Putsch bancaire?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5588944031_851b1f588e.jpg

L'analyse de la "crise" actuelle comme un montage prémédité mené par un putsch bancaire a des munitions convaincantes. Ainsi (et des avocats devraient faire "se lever" des procès!) pourquoi la BCE ne prêtent pas aux Etats à un taux équivalent aux banques? Ce qui éviterait à ceux- ci de faire appel aux désastreux marchés boursiers à des taux de "prohibition". Oui pourquoi ? Une réponse est exigée. Ne serait- ce que pour dissiper la claire vision d'un putsch bancaire, mené par la Banque Centrale européenne. Les banquiers feraient la loi ? Et comment font- ils la loi : en excitant les crises, en allumant des feux, en créant les émeutes boursières, en semant la peur et les paniques ? Bref, en se démasquant (comme tous les putschistes) ennemis frontaux de la Société ?

Cette analyse ne manque pas de cohérence…

Quoi de plus simple d'y mettre fin – par l'acte POLITIQUE de contraindre la BCE à prêter aux Etats à un taux équivalent aux banques…Albert Einstein ne disait – il pas que tout ce qui est vrai est simple. La vraie politique est simple : elle remet les banquiers braqueurs de banques à leur place. Soit très redevables de comptes (quitte à aller jusqu'à la correctionnelle) devant le peuple souverain !!!

Effectivement, ceci ne résout pas la problématique " prêts scripturaires " (que des mots écrits sur du papier, pas d'effectivité monétaire sauf dans le remboursement lui en vrai argent) ou les "dépôts font les crédits" (mais partage des gains obligatoires alors – ne serait- ce qu'afin de "prouver" que les prêts scripturaires, non ça n'existent pas !!!)…mais ouvre l'opportunité politique, le kairos du charisme, sont bien présents là :

                        soit des juristes soit des politiques  peuvent faire l'Histoire en "arrêtant"   avec panache ce Putsch bancaire (déguisé en crise) !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article