Les points d'appui

Publié le par imagiter.over-blog.com

3605427443_2c829c4183.jpg

Il existe un point de vue du corps qui rend bien plus de choses possibles : les points d’appui... S’appuyer sur le moins de points d’appuis allège corporellement, le rend plus oiseau, ce corps, et nous fait entrer dans une conversation de plain-pied avec lui. Comment ?

 

Sur un sol rigide, froid mais pas au point de glacer le corps - s’étendre comme d’habitude. Laisser la circulation circuler. Puis, amoindrir, resserrer les points d'appuis. en diminuer les points de contacts avec le sol ; ressentir que ces points de contacts s'allègent... le but poursuivi reste d'adhérer le moins possible sur terre mais, tout de même d'y mettre toute sa conscience pesante ! Le second but, moins exhibitionniste, c'est de se sentir le moins adhérer à quoi que ce soi...la force nucléaire faible. Le flot de sensations que cette écluse ouvre...les sentiments qui éclosent leurs corolles, les nouvelles tournures de pensées qui tournent vraiment le dos aux anciennes...tout le corps qui se parle à lui-même et à nous tout aussi bien. Flotter mais porté(e) par le plein réalisme ! Pas du tout "hors" du réel mais tout plongé(e) dedans jusqu'au cou et au-delà... ce qui change tout !

 

Dans ce dispositif les points d'appui se montrent l'essentiel. Tout commence par là...Ensuite, tout dépend de votre esprit d'entreprise...poser un seul pied sur le sol, se servir de l'autre comme balancier afin de sentir comment l'équilibre se tient tout autour de lui-même, les géométrie physiologiques de l'axe, les points d'appuis servant de leçons et modèles d'apprentissages...etc.

 

Bon - au niveau de l'essentialité du contexte, en général – ici, en particulier, vous y ajoutez tout un indéterminé négatif "point d'appui", pas d'appui, guère aucun, un manque béant, faute d'appui, par absence d'appui, sans support, étai, soutien, sans aucune garantie…Ou bien, tout l'autre sens de ces points où s'appuyer, points d'appel, angles directeurs (œil, pied, main), lieux corporels où se concentre le plus de force, catapultes de désirs, élans sûrs pour nous surpasser…Entre ces 2 sens radicalement étrangers (giron de protection intérieure, puissance pure qui risque tout)  – vous n'avez aucun moyen de vous déterminer, engager, décider – faute de contexte tout simplement. Tout l'inconnu enfin dans nos corps, l'inconnu qui nous apprivoise, nous apprivoisins.. .Quelques mots de plus – et nous avons assez d'éléments informatifs  pour savoir qu'il ne s'agit pas de carences d'appuis. Mais bien de soutènements, de soubassements, de fondations…de points par où décoller de la planète !!!

 

Oui, là où s'accouder, s'accoter, s'adosser et s'arc-bouter, en toute sécurité. Ici, où l'on trouve tout afin de se soutenir et pour se maintenir bien stable…Nous nous trouvons dans l'équidistance des points d'appui. Oui, mais tels des repères, des positions localisables ou des centres de convergences…Le but deviendra de mettre en contacts, de créer un filet magnétique, de boire, avidement, tout le réel par tous nos points d'appuis...

 

Ce qui bascule encore la vision vers des recherches d'abscisses, de points de coordonnées, de positionnements, ce qui redirige le regard vers manque carence défaut insuffisance déficience pénurie endroits... au lieu de vivre dans l'insécurité vigilante de l'homme préhistorique, nous pratiquons un immense lâcher prise qui balaye, d'ailleurs, tout ceci...

 

...nous abandonnant complètement dans les bras de l'univers !!!

 

 

…celui où nous apprîmes le mieux le "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation)… comme il reste décrit, dans quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", " S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Elle excelle", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments". 

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité 

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article