Qui ne sourit à rien - qui ne souscrit à rien ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6049690472_3e0f62f537.jpg

Souscrire fait sourire. Le mot détend les commissures des lèvres, place du poivre d'excitation sur nos incisives – les dents s'entend, et nous porte sur le petit envol euphorique…

 

Vrai ou faux ? Qui souscrit à ce que vous faites, à ce que vous dites ou à ce que vous êtes, etc – semble vous ôter un poids, un fardeau, une charge. La légèreté vous prend par les épaules et vous fait, quelque peu, flotter dans le bien être sans objet…juste comme ça, tel l'air qu'on respire ou le rayon de soleil qu'on n'attendait pas…

 

Approuvé, acquiescé, accepté, agréé, consenti, ratifié, distingué, préféré, autorisé, élu, adopté, oui admis – voici qui dessine comme une enfilade de portes ouvertes. De portes radieusement ouvertes

 

Souscrire à – écrire pour, écrire vers, écrire autour, écrire en soutien…souscrire se pourlèche de l'appui d'écrire…et signe, les doigts pleins d'écritures rondes, pour approuver, pour adhérer, pour s'engager à soutenir encore et  encore …

 

                        Le sourire vient-il d'écrire ?  De transcrire ? D'inscrire ?

 

Sourire vers ce qui convient, plait – n'est-ce pas goûter à l'invisible de ce qui nous est agréable et nous en sculpte le visage entier. Dans le délassement auto-massé du souriiiiiireee…Tout notre chair en chante, toute enchantée : et se fait arc et flèche par la poste bandés, adressant un sourire à telle adresse, un autre en tel lieu, plus loin encore nous le décochant…

 

Qui ne sourit à rien - qui ne souscrit à rien  (la même chose !!!)…semble quelque peu déserter son corps. Le laisser en suspens, en jachère, à l'abandon, en arrêt, en n"ant… tant sourire ou souscrire restent très corporels, totalement physiques…on ne s'engage pas avec trop de positions de replis. S'engager c'est tout entier – et rien ne peut tromper un regard exercé…

 

Même les mots souscrivent ? Surtout les mots !!!

 

Prenez donc les synonymes de sourire, vous n'aurez que des dépliements, des étirements joyeux, des gestes animés…oui oui, pouffer glousser rigoler plaisanter, voici qui fait bien vibrer, vivre, exprimer, trépider, frémir tout le corps…en ne lui pleuvant que d'aimables flocons tièdes …

 

Les mots nous tendent toujours un miroir limpide – ce sont nos intentions mêlées et nos arrières pensées troubles qui le ternissent…

 

            Ici – c'est bien souscrire, s'engager ne peuvent rien cacher du corps

 

D'où, notre époque d'émancipation et de "libération" qui rendent esclaves, de permissivité "dictée" et "contrainte" – veut donc, comme défense, cacher son corps intérieur…

 

                        Et ne veut pas vraiment souscrire et s'engager en plein jour…

 

Devant ces dangereux regards qui jugent, tranchent, condamnent, comprennent tout de travers, outrepassent tant ce qu'ils n'aimeraient pas qu'on leur fasse…et créent oui, à eux seuls, toute la mauvaise ambiance sociale !!!

 

Actuellement, les stratagèmes afin de les contourner et de les laisser loin derrière – aux venins inutiles – n'empêchent pas, que dans la gigantesque honnêteté intérieure…

 

nous sourions et souscrivons, sans cesse, à tout – sans que ces pervers s'en aperçoivent...

 

Conservant la plénitude bienveillante, heureuse et tolérante en nous –

                                                                       tout en ayant ces futurs déchus bien à l'œil !

 

… continuant à apprendre l'usage enchanté du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme l'ensemble de ses techniques qui ne se "périmeront" jamais…dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

flamboyant


merci
Répondre
I


exact sourire c souscrire