Ne plus dire qui est "en avance" mais qui est " pile poil où il faut".

Publié le par imagiter.over-blog.com

5184957928_9af3d4160f.jpg

 

Dire "en avance" paraît caviardé par qui le dit d'un autre semble se placer encore plus en avance de ne pas l'être. Arrêter l'imposture c'est offrir l'image où eux sont COMPLETEMENT A COTE, dans l'erreur jusqu'au cou. Préférer donc "juste en plein milieu, au centre de la cible, pile poil où il faut" c'est, enfin, remettre celles/ ceux qui sont "en avance" à leur juste place. Celle d'experts imparables du réel, celle d'écrits à lire en toute priorité, celle de voix à faire entrer dans tous les débats, celle d'une place la plus utile et réconfortante pour toute la société.

 

"T'es en avance" que veux tu que soit utile ce genre d'information ? Bingo! C'est l'info des "conformistes" aux 10 milliards d'excuses pour ne toujours rien faire, rien dire et rien partager. Demeurer adolescent irresponsable toute sa vie. Mais se donnant tous les "droits" de blesser, agresser, diffamer etc les vrais créatifs tu vois ?

 

Bon si des individus sont "en avance" c'est qu'eux, normalement, seraient "en retard". Non, pas du tout, ils sont encore plus en avance de ne pas l'être. Tu les entends parler de "surdoués" avec une telle condescendance, un tel paternalisme et une supériorité aussi "indiscutable" que l'on se dit qu'ils se comportent comme s'ils étaient plus surdoués que les surdoués…

 

Oui - plus doués que les surdoués, plus génies que les génies, plus savants que nos merveilleux savants, etc…Toujours plus (d'où leur ridicule arrogance – ils se prennent pour les maîtres du monde – mais juste en vacarmes et gesticulations farfelues…)…avec des pollutions intellectuelles, morales, affectives, émotionnelles, etc. sans fin. Ils ont l'omniscience infuse: moins ils parlent plus ils savent, moins ils lisent plus ils pigent tout, moins ils réfléchissent plus ils se disent profonds, plus ils sont crassement égoïstes plus ils pensent à tous, peuvent tout juger et tout condamner.

 

Mais si vous dites COMPLETEMENT A COTE, dans l'erreur jusqu'au cou, à côté de la plaque, déphasé, égaré, pas synchro, éparpillé, dispersé, bien planté – là L'IMAGE semble mieux percuter. C'est du présent, de l'immédiat, du direct, de l'actuel, du très proche. Il semble qu'ils aient plus de mal à se désempêtrer de ce genre d'image.

 

En avance est juste une de leurs infamies. Si c'était vrai on se précipiterait sur le plus expert, expérimenté, clairvoyant, aventurier, top mode…etc. Or c'est l'inverse si en avance, je m'en détourne. Je ne lis ou n'écoute pas le "plus actuel des actuels", le plus présent au présent, le mieux incarné, le plus physiquement fiable, le vrai contemporain. C'est donc bien qu'il y a anomalies…

 

Pour qui serait "en avance", ça n'existe pas d'être en avance. Il se sent "juste en plein milieu, au centre de la cible, pile poil où il faut. Très contemporain, présent et attentif. Ce qui veut dire que les farfelus sont lunatiques, jamais présent, pas attentifs, aux cerveaux niqués, vivant avec 30 ans de retard (ou de décalage) sur l'époque et détruisant, stupidement, tout ce qui peut leur servir de guides pour les ramener à l'époque actuelle. Ils sont bien COMPLETEMENT A COTE, dans l'erreur jusqu'au cou. Ce qu'ils disent décrit, surtout, leurs maladies et pas du tout la réalité. Tu vois la différence ?

 

Refuser de vivre en contemporain c'est "l'horreur conformiste" que nous subissons depuis 30 ans, au moins !!!

Subissons ? en fait, de moins en moins – mais chut chuuuuut chute – faut pas instruire les détraqués: le grand retournement a déjà commencé.

 

(à suivre)

***** BONUS ****

Intelligence : pourquoi est-ce toujours le plus incompétent qui "juge" le plus expérimenté ?

 

Et Benoît Mandelbrot*** de montrer que "personne ne sachant où classer les découvertes de Louis Bachelier" ce sont ces découvertes qui furent, sournoisement, cachées et déclassées. Tous les grands esprits subissent, ainsi, de plein fouet, les manques, les lacunes, les faiblesses et les lâchetés de ces êtres médiocres pour qui "penser s'arrête à  où je peux bien classer ça" …

 

*** Benoît Mandelbrot a, aussi, subi, les contraintes aux limites de ces esprits très limités qui "inversent tout"…les mesures étriquées décident des limites qu'il imposent aux esprits innovants et hyper créatifs. Le déjà connu fait tyrannie pour barrer la route au nouveau, décrété "déviance". Et qui aboutit à ce que celui qui se fout totalement de la pensée vienne tout y piétiner en INTRUS… 

 

Que ce système soit, socialement, favorisé et incité ne doit pas exciter à continuer de même. Que le moins sachant CONDAMNE, sans l'ombre d'un procès ni d'un droit à le faire, les expérimentés, les athlètes de l'intelligence, les infatigables esprits critiques et investigateurs du nouveau…voici qui devrait faire sursauter tous les esprits raisonnables…Louis Bachelier et ses 70 pages de la "Théorie de la spéculation" aura dû attendre 60 ans parce que comme les fainéants déshonorés du "tout classement" n'avaient pu le "classer" il n'existait "aucun moyen évident de le retrouver, en supposant que quelqu'un était capable d'en fournir l'effort bénévole."…

 

Subir, ainsi, les très visibles et traçables exactions d'êtres mesquins, sordides et, dont rien dans l'existence, ne leur permet de seulement saisir l'importance de ce qu'il jette ainsi, si criminellement et étourdiment, dans "les poubelles de l'attente". Il fait, absolument, créer un contre- pouvoir de poids contre ces procédés barbares à visage plus qu'inhumain.

 

Et puis la conformité alarmante des médias qui nous parlent des "sur- doués" avec un paternalisme, des accents de supériorité confondants. Donc ces médiatiques sont des génies cachés tellement au- dessus des surdoués ? Le summum de l'intelligence humaine ? Ne parlent- ils pas d'eux/ elles limites handicapés, comme à des malades ou des arriérés ? D'observer ceci (et l'impact sur leurs suiveurs, ces spectateurs imitateurs, qui prennent ainsi de haut tout être sensible et intelligent) ne peut que décider à nommer "le syndrome de la dictature de la médiocrité". Pour nous le génie c'est la fête et la joie, l'intelligence le summum de tous les plaisirs gustatifs. Vouloir nuire aux porteurs de telles qualités ne devrait soulever que des répulsions. Or, parfois, c'est la si malsaine envie de détruire l'intelligence qui domine… 

 

Notre constat est qu'un système où les livres ne doivent être écrits que pour les diffuseurs, comme les télés n'existent que pour les acheteurs, est un système d'acculturation, d'anti- civilisation et de régression barbare. Responsable criminel de la dissimulation des génies. Une preuve en est dans l'émergence systématique des génies tous les 1/4 de siècle. 1950 vous les trouvez, 1975 encore mais beaucoup moins et plus difficilement. 2000 plus AUCUN. Pourtant, ils sont bien là, mais écrasés par la bestialité et la bêtise d'un système inculte et acéphale (capitalisme – le régime sans tête)…

 

N'importe quel style de structure afin de faire connaître, en extrême priorité, ces génies (ou ce qu'il en reste) nous semble l'acte primordial, toutes affaires enfin cessées, de tout adulte encore debout.

 

Les génies et vous ? Qu'en diriez- vous ? 

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?" 

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 21/02/2013 20:13


ébourrifant - démonstartion à rebrousse poil et nous an avons clairement besoin - merci ...