Le capitalisme est un extrémisme à classer près des terrorismes ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4192750189_713c5c9e68.jpg

Malheureusement la réponse est oui ! Explications…

Déjà, scientifiquement, il se montre crispé dans une attitude de clair émeutier. Osant la "pensée unique" (vous pouvez penser ce que vous voulez à condition de penser comme nous), qui cogne impudemment, sur la non" réfutabilité" de Karl Popper (tout ce qu'on ne peut réfuter ne peut être une science). Fort de cet désaveu formel de l'intelligence, le capitalisme extrémiste passe ses journées en coups de force illégaux.

 

Au niveau de toutes les justices, c'est bien lui le casseur, le destructeur, le nihiliste, le contestataire permanent du réel, le barricadier, à la limite du terroriste, le vrai voyou mental. Il renie et dénie, sans cesse, toutes les sagesses de toutes les civilisations (même celle qu'il squatte). Au niveau social, c'est le pire de tous les systèmes possibles. Pour les juges, c'est le plus dangereux des récidivistes, niant, effrontément et sans plus la moindre dignité, toutes les conséquences flagrantes de ses "activités" (sic), tout en reportant, déloyalement, sur les autres les prix à payer.

 

Intellectuellement, c'est un idéalisme métaphysique, la pire des utopies destructrices que la Terre ai portée. Fuyant tout rappel du réel*** comme tout vrai débat de fond. Il a si peur de sa proche confrontation avec les mots et les faits. Fondé juste sur un mensonge scandaleux, il est quasiment ce que la Terre a porté de plus miteux, minable et mesquin. Ainsi, alors qu'Adam Smith disait, si fortement, que l'argent n'est pas la richesse juste sa mesure, que la vraie richesse ce sont les talents (donc les êtres humains), que les boutiquiers le révulsait tant avec leur slogan "tout pour moi et rien pour les autres" (and the winner takes alll the market, dans la version effondrée 2011, voir le blog*** à ce sujet) - qu'il a, principalement, œuvré pour faire savoir les avantages de la division du travail – et personne n'a à s'occuper du travail des autres, l'intérêt des autres et le sien propre sont tous transcendés "comme par une main invisible". De là, à procéder à la plus grande escroquerie de tous les temps (la Bourse et les marchés) qui ose le méphistophélisme de se prendre pour "infaillible jusqu'à la bulle qui éclate lamentablement" (leur omniscience l'est mais uniquement dans l'erreur ?), et de l'auto-régulation (autre mot pour gangstérisme économique légalisé par des politiques non mandatés pour le faire et que la justice pourrait contraindre à annuler leurs abus de pouvoir).

 

***  songez à une des définitions hyper idéalistes du capitalisme tel "La science des choix en situation de rareté"…autant de contre- vérités et d'angélismes puérils non ça ne se trouve plus !!! ou, encore, à la "neuro-économie", vous emballez pas c'est juste vous comme des animaux, soumis à des impulsions électriques, on vérifie (si facile à leurrer) "l'impact des marchandises sur les comportements" mais, aussi, le sens des choix par rapport aux sollicitations (comment vous êtes encore assez humain pour leur glisser entre leurs doigts incompétents)…trop d'etc. !!!

 

En Economie, donc, le capitalisme prouve sa stupidité pitoyable. Il n'a strictement aucun sens des affaires. Ses affaires immatures "coûtent si cher à la collectivité" qu'il vaudrait mieux mettre, les capitalistes, sous tutelle pour qu'ils s'amusent dans leur petit parc sans plus "d'externalisations des coûts" possibles. Ainsi, tout leur charabia (nommé pensée unique) se montre, effectivement, indigne de la pensée exigeante. C'est un effondrement moral et une catastrophe sociale. Leur sacro-sainte croissance (que d'inadmissibles cruautés sont commises en ton nom) A UN COÛT. Au point qu'il est précisé que la croissance chinoise de 2010 est annulée par son coût. C'est malin ! Or croissance = hyper consommation (consumation donc destruction non durable !), la soi- disant "croissance" (un concept qui déshonorerait toute université s'il en restait une ! ) c'est au 3/4 cette infantile consommation plus qu'irresponsable. Donc la délinquance, mais la plus bestiale, a accès au tableau de bord qui dirigerait le monde. Or – autre tiroir de l'idéalisme insupportable du capitalisme extrémiste – lorsque dette, il y a, toute partie d'emprunts utilisée pour la consommation empêche le remboursement de la dette. Stupidité couronnée ? Pas un seul de leurs concepts ne tient debout. D'où terreur absolue devant tout vrai débat. CQFD ?  Donc les soi- disant pouvoirs politiques font tout pour que le monde soit encore plus aux mains des escrocs, des voyous, des destructeurs, des pervers, des égoïstes irresponsables.

 

Le revers c'est que le capitalisme extrémiste (qui semble le plus grand fanatisme actuel***– voir sa "pensée unique" qu'il faut annihiler frontalement (il faut en empêcher toutes les mortelles nuisances) COÛTE trop cher pour la survie de l'Humanité. Ce caprice pour esprits détraqués, ce fonctionnement farfelu qui GASPILLE (donc pille) absolument tout. L'avenir de l'humanité en brûlant, irrémédiablement, et en souillant toutes les ressources, en choisissant toujours la pire des options (les "gains" en sont nuisances et pollutions) pour son futur. En gaspillant, aussi, honteusement tous les talents – ce qui amène l'image d'un capitalisme extrémiste détruisant la montagne d'or JUSTE pour accoucher d'une souris. Il y a quelque chose d'obtus, de borné, de sournois dans le refus implacable de toute intelligence et sensibilité en lui. L'image la plus réaliste c'est une barbarie bestiale. Au point que la DESTRUCTION DE LA SOCIETE qu'il a, presque, réussi – demandera de précieuses décennies pour reconstituer (guérir) la société après le cataclysme de négativités (surnomme "le sans tête" – oui le caput capitalisme – d'où c'est par la tête, le savoir que nous abattrons le capitalisme – les têtes les mieux formées pour y parvenir sont, paradoxalement, les têtes hyper sensuelles, donc anti- hédonistes, ces gloutons aveuglés !!!)…

 

*** à mettre sous vigilance extrême "la folie capitaliste" qui délire que la technologie pourra réparer le climat SANS CHANGER NOTRE STYLE DE VIE MORTEL, que, de toute façon, la Nature est anti- naturelle, qu'on peut se passer d'elle (comme de la Vie ?), qu'il ne faut respecter aucune de ses "lois", qu'on vole, par contre, tous ses services gratuits pour les revendre aux autres frères humains, qu'il faut être doués pour cette minable bassesse etc. Et, qu'à la limite, c'est les capitalistes qui ont inventé tout l'univers: la preuve on peut détruite absolument toute la réalité, l'argent "triomphera" (sic). Devant le fanatisme bestial envers l'argent qui vérifie les effroyables carnages qu'il commet sur les liens sociaux, les solidarités actives, le niveau réel d'intelligence collective, les besoins réels, immédiats et urgents de la Terre, notre futur commun…Non le capitalisme est un des pires extrémismes actuels.

 

Absolument rien de tempéré, d'économe, de circonspect, de modéré, de pondéré, de raisonnable, de chiffré, de responsable, de sensé, de logique, d'attentif, de rationnel, de sage, d'adulte, de mesuré, etc. chez lui. Il a perdu tout sens des mesures et de raison – il n'y a plus la moindre assise sérieuse en lui ( Max Weber a prouvé que la capitalisme a pu émerger que parce qu'il y avait tout un substrat d'honnêtetés, de talents réels, de désintéressements, d'amours du travail bien fait, de sens des mesures, etc. avant lui - en 2011 a-t-il entièrement saccagé tout l'héritage ? on le dirait !). Donc faut-il être complètement détraqué(e)s (ou un peu seulement ?) pour laisser la planète entre les mains de ce qu'il y a de plus dangereusement fou sur la planète :le capitalisme extrémiste !!! Avec lui pas d'issue possible, son extrémisme peut aller jusqu'à la complète destruction. 

 

Enfin (nombre de blogs et le site gratuit freethewords.org, participent de cette réflexion), le fait qu'il refuse jusqu'à la possibilité d'une ALTERNATIVE à son existence*** – rend son extrémisme mortel. Alors que tous les savoirs ont historicisé toutes les civilisations et les sociétés, et, que, donc, si le capitalisme a un début datable dans l'Histoire, il en découle une fin datable. 

 

*** voir, à ce sujet, notre blog "Qui sont les vrais ennemis de l'intelligence ?" (2)

 

Non, le fanatisme d'oser, dictatorialement, dire il n'y a pas d'alternative (un autre système ou plusieurs autres systèmes) possible, pas de choix, d'options, de successions, d'autres…Tout est confondu et fondu dans l'unique, l'identique tous azimuts, le monomaniaque, le compulsif obsessionnel…oui cet INEXCUSABLE fanatisme là classe, définitivement, le capitalisme au rang

 

                                                            d'un extrémisme très proche des terrorismes !!!

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Voyez la petite liste jointe…

"Plus du tout de mobilité sociale - Les riches veulent-ils détruire la société ?

L'aspérité prospérité.

The winner takes the market

On ne voit que ce qu'on connaît déjà 70

Sans espoir, nous y vivons en désir 74

Les ennemis de l'intelligence surtout collective (2) 16

Les calomnies ce sont les maladies des autres 27

La connaissance, la plus nourrissante des passions

Le marché ne récompense ni ne condamne

La Bourse sociale de l'attention

12 millions de blogs actifs et quelques milliers payés pour

Lorsque pivotent les mentalités: crépuscule de la "psychologie individuelle".

Chacun sa part respective (et donc respectée) – le sommet de la réussite ?

NOUVELLES MANIERES D’INTERROGER LE REEL (4) -  Les qualités si qualifiées et les quantités "inqualifiables" ?

Activités des financiers –  comment le pot aux roses s'est installé ? (7)

Le peuple pense s'être fait avoir

Seuls les frigides réussissent

Donc les trop riches créent des richesses juste en en prenant beaucoup?

Ca va commencer si ça continue

Avez vous confiance dans les financiers ?

Les entreprises raréfient artificiellement les idées

La déterritorialisation empêche toute pensée "rationnelle"

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article