Le racisme ne fait faire que des mauvaises affaires ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3783004502_9a2c4469a0.jpg

Le racisme, en fait, c'est ne faire que des mauvaises affaires – puisque vous vous amputez de presque tout le monde entier et croupissez dans une impossibilité de vous remettre en question. Puisque, a priori, vous êtes omniscient, infaillible et tellement supérieur – oui tellement supérieur que vous ne vous conduisez que bassement avec donc des humains considérés (par vous) comme inférieurs. Et si inintelligemment de surcroît : si vous déclenchez le racisme, ici, vous devenez perdant – il sera aussi, partout, ailleurs. Mais contre vous cette fois- ci…Vous vous trouvez encerclés de ce que vous aurez, aussi étourdiment, provoqué…

 

Nous sommes convaincu(e)s que le capitalisme reste la pratique qui NE CONNAIT RIEN AUX VRAIES AFFAIRES. Aux affaires globales !!! Ceci peut paraître paradoxal face à la dictature intellectuelle de ces personnages immatures qui détruisent "toute" la montagne pour n'accoucher que d'une souris – tout en beuglant que ce sont des "profits", des profits…tout en s'enfuyant devant les questions du réel sphérique "mais combien COÛTENT à la collectivité "vos" profits ? Le coût "global" n'est-il pas, alors, trop supérieur à vos puérils profits ? Votre méthode n'est-elle pas celle d'un très grand aveuglement ? N'y a t-il pas des méthodes "globales" qui seraient très supérieures aux vôtres? Pourquoi avez- vous si PEUR des vrais débats? Etc"…Jamais il ne répond, non non – croyez- vous que si vous avez "universellement" autant raison, vous n'exposez pas abondamment les fruits de votre "success story" ?

 

Son monologue perpétuel …profits… profits … profits … mais combien ils coûtent … mais combien ils coûtent… mais combien ils coûtent – effacez-moi ce "retour du réel", ce feed back de l'information, cette vérification par le réel entier…oui son monologue ressemble comme deux gouttes d'eau (mais en pire !) à la métaphysique idéaliste – doublée de "l'infaillibilité papale"…des dieux sur Terre à qui tout serait permis (même d'être placé sous tutelle financière ?) – pas moins que ça, qu'ils se prennent vraiment (pourquoi rendrions-nous des comptes puisque nous sommes Dieu ?)…et une cure de désintoxication par ici et une une cure de désintoxication par là…

 

Les opposant-e-s "officialisés" au capitalisme rendent, souvent, bien triste du fait de leurs symétrisations – en quoi le monde qu'ils/ elles proposent serait TANT différent du capitalisme ? Voyez- les faire de la politique ; pas vraiment de différence, trop pareil, leaders d'extrême gauche trop superposables aux esprits capitalistes ? Méfiez-vous, en tout cas, de qui n'est pas POUR une nouvelle civilisation, toujours prêt-e à en décrire les détails…et qui n'est que "contre" celui- ci. Trop calife qui veut prendre la place du calife…nous les deux, on les vire, ça dégage vite fait…donc – la puce à l'oreille – l'anomalie qui vous lace sur le chemin de l'ex enquête journaliste (voir livre "Black list – la liste noire" pour savoir ce QU'ETAIT une vraie enquête de vrai journaliste !!!)…oui cette "anomalie" c'est de vérifier les peurs "anormales" du capitalisme :

 

1- La peur de la théorie du complot est "anormale" – si c'est une fumisterie cette théorie pourquoi se mettre dans un tel état ? Nous avons investigué et trouvé de l'humour costaud à quelques coins de rues intellectuelles – "bon, pas complot mais, tout de même, une convergence insistante d'intérêts, de rencontres et de décisions communes, allant toutes dans le trop même sens"…que nous avons réuni dans le blog "Le complot des…faits" – oui oui, tous les chiffres et les mots sont contre le capitalisme. Ils le dénoncent tous comme grave incompétence toxique au réel !!!

2 – la terreur gigantesque devant les vrais débats, les êtres intelligents et désintéressés est "anormale" – s'il a tant raison le capitalisme, si tout le réalisme opte pour lui, si tous les chemins du pragmatisme ne conduisent qu'à lui, aucun débat ne peut le démasquer – pourquoi avoir trop peur de si loyaux et honnêtes intellectuellement débatteurs ? C'est le genre d'adversaires qui ne peuvent que vous valoriser si vous parvenez à les convaincre ? Vu la propagande capitaliste ce devrait être si aisé ? Trop facile ? Ah bon ! tout y est faux, vous êtes certains ?

3 – l'épouvante devant l'amour est "anormale" – puisque c'est pour le bien de tous, que le capitalisme procède à la meilleure allocation des ressources, que la Bourse fait gagner tout le monde, que le trop riches "créent" le richesses en en prenant toujours plus (là, nous avons du mal à comprendre les raccords, comment fonctionnent les circuits et où peuvent bien être les vases communicants, etc – un vrai débat nous en apprendrait tant oui…mais…nous juxtaposons NOS questions auprès des questions truquées…so fair play ?)…donc "l'anomalie" se montre dans le trop terrorisé "on ne mélange pas les sentiments et les affaires" Pourquoi.? Parce que ces affaires sont sûres de perdre ? Parce que l'amour fout K.O. les affaires? etc…

4 – vous voulez continuer ? Pourquoi puisque…"vous ne saurez la suite que lorsque vous aurez quitté la société de consommation" – dont une grande penseuse actuelle nous a asséné que "personne ne peut vivre hors de la société de consommation" – ah bon, comment faisions- nous lorsqu'elle n'existait pas ? Et pourquoi omettre ces 350 000 déjà qui vivent hors de toute société, même de consommation, ayant jeté tous leurs papiers…et ces quelques millions qui, à l'évidence visible, ne consomment rien hormis de la nourriture mais, honnêtement, est-ce "consommer", etc…4 - …débrouillez à sortir du brouillard (lui, très débrouillard)…

 

Nous, nous retournons au vrai réel – qui prouve sans cesse que le capitalisme ne connaît rien aux affaires. Qu'il les fait toutes rater ! Que c'est un saboteur soit sournois soit inconscient. Qu'il faut virer ces imposteurs. Et reprendre les bonnes affaires globales là où ils les avaient, étourdiment, négligées

 

Ainsi, depuis 1904 où ses anachroniques cahots surproduction- sous consommation ont été amplement prouvés – rien ne change chez ces têtes brûlées…le "tout pour moi et rien pour les autres" – phrase résumée d'Adam Smith, vers 1750, pour définir l'esprit du capitalisme qu'il aurait soi- disant créé. Relisez-le, vous verrez à quel point il aura toujours été contre la finance irresponsable et pour la division et le partage du travail !!! Etrange, tout de même, que nul grand esprit ait jamais voulu avoir la paternité du capitalisme. Comme si c'était une déchéance. La pensée voyou de la lie de l'Humanité ?

 

Incapables de comprendre les bases intellectuelles de la maximisation des moyens – oui tout au moindre coût global sans les externalisations des lâches et avec complets partages des plus-values collectives – donc sans aucun surcoût CACHE – le déchu capitalisme ne fait que tout rendre tortueux et impraticable afin de masquer ses illicites profits (surcoûts cachés, externalisations, non partages des plus-values collectives…). Qui ne sont que des coûts parmi les autres, rappelons – le aux "réalistes" déréalisés. Par exemple, n'avons-nous pas assisté à leurs irrationalités lors du non débat sur "Le coût du travail". Ah oui POUR QUI ? Et le coût du capital ? C'est le travail qui supporte LE PLUS les coûts que pose sur lui le capital trop inculte. Pas l'inverse… coût du travail ah oui LEQUEL. Un Smic "coûte" à la collectivité tellement moins que qui (avec ses stock options) s'en accapare plus de 20 000 Smic par mois. Le travail devant se voir attribué un part de déduction de ses "charges sociales" (tout le capital a financer) puisque lui seul paie toutes les cotisations sociales…pas les trop riches – sinon ils ne seraient plus les trop riches. S'ils n'étaient exagérément défiscalisés…D'où viennent leurs richesses ? Black out sur la prise de conscience !!! Juxtaposez juste les 2 blogs "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" - blog du 23 septembre 2011 et "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" - blog du 25 septembre 2011 – vous ne reprenez pas connaissance ?

 

Vous voyez – dès que vous "êtes" dans le réel, le capitalisme est PERDU…

Hier, 37 milliards d'euros viennent d'être versées aux banques espagnoles – cela représente tout de même 5 285 714 200 € - oui, 5,2 milliards pour chaque habitant de la planète. PASSANT par les banques (fussent-elles espagnoles) est-ce le meilleur moyen connu pour que ces 5,2 "aboutissent" bien dans les mains de qui ces banques sont prétendues s'occuper…combien de perdus, gaspillés, disparus, omis, négligés, oubliés, non versés, en route ? Oui combien de ces 5,2 milliards RECEVEZ-VOUS ?  Or, tout début 2 012, ce sont bien 1 000 milliards, oui milliards, ont été "donnés" aux banques européennes afin "d'aider à financer la vie réelle des êtres humains" – fait, terminé – plus à faire : le revenu d'existence est arrivé !

 

Oui - le revenu d'existence est arrivé ! D'une mise en place si simple et aisée - celui d'un revenu d'existence de 2 000 € mensuels pour toutes et tous  (coût si peu "coûteux" = 24 millions sur 100 ans)– chaque humain RESTITUE 146 milliards et 976 millions (que ça ?) sur les 147 milliards que REPRESENTENT, en toute réalité, ces 1 000 milliards pour 7 milliards d'humains (le coup d'où trouver l'argent vient d'être pris en flagrant délit, oui délit de mensonge énorme "diffusé dans l'intention de nuire" – 100 ans de prison, au moins – de quoi permettre à une "vraie" civilisation de se mettre en place sans ces fanatiques du "tout pour moi et rien pour les autres" (Adam Smith) !!!

 

Le racisme ne fait faire que des mauvaises affaires ? Oui tous les racismes, toutes les stigmatisations, toutes les disqualifications, toutes les ségrégations, tous les apartheid économiques, etc…Les racismes ne font faire que de très mauvaises affaires ?

 

Osez demander à chaque habitant-e de la Terre :

Si un revenu d'existence de 2 000 € mensuels pour toutes et tous  (coût si peu "coûteux" = 24 millions sur 100 ans) n'est pas LA MEILLEURE AFFAIRE possible ?

 

Celle qui bat à plates coutures toues les piteuses affaires (af-unfairs:!) capitalistes qui ne savent que tuer la vie et détruire la planète ???

 

LA MEILLEURE AFFAIRE possible  = unrevenu d'existence de 2 000 € mensuels pour toutes et tous (coût si peu "coûteux" = 24 millions sur 100 ans) ?

 

Oui avec gain gigantesque de ce qui coûte le plus cher

 

                                               La paix sociale définitive !!!

                                         La fin bien finie de toutes les crises !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 30/11/2012 06:33


bonjour, toujours la question insolente et insolite qui telle le geste d'un chirurgien attaque la pourriture morale et toutes les lâchetés intellectuelles qui abondent - pour vous, écrire c
prendre des risques - dire qu'il y a si peu d'êtres comme vous...

imagiter.over-blog.com 06/12/2012 18:36



savoir poser les questions appartient à la résolution des conflits - préparer le terrain aux réponses en somme !!!