Pourquoi l'immense joie c'est pour les pauvres ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

7305737974_f6c3853c0c.jpg

La vision des racismes par flots hydrauliques ayant servi à aider à bien les ridiculiser …voir le blog " Comment le racisme a été inventé à coups de mots ?"** usons, ensuite, de ces métaphores afin de savourer la joie suprême qui est :

- d'être pauvre et de le rester volontairement (ce qui ne peut nuire à quiconque)

- et de devenir, de ce poste irremplaçable par rapport au réel, un réel milliardaire de la vie intérieure (ce qui ne peut nuire à quiconque)…

 

**** du 24 octobre le blog " Comment le racisme a été inventé à coups de mots ?"

 

"Les conditions mécaniques d'écoulement des liquides – différence de niveau du canal de communication, fluidité des liquides – se retrouvent ici et se nomment : différence de NIVEAU d'existence, facilité de déplacement, désirs des individus (p. 41- Hervé Le Bras -"L'invention de l'immigré", mars 2012)." Quoi de plus sensuel que de retrouver des sensations, bestialement, piétinées par les racismes, ces poisons "voulus" pour diviser, diviser et diviser, etc.…diviser pour régner n'est évidemment pas régner du tout – c'est bien fuir, sinuer, éviter, ondoyer, brouiller, emmêler, se faire passer pour un autre, tout désorganiser, etc…pour un esprit mature, là où tout n'est que divisions (pertes de toutes visions unificatrices), nul ne "règne" que les hallucinés !!!

 

En effet, l'origine bien hydrologique des NIVEAUX de vies ne s'obtiendrait dans aucune fiction. A cette saturation de saveurs – uniquement dans le réel !!! Vous le connaissez ce réel, vous êtes sûr(e)s ? Ce réel, celui qui intègre et inclut tout et ne rejette ni n'exclut jamais rien ?

 

En contrecoup, l'origine bien hydrologique des NIVEAUX de vies ne trouvera leurs solutions que dans la pauvreté généralisée. Tel que le pertinent ouvrage "Légalité de l'égalité" l'explique**** … Oui oui offrez- vous du gratuit, soit tout un livre de 120 pages sur freethewords.org, suffit de cliquer sur l'onglet 3 au titre de "Légalité de l'égalité"***…

 

1 - Un revenu d'existence de tout le monde à 2 000 € par mois équilibre tous ces niveaux hydrologiques de vie entre eux…Vrai ou faux ? Et cela ne coûte rien d'établir un revenu d'existence à 2000 euros mensuels sur 100 ans : 24 millions d'euros, Or, début 2012, ce sont bien 1000 milliards qui ont été donnés aux banques européennes par la BCE. Divisés par les 7 milliards d'humains, vers qui, au final, seraient destinés ces 1000 milliards (mais sans eux, alors ?) – oui 147 milliards d'€. Soit le revenu d'existence restitue 146 milliards et 976 millions…tous les chiffres du PNUD (ONU) prouvent, aussi abondamment, que cela ne coûte rien d'abolir la misère. C'est les trop riches qui coûtent une fortune à la société…lorsque la prise de conscience sera devenue intégrale… l'immense joie restera, encore plus, pour les pauvres…

 

2 – et vraiment à 2000 € par mois c'est très supportable la pauvreté généralisée (terme grandement humoristique, il va de soi), non ? Couplée avec un revenu maximal garanti et la reconnaissance que qui porte des projets collectifs peut accéder, toujours et encore, au service public du crédit…le but de l'économie – s'économiser elle- même, oui s'abolir, se fondre, disparaître, lorsque les consciences auront compris que le futur reste le trésor. Celui qui économise toute Economie, oui s'en passe complètement. Par exemple !!!

 

3 – Sans Economie - elles en calment tant les flots – l'étymologie est bien du côté du futur. Et c'est celle même de l'ontologie de la société, de son sens face à la transcendance quelle qu'elle soit. Payer signifie APAISER. Chacun sa paie et c'est la paix…Voir toute la démonstration dans "Chacun sa part respective et donc respectée", le blog du 23 avril 2011…

 

Et tous les discours de divisions paraissent si ternes, désuets, sans couleurs, plats, insipides, fades, si ennuyeux – si SOUDAIN. Oui le soudé soudain…lorsque la neutre immigration s'est vue diffamée telle "celle d'une invasion aussi inévitable que l'écoulement des fluides en hydrodynamique (p. 18 - Hervé Le Bras - L'invention de l'immigré)." Le rire grandiose va, alors, apparaître à ce moment là. Pas tout de suite, s'entend…Lorsque les idéologies se seront empêtrés dans leurs mensonges, bien aidées par les vrais penseurs !!! Afin d'en goûter un préavis, suffit de juxtaposer les élucubrations…

 

*** La genèse de "la pression démographique" c'est le n'importe quoi…voyez-le …"comme au fond la première apparition de la théorie de la pression démographique. Malthus ne l'admet cependant que pour des barbares nomades et la récuse pour les civilisés sédentaires  (p. 22 – ibid.)"…pile je gagne, face tu perds, c'est moi qui dicte tout, tralala mon discours est divin, arouf arouf, oui oui c'est au niveau loufoque, que se tient ce Malthus !!! Ceci paraît tellement laxiste et paresseux, en fait, que eh bien : nulle théorie là-dedans et pas de "pression démographique" qui tienne, non plus.

 

**** "Le fait même de représenter les "courants" des migrations sur une carte par des flèches orientées donne aux cartes de migration (neutres et pacifiques le mot migration, au départ) une grande ressemblance avec celle du réseau des cours d'eau (p 38 – ibid.)." Quelles prouesses intellectuelles que nous voilà donc maréchaloupe

 

***** D'affubler – ensuite - ces dessins si scolaires (foutre des flèches dirigées vers un lieu !) et d'affubler cet enfantillage du nom de "mouvements migratoires" touche au gros grotesque. Dans le sens que c'est attribuer, dictatorialement, une volonté, une intention, un fleuve de volontés, d'intentions à des milliers de destins complètement séparés. Etanches l'un à l'autre, distincts et sans liens, oui "étrangers" les uns aux autres, etc. : agglomérables que pour qui ne respecte absolument pas l'acte de penser. Il n'y a de mouvements migratoires, uniquement, que pour un esprit qui tord les centaines de milliers de faits réels, si distincts, en une indifférenciation si magmateuse…cela rend si heureux/ ses de n'être surtout pas COMME CELA…ah non! alors ce n'est pas du tout comme ça !!!

 

****** Le ridicule bricolé ? Oui piger à quel point, si vous y mettez tout vote corps et votre cœur, vous pouvez déboulonner les immenses idéologies…oui oui ce sont par des flèches orientées sur des cartes de migrations (qui se devraient de demeurer impartiales et objectives !) qu'aura été inventé "l'immigré"…et qui donc aura instillé ces flèches oui telles d'énormes flots irrésistibles …et c'est, bien évidemment, contre nous. Le cocasse d'imaginer que tous les pays clament en même temps et c'est, évidemment, contre nous. Les surplus de population (quel mépris dans les formulations – c'est donc à ces personnages douteux qu'il faut claquer sa porte au nez non au faibles victimes qu'ils voudraient nous voir conspuer !) vont s'écouler, se déverser, se répandre, se transvaser, tout submerger …non non, il n'y a pas de vides et de pleins démographiques – ces vagues notions de physique qui ignorent la dynamique des fluides, l'entropie [qui va guetter l'Allemagne refermée], etc ne sont pas, du tout, crédibles !!!******* etc.

 

                                   …savourer la joie suprême c'est donc :

 

1 ) savoir que l'on n'a jamais participé à cela

2 ) que ces poisons mentaux ne nous ont jamais pénétré, même inconsciemment

3) que nous ne les avons entrevu que dans la légère tristesse de surprendre des humains s'effondrer dans ces miteuses conneries

4) que – tant distancié(e)s par rapport aux intoxications mentales (les drogues dures ce ne sont pas des produits mais des idées – tiens, les soi- disant dirigeants ne sont même pas au courant…dans quel monde ne vivent-ils pas ? – nous les voyons en 2012 (le grand tri est enfin terminé, tri ? oui comme 3 – afin que le triomphe du 3ème millénaire emporte certains et fasse aigrir d'autres) s'emmêler, s'embrouiller, s'empêtrer, s'encombrer, se gêner, se faire des crocs en jambe, s'embarrasser, oui dépasser tous les grotesques…désormais que la peur des autres ne dissimule plus rien de la bouffonnerie…

 5) et nous ne vivons, intensément, que dans les SENSATIONS PURES…celles qu'il y a derrière tout ceci, bien plus loin, tout ailleurs…oui nous vivons DEJA ce qui va remplacer ces places illégalement…"occupées" (oui oui des "occupants" intrus et donc des résistants !) par toutes ces si risibles idées fausses…une fois quelles ont cessé de semer la confusion et les inutiles souffrances !!!

 

…nous en respirons et savourons déjà, et à plein temps,

                                                                                              la toute nouvelle civilisation…

 

…celle où tout le monde accèdera à l'usage enchanté du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme à l'ensemble de ses techniques …dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans Devenir riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 24/10/2012 17:07


dès qu'on vous lit cela devient évident...un grand moment...

imagiter.over-blog.com 25/10/2012 05:25



merci être heureux des autres c tellement supérieur à la starisation tarification plein pot