Manières de civilisés ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5415989262_2f23c127f7.jpg

Nous nous considérons comme tellement civilisés que nous nous offrons le luxe d'être racistes-à-sens-unique avec des partis qui l'arborent, de cracher sur les pauvres (que visiblement nous créons), d'augmenter toutes les injustices et les pillages "officialisés", etc…mais le tout avec de la pooooooooliiiiiiiiteeeeeesse n'est-ce pas ? C'est la moindre des choses …je t'écrase la main sous le pied c'est comme ça mais la moindre des choses c'est que vous disiez "excusez moi d'avoir glissé ma main sous votre pied"…les bonnes manières !!!

 

Voyons donc cette politesse "exquise" en œuvre…déjà les "barbares" sont tous en costards cravates, faut le savoir : la dose de cruauté sociale et d'indifférence inhumaine augmente avec cet accoutrement vraiment extravagant (un torchon qui pend, une chemise qui étrangle et des épaulettes qui vous font ressembler çà un porte manteau, non mais, pourraient être polis et s'habiller "normalement" !!! Au lieu de nous éternuer leur "déguisement" à la gueule…) …

 

Bon, nous avons "recontextualisé" le qui est normal, sensé et qui ne l'est pas…nous sommes encerclés d'histoires insensées et d'injustices anormales (preuves que les insensés et les anormaux costumés sont au pouvoir)…suffira d'une pour résumer toutes les autres…

 

Une famille dans un appartement. 4 enfants de 14,17; 19 et 20 ans…dans un appartement devenu insalubre ils vivent depuis plus d'un an reclus sans que rien n'ai été fait. Pourquoi ? Manières de civilisés ? Oui plus c'est injuste plus c'est "civilisé"…l'arbitraire est devenu "la mesure de toutes choses"…des milliards d'excuses et d'alibis trônent d'un seul côté…et les victimes si probantes d'un tel système ont, de par les institutions perverties et rendues frauduleuses, toujours tort !!!

 

Voyons – face au drame pas un mot d'empathie, pas un cri du cœur, pas une larme de commisération, etc – rien, queue dalle, le désert de l'inhumanité "civilisatrice"…oui oui …oui de chez oui… mais alors pour DEGAINER LEURS ALIBIS tous en rangs et dans la brutalité la plus "polie" (Goethe ne disait-il pas "c'est mentir que d'être poli" – c'est le contexte qui le prouve oui ou non ?)

Alors les alibis des "civilisés" (tellement plus cruels et féroces que les barbares historiques) …oui ces "civilisés" qui deviennent la vraie HONTE de l'Humanité…

1- On a rien vu (faudrait peut être "regarder" parfois !)

2- on ne savait pas (faudrait peut être "écouter" et apprendre à réfléchir "par soi- même" parfois !)

3 - on y est pour rien (mais les pauvres, les faibles, les sans défense, eux "y sont pour tout" ?)

4 - on les croyait partis en voyage (malgré l'odeur ?)

5- "rien ne pouvait laisser présumer la situation" dégainent les institutions "détournées" pour la spoliation collective : il faut dire que le taux d'indifférence est si haut que pour briser ce mur de bestialité "civilisé" il faut du gros monstrueux. Du "cadré" pour les écrans de barbarie télévisée c'est cela même : la civilisation c'est de regarder le malheur des autres comme UN SPECTACLE…à part une monstrueuse déchéance et une inhumanisation accélérée de ces "voyeurs" officialisés – nous ne voyons plus rien de "civilisé dans ces regards atroces !!!

6- et - la perle - "il n'y avait pas d'impayés" (loyers etc) donc aucun signe pour nous alerter". Dans une société dévoyée par "l'argent fou" seul le "défaut" d'argent alerte…l'argent "fou" la "couverture" derrière laquelle toutes les délinquances civilisées peuvent se déployer jusqu'au bout de leur bestialité propre sur elle. Tout ce qui est bourgeois est devenu vraiment à vomir : le bourgeois c'est le délinquant complet, la brute épaisse qui ne respecte plus aucune loi de la vraie civilisation !!!

 

A cause de cet halluciné drogué à tout l'artificiel nous sommes, désormais dans la société HURLANTE…si vous n'y hurlez pas sans cesse vous êtes morts…en effet, le dénominateur commun de tous les drames cités c'est qu'ils se sont passés EN SILENCE !!!

 

Et les réactions" auront été aussi hurlantes…au lieu d'accorder quelques minutes "de silence intérieur", au moins, à "entendre" le drame à l'intérieur de soi, on se précipite, comme des brutes déchaînées, à se dédouaner à toutes forces…vite vite, on leur marche sur la gueule, l'irrespect est absolu et plus on monte vers le "haut" plus l'irrespect suinte de partout…ah oui ah oui rejeter toutes les responsabilités, virer la moindre possibilité de vous "accrocher" (plus polis qu'une pierre dure!)

 

 – c'est donc cela être poli c'est AVOUER sa bestialité intérieure, sa férocité antisociale : je suis "poli" comme la pierre lisse et sans surface, sans peau empathique et sans frémissement compassionnel - rien ne m'atteint, tout m'indiffère, je n'ai pas de nerf, je ne partage plus rien,  je suis limé et poncé afin que rien "ne me touche" etc !…

 

Manières de civilisés ? Oui de méchantes manières d'ANTI- civilisation !!!

 

En aucun cas des BONNES manières (celles d'un être universellement

                                                                        empli de bonté !!!)

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

0y061wfdnu 22/12/2019 03:19

Clustering and / or Mindmapping

lejournaldepersonne 25/01/2013 06:59


se voir ainsi dans un glace brrr pas joli - mais vous avez un tel humanisme qu'on se dit que de vous suivre tout ira mieux !!!!