Le pacha chat

Publié le par imagiter.over-blog.com

4648791124_440ed8c8fb.jpg

Non nul ne peut me dresser (contre qui ? contre quoi ?) puisque je louvoie et que toutes les voies restent ouvertes pour moi. Ma démarche chaloupée prend toutes les directions à la fois. La liberté c'est, simplement, un regain permanent de vitalité et un refus ferme et déterminé du malheur. Surtout celui que l'on veut m'infliger de l'extérieur…une image, pour vous humains, comme l'insupportable catastrophe sociale capitaliste – moi je lui glisserais entre ses doigts crochus…Pourquoi devrai-je faire plus compliqué ?

 

C'est tellement évident que les "réalistes" (vous savez ceux qui ne sont jamais DANS la réalité complète mais juste dans une de ses sous- sous-parties idéologiques – et qui s'avèrent, en plus, n'avoir jamais d'esprit "pratique" ) oui les réalistes ne peuvent (impuissance incarnée) me comprendre…trop dense pour eux !!! J'habite entièrement le monde – et eux jamais…toujours un minuscule morceau de cul posé sur le rétréci strapontin des seules apparences. Ma compacte vie intérieure qui "ronronne" reste imprenable (la leur est pleine de trous !)…or le capitalisme n'est que le parasite, si dépourvu, de nos désirs…il ne sera jamais assez souple pour moi – plus psychorigide que la pierre…vrai, la Terre n'a jamais porté un tel fanatisme !!!

 

La liberté c'est du comme je respire. Pas du comment je fous mon marteau "piqueur" sur la réalité pour l'abasourdir et l'épuiser de vacarme – pour, ensuite, oser que je "suis" si réaliste" – alors que "c'est" si faux – voir plus haut !!!

 

Le cha cha léton qui nova bosse pour ce qui chaloupe et tangue n'est que le pâle reflet de ma danse intérieure : je suis l'univers entier posé sur Terre et les détraqués actuels n'habitent même pas "réellement" une minuscule parcelle terrestre : comment voulez- vous qu'ils s'y déplacent souverainement. Vrai, je ne rencontre pas souvent un humain qui sait se mouvoir tel un vrai chat. Il y en avait un dans la musique, que (derrière son dos!) elles /ils nommaient "le chat" – mais ces brutes obtuses n'ont rien voulu apprendre, comprendre et aimer : cet être parfait venait leur apporter tout l'univers sur un plateau…et la vie souveraine – mode d'emploi…pourquoi tous les humains qui me ressemblent le plus demeurent aussi "incompris" que moi ? Serait-ce parce que les humains font le progrès à "l'envers" :

toujours plus entêté(e)s

toujours plus vulgaires

toujours plus stupides

toujours plus cupides

toujours plus aliéné(e)s

toujours plus mesquin(e)s

toujours plus jaloux/:ses

toujours plus antisociaux

toujours plus irréalistes

toujours plus irrationnels

toujours plus irresponsables

toujours plus désorienté(e)s

toujours plus sordides

toujours plus sourd(e)s

toujours plus aveugles…etc…

 

Et moi, "à l'endroit" – à l'endroit où le présent se fait, éternellement, immense cadeau ?

La vie c'est ni pour la gagner, ni pour l'exploiter, ni pour en profiter, ni pour s'en foutre plein l'avidité, etc – la vie c'est pour la CELEBRER *** !!!

 

                        Et seuls les reines et les rois (en leurs cœurs !) "savent" cela

 

                        Et vivent, comme sans efforts, une vie vraiment "enchantée" !!!

 

Faut vraiment être aussi con et masochiste qu'un humain…

                                                                        pour SE PRIVER de vivre cela. Oui ou non ?

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 25/01/2013 07:00


merci de ces flashes...venus de l'univers si j'entends bien ?