LA PHRASE QUI REND L'ARGENT INEFFICACE

Publié le par imagiter.over-blog.com

5309241664_67ebc571b3.jpg

Dans "Recherches sur la nature et les causes de la richesses des nations", Adam Smith clarifiait;, déjà en 1750 que "l'argent , sans contredit, fait toujours partie du capital national, mais on a déjà fait voir qu'en général il n'en fait qu'une petite partie, et toujours la partie du capital qui profite le moins à la société ". Et dire que d'indignes escrocs, favorablement relayés par trop de médias indignes, veulent nous faire gober que cet Adam Smith LA a créé, fondé, garantit, éternisé le capitalisme…

 

Tout est faux : le capitalime n'est basé que sur des mensonges, des manipulations, es escroqueries : le prétendu fondateur du capuatalisme est totautant on ennemi que nous !!! C'est dire…

 

Pas de phrase, radotée dans les universités aveugles, dans les médias détraqués ou entre financiers irréalistes – qui soit une condamnation plus radicale des circuits financiers, comme de la Bourse. L'argent n'est pas la richesse d'une nation. Il en est, à peine, la mesure, mais une mesure qui met, par ses perpétuels mensonges et tripatouillages, la société en grand danger. Sinon, dans le tableau complet de la richesse d'un pays, l'argent forme la partie du capital qui profite le moins à la société.

 

Parce qu'une poignée déshonorée des citoyens de ce pays fait main basse sur lui. Qu'il ne peut, ainsi, participer au partage des richesses. Et, de plus, afin de connaître la richesse exacte du pays, Adam Smith préconise-t-il de retirer du total tout l'argent en circulation, puisque ce serait compter double, la richesse et son instrument de mesure. En clair, il abolit la Bourse avant même qu'elle ne puisse germer: ce n'est, alors, que de la spéculation, donc du gangstérisme rendu licite. Rendu licite par qui? Par vous ? par vous ? par vous ? Alors par qui ? Par personne en plus ???

 

De surcroît, puisque dans "le capital national" l'argent ne fait qu'une petite partie de celui- ci, il est plus que désastreux, politiquement (et donc socialement)de lui laisser PRENDRE TOUTE LA PLACE. C'est introduire l'ennemi public n° 1 dans le coffre fort, c'est ouvrir les portes de la survie de l'Humanité à son destructeur. Ce n'est pas sérieux du tout. Cela pleut dru votre incompétence…La soi-disant "irrationalité" des marchés ce sont ces leurres lancés afin d'empêcher la compréhension publique que l'argent ne peut pas "gagner autant" en "travaillant" (magiquement) hors de nous, en s'auto-engendrant surnaturellement (TOUT est irrationnel à la Bourse, cette secte plus que malsaine !!!). L'ultime solution devient que c'est en pillant le travail des autres, le résultat du travail des autres, les plus- values créées par le travail des autres que s'enrichissent les spéculateurs. Que du très grand banditisme !!!

 

Que tous les autres secteurs de la société le doivent pareillement comprendre tout ce mécanisme basique du gangstérisme antisocial, nommé, par inadvertance, capitalisme. Que de rendre l'argent roi c'est livrer la société, pieds et poings liés, à son pire ennemi: l'argent fou. Celui qu'aucun raisonnement, aucune statistique, aucun chiffre, aucun fait, ni même aucun catastrophe ne peut raisonner…En, plus c'est un fou …furieux. Vous voyez bien…Plus rien ne peut être sérieux dans une société qui fait d'une très petite partie (qui ne trouva que méfiance absolue chez Adam Smith) de la société son but global. L'écrasée majorité n'y participe pas du tout…

…déjà…elle n'est qu'abandonnée par tous les organismes prétendus s'occuper de tout le monde…et, de plus, sa "fonction" dévolue n'est plus que de se faire plumer, sans cesse (voir le système de rotations, géométrisations de l'économie, augmentations visibles des inégalités). La folie argent ne peut fonctionner que si tout reste immobilisé, arrêté, pétrifié pour tous ses illégaux braquages…tout ce qui n'est pas fait pendant ce temps nous revient comme un FARDEAU (nous dépêtrer de ce système d'enfantillages radicaux!) .. encore, ça n'aura pu être que le système le plus prédateur (des plus grands gaspillages lorsque les gaspillages ressemblent plus à des pillages!), donc le plus dangereux pour la planète et la survie humaine.

 

Voilà ce que c'est d'avoir laissé ce qui profite le moins à la société prendre toute la place : clair que ça ne profite pas du tout à la société cette dictature...

                                                                                                                      Ça la détruit…

 

…comme vous pouvez, largement, le vérifier dans les posts titrés "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres"  du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 …"Quel est le taux de population mondiale qui a une protection sociale ?",  "L'ère post- démocratique ?" (1) (2) (3), " L'argent ne fait pas le bonheur : il a même tenté de le kidnapper", "L'angle mort de la finance", "Les crises sont causées par les excès d'inégalités ?", "Principe de précaution massif envers la finance ?", "Désindustrialisation : à qui la faute ?", "Plus ça va plus c'est vulgaire d'être trop riche","Gains collectifs partout", "La spéculation désocialisée", "Les émeutiers ce sont les trop riches ?", "Peut-on vraiment se dire "objectif" lorsque intéressé et profiteur ?", "Les amertumescences ?", "Le coût d’une non intervention publique ?", "Hontes du néolibéralisme", "Banques, plus rien ne va !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", "Les élus ne sont pas les propriétaires de ce qu'ils gèrent", "Plus con qu'un banquier ?", "L'infantilisme du "circuit intégré de la finance internationale", "Ce que représente l'argent des banques ?", "Collectif/ individuel", "Privatecity" – Publicity", "L'autorégulation étatique est prouvée …", "Donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air (1 et 2)", " La finance - une fraude systémique ?", "Comment le capitalisme se met à dos tous les génies ?", "Le bon détour ne ment…" ou "POURQUOI LES MARCHES CA NE MARCHE PLUS ?"

Gains collectifs à la place des gains individuels, Fête sociale permanente, Service public du crédit, revenu d'existence mondial, retour massif des services publics autogérés, et tant d'autres filons du futur etc – toute une nouvelle civilisation est bien, complètement, en place !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 07/02/2013 17:40


BINGO ...coup de maître...les financiers n'ont AUCUNE légitimité, aucun texte ne les fonde, pas un raisonnement n'est de leur côté - il va devenir facile de leur faire procès sur procès tellement
leurs "dettes" d'illégalités les dépassent toutes...merci !!!