Qu'est-ce qu'ils en ont à faire de nous ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

8245154666_9f27619590.jpg

Si vous nous fournissez une seule preuve du moindre respect des dirigeants à nos égards – nous vous rachetons, illico, vos parts sur la Lune…clair qu'ils en ont rien à faire de nous, que nous sommes les toutes dernières de leurs préoccupations, les vrais laissés-pour-compte, les laissés hors compte, les exclus intégraux, etc. de leur monde infernal…que nous ne sommes plus que de la chair à arnaques, d'invisibles contribuables tant spoliés par la Banque Centrale européenne, par les déficits creusés uniquement par les trop riches (et 2 fois, au moins, la seconde pour soi- disant renflouer ces déficits eh bien, ils se servent anormalement sur la prétendue dette (la "leur" !!!)…et, puis, cette "crise" perpétuelle présentée comme une ACCUSATION à notre égard, qu'ils nous brandissent sans cesse sous le nez, comme si nous en étions responsables, coupables et fautifs (de par notre "nature" mentale même des déchets que nous serions !!!)…non non – bonne pâte , supe heureux/ ses dans la vie (sans eux, s'entend !) nous n'avons pas réussi à trouver le moindre signe qu'ils nous prennent en…CONSIDERATION…

 

Non non non non non non non – absolument toutes les conversations captées par hasard et sur "ce que pensent les dirigeants de nous" prouvent un mépris intégral de nos personnes, un écartement de nos existences, un effacement complet de toutes pensées à nos égards : pour eux, nous ne sommes que quantités si négligeables…Qu'ils NEGLIGENT, d'ailleurs, sans cesse : toujours apporter la preuve du tout contraire !!!

 

Nous ne sommes plus que le retour de leur mauvaise conscience ( par le cumul des injustices et spoliations qu'ils effectuent chaque seconde sur notre dos !) oui pour ces enfants égoïstes que ces dirigeants resteront à vie. Qui n'auront jamais une pensée adulte : soit l'adulte, celui qui "sait" penser aux autres !!! Clair se montre le tableau, pas une seule fois vous avez réussi à nous apporter une preuve de :

leur respect

leur considération

leur attention

leur écoute

leur honnêteté

leur franchise

leur loyauté

leur probité

leur sincérité

leur équité

leur droiture

oui de leur intégrité,

etc. envers nous

pas un gramme, pas une virgule, pas un cil, pas une plume au vent rien…Jean Edern Hallier ne disait-il pas d'eux "si les gens savaient ce qu'ils disent d'eux, hors de leur présence, ils vomiraient tellement que l'on ne pourrait plus sortir dans les rues" ?

 

Tout devient trop clair : ce sont les plaies, les infections, les fardeaux, les poids, les douleurs, les blessures, etc de nos vies – tout ce que nous n'avons pas mérité…Le divorce est consommé, plus que complet : sans eux, tout NE PEUT QUE oui oui aller mieux…le soulagement va être si gigantesque que tout l'univers va résonner de notre libération

 

De tels dirigeants, en outre, nous COÛTENT une vraie fortune à entretenir – pour ne recevoir que leurs risettes hypocrites avant les élections complètement instrumentalisées (signe de dédain mortel à notre sujet !). Ensuite, la dureté et l'injustice flagrante de leurs présences corporelles (que nous "savons" carrément illégitimes ET illégales) ne nous lâcheront plus une seconde. Ne sommes- nous pas juste la chair vive de ces parasites intégraux.

 

Pourquoi ne tentez – vous pas une seule fois l'expérience du NOUS POUVONS NOUS PASSER D'EUX (et avec quelles tranquillités paisibles !) et eux absolument pas de nous…comme tous les parasites ils sont complètement dépendants, addictifs du fait que nous les "entretenions " oui comme des adultes légers…ils ont "besoin" de nous de la manière la plus immorale qui soit !!!

 

Enfin – dernier argument du post (il en existe des 1000 afin d'envisager de nous délester de ces dirigeants, de nous séparer d'eux, de divorcer à l'amiable ou non et avec injonction à garder leurs distances envers nous tous !) – depuis plus 40 ans que ce sont toujours les mêmes clones de la même pensée unique…

notre situation s'est-elle améliorée ?

oui ou non ?

Un seul exemple – le chômage, éternelle priorité (?) nationale diminue-t-il ou augmente-t-il sur le long terme ? Il augmente en permanence c'est cela ? AVEC TOUS LES MOYENS qu'ils ont - il reste, logiquement, "impossible" qu'une telle augmentation existât si ces moyens étaient "vraiment" mis en œuvre. Ils ne le sont donc pas – il n'y a jamais eu la moindre lutte conséquente contre le chômage… En plus, ils nous prennent pour des cons, c'est cela ? Un peu comme un footballeur "professionnel" qui ne marquerait des buts que…contre son camp…le resterait-il longtemps"professionnel"…nous, propriétaires "souverains" du pays, déclarons que leur niveau démentiel d'incompétences exige que nous nous démettions d'eux…oui c'est du à la porte sans préavis.

 

                                      …et d'effet immédiat !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 19/01/2013 11:45


bonjour


bien vu bien dit bien envoyé - merci de tout ce que vous apportez d'ESSENTIEL chaque jour !!!