Le capital pris au piège de l'offrande

Publié le par imagiter.over-blog.com

7359232726_26d862af3a.jpg

…qu'est-ce qui est devenu plus ringard, défraîchi, flétri, fané, usagé, abîmé qu'un trop riche ?

deux trop riches, sans doute !!! qu'ils se montrent si démodés, surannés, désuets, dépassés, obsolètes, oui absolument ringardisés – les décatiminis

 

…regards tous nouveaux…sur ces si ennuyants personnages desservis par toute la langue…c'est la Fin de "leur" histoire, le début de la nôtre…convoyons donc tout ce que nous voyons…

********Le riche Triche, il a cela dans le sang, mauvais atavisme, à soigner d'urgence,

Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche Triche Le riche oui triche le riche !!! Son cœur piteux laissé en pleine friche

Son anagramme (lettres mélangées) demeure CHIER…chier et riche que du pareil au même *****

C'est tout dire

C'est comme ça

Tout à redire à refaire et on ne le redira pas

Depuis que cette lie de l'Humanité (le riche est seul tombé plus bas que TOUT ) de l'Humanité nous fait chier la sécurité enfin sociale va ouvrir une prestation de protection et de garantie contre cette engeance extrêmement insalubre…au tarif redressé à l'endroit – soit dégressif VERS le bas plus vers le haut (les confiscations fiscales à 75 % c'est du pipeau – en réalité, les riches paient, globalement, plutôt 30% et même bien moins et…les pauvres, eux, globalement, plus autour de 50 % (TVA oblige…cet impôt de grande injustice contre les pauvres)…clair ?

 

La fiscalité devient effiscalité pour démasquer les trop riches : pendant qu'ils barbotent tant dans le sordide nous pigeons toutes les ficelles. Et vous ?

 

et…

…toujours la même rengaine percée de partout : "nous" sommes en crise (enfin pas eux, vu les sur profits, ils "adoreeeent" la crise même si c'est le malheur de la majorité!)… "nous" sommes en crise donc et tout EST DE NOTRE FAUTE oui les électeurs/ trices, contribuables, citoyens, lecteurs)/ trices, êtres vivants, etc…nous osons vivre, penser, rire, aimer, etc – quelles pertes de temps…ce n'est pas bien les robobobos c'est juste (et rien d'autre – jalousies acariâtres) pour acheter leur stupidités merdiques (juste "cela" la croissance la croissance – vous êtes "contre" la croissance)… achetez achetez achetez et…il n'y aura plus de crise : la magie est au bout de l'infantile marketing (cette non pensée) on dirait… alors que lorsque 52 % de la croissance est monopolisée et séquestrée par 1 % de individus ce 1 % est un vrai et très illégal ennemi de la croissance !!! et… marketing (et tant d'autres cochonneries) ne sert plus à rien !!!

 

***** "nous" sommes en crise et à fond depuis 1975 et nous ne savons toujours pas si c'est toujours la même crise ou, à chaque fois une nouvelle (mais mais que fait la police ?)// ( mais que fait la Commission européenne ?)…or ces crises permanentes avouent en hurlant LEURS INCOMPETENCES RADICALES…oui à tous ces dirigeants : ils semblent aussi inamovibles que les crises <<donc>> relations de causes à effets ôtez les vous supprimez la crise - et "sans eux" plus du tout de crises CQFD !!!…avec tous les énormes moyens qu'ils ont, ils ralentissent même pas les crises, ma pov' dame – ce sont des propres à riens, oui des salis de tout, mon brav' monsieur, faut les virer ullico comme des …malpropres qui souillent tout ma pov' dame…

 

*****ces crisards (semeurs de crises), en plus d'être plus incapables que la nullité, sont CAUSES uniques et permanentes des crises…les déficits ce sont eux, avec leurs indécents sur profits, et leurs grossièretés anticitoyennes lorsqu'il s'agit de "réparer" la crise – à quel point ils gonflent, d'une avidité répugnante, tous leurs gains (qui donc – au lieu de diminuer les déficits les…augmentent!)…le riche triche sans cesse il tRiche. Se servant sans arrêt et partout dans les "circuits à déficits" - vous les stoppez et ligotez hors possibilités de spéculer, pfffffffttt miracle - s'évaporent les déficits…chiche : dans leurs soûlographies permanentes, ils ont de brefs éclairs lucides – un des trop riches européens dit, lors d'un réveillon-on-s'endort-plus-que-d'habitude : "afin de sortir de la crise, si nous nous unissions au lieu de nous combattre" – et QUI DIVISE tout sinon la maniaquerie profit ???

 

**** En effet, ces attardés ne savent même lire ni écouter, encore moins entendre et savoir…et ce dont il parle c'est le socialisme "réel" (pas l'escroquerie scandaleuse de la France actuelle au regeanisme même plus déguisé, juste repeint en rose très très pâle !!!) que des coopérations "sociales" intelligentes….et donc…la fin de la crise et  DONC du…capitalisme. CQFD !!!

 

Le capitalisme c'est la CRISE permanente…la peur lancée sans cesse qui "croit" rendre invisible toutes les fraudes (elles aussi permanentes) des prétendues élites (la lie de l'Humanité…s'en passer c'est, enfin, viiiiiiivre et être heuuuuuuuureux !!!)…

 

**** de piger que les crises c'est eux, les déficits toujours eux, la misère provoquée par eux seuls – eux qui mentent sans cesse et sur tout…qu'ils nous auront pourri la vie au maximum JUSTE pour nous voler un maximum en se donnant le "bon rôle" de nous accuser de tout en permanence (de "nous" accuser de tout ce qu'eux seuls pratiquent, en fait) – la répulsion grooooooooonde…"L'impossible capitalisme vert" de Daniel Tanuro, avril 2012, qui prouve jusqu'à la nausée, à quel point, face à tout ce qui cherche à sauver la vie sur Terre, nous ne rencontrons que ces maniaques déréalisés qui nous montrent des regards d'hallucinés, avec des mots de grands malades, bavant "profits faire des profits profits (comme si toutes les situations n'aboutissaient qu'à ceci (profits) …mais sans vie "durable" donc "faire" du…profit, où donc, stupid cupid ???

 

Mêmes baves dégoûtantes chez les "faux" exilés fiscaux ou bien la nausée qui modifiera tout – le pays d'Ubu malsain et abject – la goutte d'eau qui fait TOUT piger sans surtout s'y noyer ? Les trop riches semeurs de crises, rejetés de partout à la fois !!!

 

Regardez donc ce tas si poussiéreux, au cœur glaireux, aux regards moisis, laissant crever des milliards de gens à cause de son abjecte maladie d'avidité …c'est quoi l'avidité ? Après lui tout reste vide, à vide, avide de tant de vides. Terres brûlées d'alités. Razzias de barbares. Cœurs de pierre chantés par des stars aux cœurs encore déserts que l'abandon…qu'est ce qui est plus vieux qu'un Bonobo un Bono trop bobo…ces gauches caviars caviardées aussi pires que les droites – qui planquent leurs gains sur votre dos tout en vous martelant de donner donner et plus donner ça fait très désordre non ?

 

                            Le capital pris au piège de l'offrande ???

 

Partagez partagez – encerclez-les de dons, de distributions, d'attributions, de libéralités, de largesses, de présents, de legs surprises, de générosités, d'altruismes, etc oui tous très laïcs et très anti-charity business…hey bonhomme, c'est pour changer en vrai la vie

                            – pas pour faire joli sur les déchus journaux…

 

                   Partager reste supérieur à être supérieur !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 14/01/2013 17:45


infiniment drôle - cela rachète toute leur propagnde si minable de ces bien trop riches ringards d'un bout à l'autre...ce qui est le plus incroyable c'est que vous surprenez toujours et toujours
...comme si vous recommenciez le monde chaque jour...

Miche 14/01/2013 17:24


, c'est tellement vrai, "qu'ils" sont ringards !


 

imagiter.over-blog.com 14/01/2013 19:06



bonsoir et merci


l'ancien directeur de la Banque mondiale dit que "la croyance dans le capotalisme est en train de s'érider" : de + en + nous les verons ringards et ringards...