Que serait la planète si le capitalisme acceptait "vraiment" la concurrence ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4646754759_2cc9c4cc1b.jpg

Fait suite au blog "En fait, qui est contre la concurrence ?" qui prouvait que, principalement, celles/ ceux qui la prônent sans cesse. Donc le capitalisme est l'ennemi frontal de la vraie concurrence ? J.K. Galbraith avait déjà amplement balisé le terrain pour répondre oui. Au pays du capitalisme la liberté coûte cher et donc le "monde libre" ne se trouve sûrement pas où la Justice est "achetée" par du si injuste argent. En raccourci sidérant, le capitalisme n'est "qu'un" communisme privé, sans autre choix que le sien, refusant de seulement en envisager toute possibilité alternative, et ne fonctionnant qu'à la "pensée unique"...

 

En plus, le capitalisme ne veut QUE le monopole absolu dans toutes les activités. C'est bien le système le plus anti- concurrentiel qui soit. Est même rajouté "sur quoi ne mentent-il pas en fait ?"…

 

Les brevets, posés sur tout et n'importe quoi (les semences, le génome, l'eau, les mots, la vie, l'air, etc), sont bien la main prise dans le sac d'abusifs personnages. Alors que la Terre nous offre tout gratuitement, ces très illégitimes individus se "monopolisent" les biens communs (qui appartiennent à tout le monde et à personne ne particulier). Est- ce bien légal ? Vous croyez ? Eh bien! absolument pas. Jusqu'au Conseil de la Résistance de mars 1940 qui a souligné, vigoureusement, que les puissances d'argent doivent être écartées de tous médias, que les services à la santé, à l'habitation, à la nourriture et à la culture – bref, les CONCRETS droits de l'homme de 1789-  doivent n'être que services publics…De ces quelques éléments, il ressort que les "rentes de monopoles" du privé sont bien illégales. Aucune loi ne le permet…Toutes l'interdisent clairement !!!

 

D'autant plus, que tous les assauts avides du privé, depuis des décennies, sont juste pour REMPLACER L'ETAT!!! Toutes les foutaises si délinquantes des "monopoles" du public qui n'en sont PAS puisque très "régulés", contrôlés, absolument services "publics" et, sans aucun but de bénéfices, il n'en découle strictement aucune "rente de monopole". La constitution européenne plus qu'illégale ? Elle l'est assez sans rajouter de plus et, dans la modalité de son vote et dans son contenu, d'absolue trahison envers les peuples…Que le privé veuille juste prendre la place de l'Etat, voler tout l'argent collectif, démanteler les biens "publics" (n'appartenant à personne mais à tout le monde) voilà qui en dit lourd…et se prouve, de visu, BILAN DES PRIVATISATIONS. Perte de qualité, augmentation illégale des tarifs, trahisons des promesses ET engagements (augmenter la qualité et baisser les prix du seul fait de la concurrence retrouvée), insultes à citoyens et magistrats, mensonges avec intentions de nuire, propagandes toxiques…etc

 

Si, après cela, les renationalisations de tous ces "biens communs" spoliés par ce scandaleux privé n'étaient pas urgentes... Avec autogestion directe d'une partie de ces services aux publics – que vous faut-il ? Que le privé n'a jamais rien voulu d'autre que de monopoliser l'Etat voici qui devrait vous hérisser tous les poils de l'indignation…Et que la preuve de la démocratie (que tout le monde ou quasiment) désire et qui n'a donc pas à SE DIRIGER) se prouve par la fin des monopoles du privé, la répartition réelle des richesses, le retour au tout services publics très "régulés", contrôlés, absolument services "publics" et, sans aucun but de bénéfices, il n'en découle strictement aucune "rente de monopole".

 

Un des secteurs où les preuves sont flagrantes reste celui de la culture.

 

Si jamais le privé voulait VRAIMENT la concurrence loyale (telle que décrite dans les théories juste destinées aux écoles et il est fait l'exact inverse dans la réalité?) – le lieu idéal reste la culture.

 

Il n'a qu'à libérer les contenus séquestrés, permettre la diffusion en grand des textes géniaux accumulés depuis plus de 30 ans, et s'ouvrir à tous les contrôles de ses si grands amis des publics, consommateurs, utilisateurs, pratiques et autres clients, n'est- ce pas !!! Si unanimement prêt-e-s à défendre "leur" système, non ?

 

Pourquoi  refuser tout ceci – aurait-il donc quelques chose à cacher ? 

 

Le colis est dans le camp du privé et c'est bien lui le très accusé !!!

 

Que serait la planète si le capitalisme acceptait VRAIMENT la concurrence ? Eh bien! assez comme il nous le décrit dans ses publicités. A part que lui fait tout pour que ce monde n'arrive jamais.

 

Et nous tout pour !!! 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article