Les discours très clos pissent peu loin

Publié le par imagiter.over-blog.com

595439369_cfed23da04.jpgQue la subjectivité ne soit ni quantifiable ni non mesurable ne l'enlève pas de la raison contrairement aux émeutes boursières qui quittent le sens des mesures, de la pondération, du sérieux, du modéré…les discours unique un jour se nique.
Ainsi, nous serions dans une civilisation où l'objectivité l'emporte – c'est même le fondement argumentaire du les financiers l'emportent comme garants de l'objectivité en tout. La stupide RGPP en découle : les services publics fonctionnaient excellemment bien hors des perversions du privé, le taux de rendement moyen (grâce à l'absence des revenus déments qui coûtent tant au privé) reste de + 22 % en moyenne sur la planète en faveur des services publics…c'est donc (objectivité oblige) le privé qu'il s'agit de publiciser, de rendre aussi harmonieux qu'un service public. Sûrement pas l'inverse !!!
L'objectivité l'emporterait partout – nous serions dans une civilisation "scientifique". Mais avec l'hiatus troublant que les scientifiques se voient exclus des les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) – comme encombrant les délires des dirigeants déchus…Donc objectivité scientifique ? Pas du tout !!! nous tombons dans une des pires religions de tous les temps : le capitalisme.

Comme le dit André Orléan***, on ne peut se fier aux prix financiers, que ce soit un taux d'intérêt, un taux de change ou le prix d'une action. Aucune objectivité dans ces mégalomanies prophétisantes que de la subjectivité***. Et la pire : la mimétique !!! Celle des acéphales !!!

*** voir références dans les "compléments de réflexions" – en bas du texte***

…en effet, André Orléan, pulvérisant les prétendues objectivité et scientificité des marchés, les décrit comme ne reposant "que" "sur des paris subjectifs, spéculatifs. Ce sont des marchés de promesses. On y vend et achète des anticipations. De la fiction verbale. Leur logique est d'une nature mimétique : chaque investisseur se positionne en fonction de ce que les autres vont faire (comme au tiercé la cote dépend du positionnement de chaque parieur en fonction des autres parieurs !)". Et de poursuivre : "pour ces raisons, un marché financier est par nature mobile, instable, erratique, incohérent, plein de dérapages incontrôlés. Il produit immanquablement des bulles donc de graves crises". Faut être fou pour laisser ces bombes latentes dans le circuit…En aucun cas, apte (et à jamais !) à donner des valeurs pertinentes ou des prix objectifs. Ce ne sont que des opinions jamais des faits !!! A la différence des marchés de biens ayant une claire utilité et dont nous pouvons contrôler la valeur attribuée…

Non seulement, le marché ne peut pas être objectif, mais il s'octroie les attitudes les plus toxiques – le prophétisme et la divination de l'autorégulation qui "par essence" sait absolument tout sans avoir besoin de ne rien apprendre – ou, encore, l'intoxication volontaire à l'argent métaphysique, carrément extra terrestre, issu nulle part sinon de générations spontanées que lui seul créerait "les richesses" – alors, qu'en 100 ans, la Bourse n'est parvenue qu'à 0,10 % de réelle "création" de richesses…Cette omniscience auto-proclamée se couvre de ridicule puisque, absolument, rien n'est scientifique dans l'économie – et encore moins dans le piteux prophétisme capitaliste, cet idéalisme jamais piégé – oui oui, exactement, cette insupportable vieillerie religieuse si illégale dans tout état laïc !!!

 Mégalomanies gravissimes donc qui ne reposent que sur des perversions extrêmement gangrenées, genre plus je vous spolie plus je vous enrichis, plus je ruine la société plus je la rends riche et prospère…plus je COÛTE à la société et plus je veux lui asséner des plans de rigueurs à sens unique (sans moi, pourtant cause majeure des dettes et déficits !) "Jamais satisfait de rien, comme on le constate avec ces politiques de rigueur qui s'accompagnent d'une croissance trop faible" et d'une explosion des chômages et des inégalités volcaniques !!!

Clair – que ce sont les marchés qu'il faut soumettre à une obligation de laïcité.
Lui interdire toutes prophéties publiques telle l'autorégulation magique, oui l'autorégulation "par essence"  L'autorégulation étatique aurait été prouvée …l'Etat ne fonctionne bien que sans lobbying du privé, sans pressions ni interventions abusives de celui- ci.. D'ailleurs (simple !), tout ce qui va mal c'est juste à cause de ces intrusions dans son fonctionnement omniscient !!! Tiens, ce n'est qu'une adaptation à la divination d'omniscience du capitalisme…exercice illégal de la science (omniscience), de la prévision statistique (divination), du conseil financier (le marché offre "les" prix objectifs!), du droit à produire des bénéfices (les interventions massives dans le fonctionnement dérégulé des marchés par les spéculations – restent des fautes professionnelles lourdes passibles de licenciements immédiats!)…etc…et tant d'autres manquements lourds à la rigueur intellectuelle…la religion capitaliste prophétiste n'est qu'un long et lent crissement d'illégalités…

Retournons donc à l'objectivité et à la scientificité – dont le premier acte ne peut être que la dissolution de la perversion religieuse capitaliste !!! Cet  extraordinaire barrage à l'évolution, cette insulte au Progrès et à la modernité, ce maintien abusif dans l'âge des ténèbres et des superstitions, cet Ancien Régime social devenu trop toxique, oui cette arriération mentale, une fois abolie – près de 70 % des prétendus problème disparaîtront d'un seul coup…

        …Ils ne provenaient que d'une "croyance" fortement erronée…
    Le changement complet de mentalité permet, lui, de voir la réalité bien en face !!!
        Donc sans plus de ces trop dangereuses divinations
        omniscientes et auto-réalisatrices de la barbarie*** capitaliste !!! 
*** "La barbarie c'est ce qui méconnaît ce qui excelle " (Conversations de Goethe avec Eckermann p. 408)…le prophétisme capitaliste demeure bien le règne de la vulgarité, de la grossièreté, de l'avilissement général, de la médiocrité, de la lourdeur, des arriérations égoïstes, de la malhonnêteté intellectuelle, du refus barbelé de l'intelligence et des savoirs, des rébellions sournoises et couardes face aux conclusions de ces vrais connaissances, de la persécution dissimulée des génies et des grands talents, de sa tyrannie unidimensionnelle culturelle (limitée, d'ailleurs, à la seule religion de l'argent délinquant !)…
    Nous possédons, désormais, la force de lui préférer tout ce qui excelle !!! 
Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Où trouver encore du sérieux ?"***, onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  encore, onglet 4 "L"anti-communication, comment ça fonctionne ?" onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser
*** Afin de le vérifier, à loisir, songez aux blogs une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 ou  "Les banques doivent faire leur travail" du 25 septembre 2011 (en écho le 21 janvier 2012***d’André Orléan « Que les banques fassent leur métier »***, Le Monde, p. 6 « culture & idées »…)…et les plus récents" "Strictement aucune augmentation des dépenses en France !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", "L'unité radicale et souveraine", "La gradation c'est indignés, puis consternés et, enfin, N.R.V.", "Seule la pauvreté généralisée sauvera le futur social ?", "Taxes financières – l'aveu ahurissant","Taxidermie des taxes sur la spéculation" "Lourdes FAUTES PROFESSIONNELLES des marchés" ou bien "C'est la façon de penser qui est fausse ?".
 Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article