes ou d'autres droitiers trop semblables…Oui, jusque chez les affichés libertaires à la parole en flagrante contradiction avec tant de comportements droitiers. S'inscrire dans des rapports de forces, des abus de positions dominantes, des actes non universels ni partageurs, des regards colonisateurs et des excès de pouvoir est-ce donc cela "libertaire" ? A vous en dégoûter carrément. Ne jamais respecter la parole autre, radicalement étrangère, bien dissidente – n'est ce pas, là aussi, posséder un tyrannique regard colonisateur ? Les Pays Bas accueillirent, en leur temps, toutes les paroles persécutées. Les conformistes libertaires ou libertaires-spectaculaires (tout dans le mime extérieur rien dans le cœur ni l'amour !) aident, oui relaient, renforcent tous les barrages, secondent impec' les flics de l'esprit !!! Etonnant, n'est- ce pas voyageur ?

 

Or que voyons-nous (des millions de spectacles, de communications, de techniques après) – à part les créatifs – strictement personne n'a avancé. Plutôt reculé même. Tout cela pour rien ? Barricadés dans des blockhaus d'inactivités qui ne pourront jamais accéder au nouveau (restant imprédictible et inconnu) et n'ayant que, si rarement, la bonne attitude envers qui transmet…Quels gaspillages irresponsables de milliers d'efforts des créatifs pour retomber dans la même ornière a-individuelle (sur laquelle l'arriération qu'est le capitalisme prolifère tant) …Et tout le monde se plaint de ce que (presque) tout le monde a contribué à mettre, en fait, en place…oui à cause d'exigences stupides, comme n'apprendre que du connu or nous n'apprenons que ce que nous ne connaissons pas. Logiquement. Etc. Oui oui…

 

… ces exigences déplacées qui font naître toutes les perversions actuelles – demander l'impossible afin que le possible qui est bien à notre portée devienne impossible, ne jamais rien vouloir connaître de la vraie hiérarchie du réel (quels sont les actes déclencheurs, comment articuler les infos entre elles, qui sait vraiment penser et, si nous l'ignorons, par précaution, diffusons, au maximum, tous ceux/ celles qui apportent du nouveau, le futur nous en sera reconnaissant. Appeler improprement utopies ce qui se montrent si réalistes (mais n'existe qu'en humbles germes) et marteler que ce qui existe (malgré l'avis de l'énorme majorité) devient comme l'unique preuve de sa légitimité à persister (ce qui représente une utopie destructrice oui ou non ?)…etc…

 

Comment est- ce possible ?

 

C'est, qu'alors que les créatifs en tous genres (nous ne parlons que des authentiques!) ont immensément évolués, les publics sont toujours aussi figés dans leurs tyrannies ignorantes. Combien peuvent vivre de tout leur corps les trajets de créations, les efforts, surpassements, trésors d'inventivités que cela nécessite…les obstacles genre comme le réel résiste comment s'y épouser ses forces ? Sans aucunes connaissances charnelles de la hiérarchie des valeurs de chaque ACTE créatif (obstacles, ingéniosité à les contourner, économie de moyens)…Etc. Et, malgré cette évidente disproportion, le spectateur (dressé et manipulé à être et rester tyran) va juger. 1 000 fois plus sévèrement que n'importe quel juge rigide, en plus…Se privant (nous privant ) avec ce droit barbare qu'il s'octroie de tirer sur tout ce qui bouge (plus réac rétro facho fera-t-on mieux ?)- de tant d'œuvres étouffées dans l'œuf…La majorité semble contre les " paradis fiscaux " – mais beaucoup, paradoxalement, sont pour les " paradis spectateurs "…

 

Ce nouveau concept de " paradis spectateurs " ne s'aborde mieux que sur la réponse sincère à ces questions ? Aimez par vous-mêmes ? Par vos propres goûts ? Par le partage honnête et réellement produit de l'expérience ? ou – tout au contraire – vous n'êtes qu'influencé-e ? Petits soldats au garde à vous des ordres? Ordres de qui ? des médias dominants appartenant à ce que vous prétendez détester le plus, pourtant – donc vous obéissez aux ordres sur qui faut admirer ou non et vous arrivez à détester (sans aller même vérifier) qui a le même ressenti que vous autant, au maximum, sur obéissance inapproprié à qui vous détestez tant, en fait – quelle incohérence de méthodes, spectateur trop déchu, qui devenez, objectivement, l'ennemi de tous vos amis véritables, sinon un immense changement (par le soulèvement de tous les amis du monde !) serait DEJA survenu, vrai ou faux ?…

 

 

…jusqu'à prétendre décoloniser l'imaginaire en posant ces mêmes regards colonisateurs sur qui possède et utilise la "verve"…

 

…la "verve"  et le verbe ne peut être que verve (oui la joie dans chaque mot – le désir évident de partager l'intelligence) ? pour ces regards colonisateurs ce n'est pas "sérieux"  du tout que la verve, la chaleur du partage intelligent (dictature verbale que cette façon si frivole de dire sérieux, monopole du faux sérieux, dont on se "déguiserait" alors,  comme la décampagne électorale la plus dérisoire et ridicule montrée depuis longtemps !!!

 

Nous avons vu à quel point  la façon de penser de ces regards trop colonisateurs est fausse !!! Jamais, en effet, nous n'avons été, globalement, aussi éduqués et formés. Et jamais, aussi, il n'y a eu autant de problèmes sur la planète. Ils ne font qu'augmenter sans solutions…Ce qui, déjà, décrit l'absence forte d'esprits pratiques, tournés vers l'action et la résolution concrète de problématiques. C'est donc la façon de penser dominante qui est toujours plus fausse ? Et quelle preuve plus flagrante que vous apparteniez aux dominants que ces regards colonisateurs ?

 

Déboutés de leurs prétentions à se donner toujours le bon rôle, toujours blancs comme neige, dans l'attitude du spectateur en retrait qui s'octroie des droits de cruautés et de destructions insensés, à se monopoliser la parole qui cherche à blesser les vrais dissidents et résistants réels… et qui (aucun cumul ne le ferait même reculer) se prétend de gauche…etc …

 

Tous ces prétendus libérés  qui s'agitent à mettre tout le monde en prison mentale ? Et pourquoi fuient-ils/ elles le bilan catastrophique de la libération des esprits et de leurs mœurs ? Ces progressistes qui régressent à grande vitesse ? Ces émancipés qui ne jouent plus qu'à la domination des autres ?  Ces modernes qui battent en barbaries mentales tous les soi- disant sauvages ? Ces promoteurs de paroles libres qui surpassent les cruels inquisiteurs dans le sabotage des débats de fond ? Ces extrêmes gauchistes qui vous font sentir prisonniers de leurs goulags indiscutables ? Ces affranchis qui battent en mesquineries sordides tous les censeurs du passé ? Purée, dès que vous les croisez, ils sont encore plus prêts de vous assassiner net de ces regards trop colonisateurs !!!

 

Sans jubilation, sans compassion, sans invitation au partage, sans lueurs de fêtes, sans passions, sans amour oui…bref, surtout pas de joyeux yeux !!!

 

Tel est ce spectateur lourd de tant d'échecs, de gaspillages et de drames !!!

 

Sa part de responsabilité réelle dans le fiasco actuel se totalise alors ENORME !

 

                                   Vous désirez toujours lui ressembler ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans l'attaquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article