Plus con qu'un banquier ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4585612346_ddd341e503.jpg

Que nous avons honte des banquiers. Un tsunami de consternations. Plus cons qu'eux peut-on trouver ? Absolument aucun sens des affaires "globales". Ils pigent rien pour tout ce qui concerne le fric. Un archi comble. Des puceaux en tout. Accablant…

 

La dernière bêtise de ces arriérés sociaux ?

En catimini (comme tout ce que font, désormais, les désastreux dirigeants !) le 28 décembre 2011,  la trop flétrie BCE, banque centrale si peu européenne, prête oui à 1 %, aux seules banques. Illimité le volume des prêts…comme si la réalité sociétale s'était fortement rétrécie au seul système bancaire …hors de lui plus rien n'existe. Comme si ce 1 % ne devait pas, en toute priorité, se voir attribué aux Etats ? Que non point hurle la dangereuse irrationalité BCE : les Etats ne servent plus qu'à être fortement endettés PAR les banques. Ce sont devenues donc des braqueurs d'états, des gangsters qui dévalisent tout, des dépouilleurs de grand chemin. La consternation*** a une vertu subversive tellement plus puissante que la colère. Navrant ces enfants stupides qui se prétendent banquiers ? Répulsivités maximas…

 

**** telle la miteuse campagne de pub "qui a dit que l'on ne pouvait rien avoir avec un euro ?" voulant effacer le "qui a dit que l'on ne pouvait rien avoir avec un FRANC ?" (0,15 €)…oui c'est nous qui avons dit cela !!! alors, publicitaire déshonoré et trop minable, si tu nous cherches vient vite sur notre terrain !!! nous risquons d'y être. 

 

The flow kills !!!

 

Ce n'est plus l'enfantillage du flot de richesses qui soulève toutes les barcasses même les plus dépenaillées. Mais un insensé flot de richesses qui fait couler tout le monde sauf les banques ? Comment imaginer un monde plus que ruiné sauf les îlots devenus inutiles et inutilisables des banquises de banques ? Elles semblent le pouvoir ces hontes nationales – les banques !!!

 

Le but incohérent (pour ne pas dire dément! ) de ne plus favoriser – outrageusement et en dépit de tout bon sens – que les seules banques ne scie que la branche sur laquelle reste assis le système bancaire. Et dont une vue panoramique dénude que l'arbre c'est toute la société. Que les financiers veulent, clairement, assassiner. Or l'Etat n'est-il pas bien plus la société que les banques? Et la société n'est-elle pas bien plus la société que les banques ? Se priver, démentiellement, de toutes les sources vives les banques (se tenant plus du côté bien passif et attentiste du mérou) ne peut plus cacher leur fond de déséquilibre inguérissable !!!

 

En plus de la honte de ces minables – un toujours plus fort sentiment de défiance grandit : genre "mais jusqu'où vont dériver ces détraquées" !!! 

 

Leur PETIT (oh combien!) monde tourne, désormais, en rond…jusqu'à la fin de "leur" temps !!! Ces crétins sociaux ne sachant que faire de cet argent sur lequel, hors tout sens des mesures et du concret, eh bien ! juste après l'avoir "emprunté" à la BCE au taux trop cadeau de 1 %, l'y redépose, de toute urgence …à la BCE. A 0,25 % de rémunération. Circuit fermé qui ne peut que s'auto- asphyxier. Le sens des affaires ? La honte partout plutôt !!! Tout comptable aurait été viré, sur-le-champ, pour faire perdre, visiblement, des 0,75 % sur des sommes "trop" colossales…ces  déshonorés banquiers se voient félicités de (presque) partout…un des nouveaux slogans SUBLIMINAUX soit "plus t'es con plus t'es intelligent" (avec "moins tu parles plus tu parles bien", encore, plus tu radotes sans comprendre les slogans pervers des médias plus t'es moderne ! etc.) – leur collerait exagérément à la peau ?

 

Cet argent destiné à être prêté ne peut plus l'être – puisque les inavouables délires financiers, depuis 2006 (ne sachant plus rien faire d'autre que de  que réitérer (drogués complets !) les krachs et les faillites boursières),  ont tant réduit le nombre de personnes solvables. Et que, donc, même avec des taux 4 ou 5 fois supérieurs à la moyenne, ne peuvent (à cause des présentes et futures  démences bancaires justement !) garantir du remboursement…Honte amère : les banques ne peuvent plus "prêter" qu'à qui n'a absolument pas besoin d'emprunter. Et qui reçoit, sans cesse, les mails implorants et les courriers mendiants de ces plus que fous. Les banquiers.

 

Oui de chez oui. Si un-e seul-e d'entre vous n'a pas honte de la déchéance miteuse des financiers – nous lui offrons un prêt à 0 % !!! 

 

Plus con qu'un banquier ?             Vous avez trouvé ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yannick 09/01/2012 15:48

Plus con qu'un banquier ?

Oui... !

Nous... Nous qui sommes obligés de passer par eux... Et de plus, nous plaçons chez eux une partie de nos économies !

...