Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement

Publié le par imagiter.over-blog.com

167085034_a037bed7cc.jpg

La rigueur s'invite chez qui ne la mérite absolument pas…c'est-à-dire que, pendant que la souffrance glaciale s'installera chez les plus pauvres, les trop riches vont persister à exagérer dans leurs gains…une rigueur qui ne se double pas d'un moratoire sur l'enrichissement – ne possède absolument aucune rigueur législative ? Enrichissements illicites colorent, quelque peu, chaque enrichissement, en fait…Ne pas stopper l'enrichissement jusqu'à la sortie de crise représente une inexcusable erreur de méthode

Pourquoi nous tenir rancune de ce qui n'est pas fait ? Rancœur vient du cœur, ressentiment n'est qu'un évitable poison des sentiments mal employés…Alors ?

D'où surgissent les crises ? Pourquoi faut-il en sortir par la rigueur ? Toute rigueur qui évite d'inclure les trop riches n'est-elle pas tellement approximative ? Qui doit montrer, en modèle, en référence, en exemple – le schème de la rigueur ? Ne faut-il pas établir une différence d'intensité selon l'impact précédent afin – qu'après la rigueur donc le moratoire sur l'enrichissement – ne se reproduise plus le même enclenchement de causes et effets !!!

Pourquoi nous tenir rigueur, nous en vouloir – de "leurs" (de "vos" ?) erreurs flagrantes de méthodes?…La rigueur ne s'adresse-elle pas, tout d'abord, aux formules à formuler, aux recettes et re cette combine-là c'est la meilleure ? La rigueur c'est se donner les moyens de sortir de la rigueur… Tout prédomine sans la méthode : draconienne, rude, implacable, afin, justement, de ne rien faire subir de froid, rigide, austère, à qui que ce soit…S'il y a trop de souffrances et de drames c'est que la méthode n'est pas bonne du tout…

Un regard dessus les méthodes, oui ceci vous agrée ?  Les dirigeants et gouvernants n'auront que tenté, pour le moment, de faire payer la crise par les seuls pauvres…ce qui embrouille non seulement leurs langues, mais toutes leurs pensées…ils ne savent, non plus, où ils en sont…à nous de le leur rappeler…puisque la question symétrique (genre casseur-payeur ou pollueur-payeur, etc) devient si les pauvres paient c'est qu'ils sont "causes" de la crise ? Sinon, ce ne sont que des coups d'épée dans l'eau, puisque les mêmes causes (qui ne sont pas, alors, les pauvres) reproduiront les mêmes effets…une rigueur qui ne veut pas s'achever, n'est absolument pas crédible, fiable…bref, il devient même inutile de la suivre !!!

Nous faire gober que les pauvres seraient "causes" de la crise…ce sont les litanies des médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) sur les fraudes partout…vous vous rendez compte, mon pov' mônsiîeur, les pauvres fraudent tellement qu'ils sont toujours plus pauvres…à se demander où a pu passer le butin de leurs fraudes ? Plus vous volez moins vous avez ? vous y comprenez–vous quelque chose dans cette arithmétique à l'envers ?

Manque de bol – pour les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) et leurs "commanditaires" – toutes ces enquêtes se retournent contre eux…la massivité des fraudes se reportent, comme la logique le pressentait,  sur les riches (les tentatives d'externaliser leurs exactions ont fait long feu) – fraudes fiscales (ils sont sous- imposés !), les paradis fiscaux demeurent toujours aussi illégaux et d'y placer, consciemment, ses avoirs appelle, soit, (proposition de Robert Reich !)  à la destitution de la citoyenneté ou, autre choix, au rapatriement de ces avoirs à voir de près !!! La mesquinerie des congés maladies se prend un super gadin puisque les jours de carence c'est du déjà fait (à plus de 5 jours, et par tranche ensuite, vous sont retiré des jours de RTT), faudrait se renseigner au lieu de diffamer…et d'accuser "ces toujours petits qui trinquent" d'être "les profiteurs du système" : faudrait savoir, impossible d'être les 2 à la fois, lequel reste le mensonge au sommet alors ?

Encore, il fait le dire, les dernières enquêtes de l'assurance maladie n'ont rien pu trouver de significatif contre les pauvres ni même les immigrés (ils continuent, globalement, de "rapporter" au pays, non de lui coûter)…La sécurité sociale cela reste plus tu es riche et moins tu paies…soit sont touchées bien plus de prestations qu'un  pauvre…soit les "cotisations sociales" ne sont pas versées…penchez-vous, une seconde, sur ces  "cotisations sociales" fraudées en "charges patronales" pour qui n'en paie jamais qu'une trop petite partie et, qui, de ce simple fait et par égard pour les mots équités et probités, devraient se nommer "charges salariales" (tout le poids qu'il a sur le dos !!!)…oui oui, où que vous vous tourniez, vous ne pouvez trouver rien de vraiment substantiel sur les fraudes des pauvres : rien qui n'appauvrisse vraiment la société

Tandis que "d'ignorer", ne pas vouloir savoir, de dédaigner la vérité que 90 % de la délinquance en valeur (en coûts réels pour tout le monde) ce sont les riches, que ceux- ci coûtent bien trop cher à la société et que le capitalisme frivole, capricieux, irresponsable, farfelu, infantile et sans la moindre pensée qui tienne la route n'est plus qu'un luxe défraîchi que la civilisation ne peut plus poursuivre…

Être de rigueur, puisque nous parlons toujours de rigueur, devient cette obligatoire volte face, ces comptes observé au millimètre près, ces budgets passés au cordeau, oui oui sans la moindre approximation…

Quel que soit l'angle d'approche, toutes les conclusions convergent…afin de mettre fin à la rigueur, d'aller jusqu'aux racines mêmes des problèmes, oui afin que ceux- ci ne se reproduisent plus, il faut commencer absolument, obligatoirement, oui oui, c'est de rigueur – par un moratoire sur l'enrichissement !!!

…et que ne se reproduise plus le même enclenchement de causes et effets !!!

c'est le genre de vérité qu'il faut admettre – même si c'est douloureux – la crise ce sont les trop riches…les aider à ne plus reproduire leurs schémas semeurs de catastrophes c'est leur créer un cadre favorable pour qu'ils puissent trouver de nouveaux comportements inaccoutumés…

 

oui oui faut pas nous en tenir rigueur, la rigueur, si nous voulons qu'elle soit rentable,  doit, en priorité, devenir la méthode de "sortie de crise" des trop riches…

 

…et la société entière se doit de les soutenir, en mettant en place…

 

                                                           …un si judicieux moratoire sur l'enrichissement !!! 

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article