Ne votant jamais rien venir

Publié le par imagiter.over-blog.com

61380665_bde311d5a9.jpg

Votez et vivotez ensuite…comme si votre vote vous était arraché de vos mains et jamais l'expression d'une certitude tranquille…tous ces mendiants et ces solliciteurs agités. Qui vous jettent, avec une indécence maxima, dès que votre vote a quitté vos mains démunies…vous n'y ramener que des ennuis, des amertumes, des chagrins, des désillusions ou des déceptions – quasiment jamais des joies et des satisfactions…pourquoi ?

 

Le déséquilibre disproportionné entre la lourde machine guerrière et vous semble excessif…vous n'avez aucune chance…votre voix a tant d 'importance mais pas pour être entendue…la malhonnêteté vraiment délinquante des processus de votes c'est que vous soit IMPOSE au moins les 8/10 de la méthode…l'offre est si restreinte, jamais vraiment la votre et trop identique (derrière les minces apparences). La liste des choix si restreinte comme de robots : 1 ou 2 options et c'est tout…si vous voulez y mettre du votre ce serait (insulte cinglante ) un "vote nul" (comme s'ils ne l'étaient pas tous ?)…inutile d'alourdir le drame venant de la toute insensibilité des brutes du haut…

 

Avec eux tout n'est que déloyautés sur déloyautés…

 

…il suffit juste de se pencher (une seule fois suffit!) sur "leurs" médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) – et vous n'y voyez qu'une galerie de voyous (voleurs de votes, oui madame !!!) plus tricheurs, menteurs, extorqueurs, fraudeurs, truqueurs, falsificateurs ou escamoteurs – pire les uns que les autres !!!

 

Et vous vous étonnez que les abstentions augmentent tant…

 

Ne pas voter éloigne les amertumes (puisque la perversion au pouvoir vous "accuse" de n'avoir qu'à subir les résultats de votre vote et, de préférence, la fermer !!!), les chagrins (ne se voir cracher à la figure que les promesses n'engagent que qui les écoute, comme si, en plus, vous deviez subir la déchéance des ces voyous anti-démocrates !), les désillusions (de voir que la Justice, sauf ragaillardissantes exceptions, est du côté de la délinquance au pouvoir), ainsi que les déceptions (de voir des personnages, que vous admirâtes, chuter dans la propagande pour ce système qui déshonore tout le monde !)…oui oui l'avantage existentiel gigantesque de refuser de participer à cette société de voyous nommée capitalisme (la plus grande des déchéance humaine que de "vivre" sur l'argent et la vie des autres, n'est-ce pas ?) c'est votre paix, votre sérénité, votre joie intérieure, votre indépendance d'esprit, etc et…votre intacte compassion pour qui a, imprudemment, voté !!! Yes jerrican ?

 

                        Puisque y a-t-il encore un seul "avantage" à voter ?

 

Ne voyant toujours jamais rien venir oui oui ne votant toujours jamais rien venir

…vous avez fait l'expérience existentielle du respect des autres !!!

 

les pouvoirs ne respectent plus personne même pas eux-mêmes !!! Rien ne peut vous obliger à devenir comme eux…oui oui, l'affliction de les voir salir toutes les valeurs peut nous amener à aimer tellement "le sens du vote" que nous sommes prêt-e-s à voter…

                        … oui mais pour absolument aucun d'entre eux !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

imagiter.fr 22/04/2014 13:43

Bonjour excusez- moi pour le retard – c’est exactement cela – j’écris des chansons et je chante les textes en les écrivant…le raisonnement est percussions…vous semblez très perspicace…sauf sur le point , le meilleur de soi (écrire musical ico) doit, malheureusement, être caché !!! Pas assez de résistances contre le fait formulé « qu’est-ce qui empêche de redevenir plus collectif ? »… On fait avec…Slam ? J’ai participé à des circuits de slams – ça me semble assez vide et « conformiste » : thèmes peu ouverts, peu sociaux ni politiques dans le bon sens du terme…à Belleville j’ai eu une ovation gente « c’est toi le meilleur ! » mais à quoi cela sert si, ensuite, l’animateur dans les grandes soirées vous écarte ou si vous n’êtes inscrit qu’en pointillé dans les soirées annoncées…donc je continue (blog aidé par des assos de terrain et des collectifs) à chanter les textes…
Mais y avait-il un autre but dans ce commentaire qui m’a percuté de sa justesse : vous connaissez des circuits (plus indépendants encore…) de dictions, de rues, de slams de combat / vous organisez ?/ vous connaissez des filons…
Je ne vous trouve pas sur over-blog « Vaquette » ? Vais voir sur FB – merci de votre apport !!!

imagiter.fr 05/05/2014 10:09

bonjour
et merci pour toutes ces précisions qui effectivement clarifient
je vous souhaite une réussite dans vos activités et sans doute un suivi sur internet
a ++++++++++

Vaquette 04/05/2014 13:41

Bonjour - je rentre de vacances, c'est pourquoi je ne vous réponds que maintenant. Mon commentaire n'avait pas d'autre but que de vous féliciter pour cet écrit poétique. Quant à mon activité sociale, je ne fais que lire pour des aveugles (donneur de voix - j'ai créé une page sur mon profil facebook), et je participe à un atelier d'écriture de nouvelles (thème de cette année: le fantastique). Je m'étais intéressé à l'économie distributive il y a pas mal d'année en lisant le livre de Mme Duboin. L'économie est très complexe et la majorité des gens ne savent pas comment ça fonctionne. Je m'intéresse aux vidéos d'Etienne Chouard qui sont très explicites. Mon intérêt principal en philosophie et économie aussi est l'anthroposophie (voir ce site). J'ai commencé un blog que j'entretiens de temps en temps. Mais c'est surtout de la poésie. Il faut taper: Euphrasys dans la recherches et vous aurez plusieurs lignes où voir mes écrits. J'ai aussi publié quelques vidéos sur you tube - l faut chercher Francis Vaquette sur you tube: il y a des poèmes, quelques chansons (Jeanne d'Arc a sauvé l'angleterre) et un video de présentation de mon roman ((L'inconnue du train de la mer). Voilà - Au plaisir, et ne nous laissons pas bouffer par les requins de la finance et leurs valets de pied que sont les gouvernants (la plupart d'entre eux, ne généralisons pas) Cordialement.

Vaquette 19/04/2014 08:52

Bonjour - êtes vous conscient que vos textes sont écrits comme des slams ? Le faites vous intentionnellement ou est-ce en vous ? Je me suis abonné à ce blog sur l'économie distributive car j'ai lu des ouvrages sur l'économie distributive et sociétale mais c'est la première fois que je la vois exprimée de cette façon - à première lecture, elle semble agressive car le propre du slam est d'être percutant, quel que soit le sujet. Le slam est de la poésie et la poésie a une âme contrairement aux exposés didactiques. C'est peut-être un bon moyen de convaincre. Au plaisir de vous lire.