Nouvelles politesses ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

1502618059_1bc183284c.jpg

Seul-e qui portera un costume cravate pourra, désormais, écouter Sarko. Puisque sa flagrante impolitesse, de faire irruption dans votre salon, afin de vous cogner que les marchés c'est plus important que vous, que la vraie vie ou bien la politique – voulait se faire passer sur propre sur lui que ce monsieur est donc poli…Vous ne pouviez que vous sentir de trop. Il suffit donc de se déguiser en costume cravate et toutes les délinquances vous sont ouvertes ?

 

Aussi, afin d'accueillir poliment la désastreuse bonne nouvelle que les marchés ont tous les droits et vous plus aucun – le poli se tire en costard cravate, n'est ce pas ?

 

Oui oui polis qui, pendant que les pauvres se font dévaliser en grand par banquiers et spéculateurs (avec les 10 000 milliards d'excuses déversés, aussitôt, par les médias de propagande) –  voient leurs enfants exagérément diffamés d'être des …voleurs (eux les plus grands spoliés de l'époque*** !!!)

 

*** voir, aussi, les blogs "Les privatisations : la plus grave erreur sociale de tous les temps ?" et "La dette change de camp !!!"

 

Poli que de ne plus laisser les spéculateurs (minorité si toxique) prendre, impunément, votre argent, le revendant encore plus vite et encore plus vite, etc…jusqu'à parvenir que vous ayez entièrement fiancé votre ruine. Vous seul avez tout réglé, frais et droits, et votre argent (grâce à ces structures d'injustices) a quitté vos mains…Pas poli du tout que d'accepter cela ?

 

Poli que de s'écarter, fermement, de gober tout cru ce que disent les médias de complaisance (comme les pavillons mercenaires). Ce n'est plus poli du tout que d'allumer sa télévision.

 

Poli que de ne plus admettre de se soumettre à l'arriération ringarde de la publicité.

Extrêmement impoli que de regarder la moindre publicité, que ce soit dans la rue ou dans les salles d'arrente à magazines.

 

Poli que de ne lever jamais les yeux vers une femme. Ah non ! Ce n'est pas poli du tout. Changement complet  de paradigme ? Où cela va-t-il donc nous mener ?

 

Après tout ce sont des étrangers…on ne peut guère leur demander de connaître les règles de la politesse. A part ces notoires exception, nul est censé connaître vraiment la politesse.

 

En conséquences de quoi, le Goethe de "Faust", se trouvait- il avoir infiniment raison de dire "c'est mentir que d'être poli" ?

 

Peut-être même source de graves conflits que la politesse (faire passer des vessies pour des lanternes, couvrir des écarts qui s'enveniment en crises systémiques et destruction de l'Humanité, pertes fatales de sens du réel, désinformations sur les vertus "intrinsèques" des puissants, des connus ou des riches à l'origine de dramatiques ignorances collectives, etc). Les défigurations importantes, que les excès de politesse provoquent sur le "bon sens le mieux partagé", pouvant même aller jusqu'à porter atteinte au futur commun.

 

C'est donc être extrêmement à la mode que de se montrer moins poli(e) que d'habitude ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans l'attaquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article