Qui provoque le plus de désordres ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

1150698_e86f03ce36.jpg

La société qui unilatéralement s'octroie tous les droits et abuse de sa position. Foutant la pagaille partout, désorganisant trop d'individus. Ou les humains qui ne peuvent s'en sortir à cause d'elle ?

 

A force de ne voir qu'un bout de lorgnette, de n'entendre qu'une version, de vivre dans une pensée (plus qu'étrangère) qui se prétend unique – nous en arrivons à ne plus nous poser de questions sur rien. Et à tout gober. Donc la pensée (qui ne se remet plus "en questions" – oui se les poser toutes !!) devient gage de perturbations pour les autres. Et d'auto aveuglements pour soi !!!

 

Et la rationalité, la pensée de droit, la méthode dite pragmatique, la logique, l'esprit de justice, l'égalité, etc…n'ont plus court dans une société qui pourrit par le haut…le comportement des délinquants boursiers dont un témoignage tel celui de l'ancien trader "Le casse du siècle, The big short" de Michaël Lewis – septembre 2011- où il fournit les preuves que les plus hauts dirigeants bancaires et boursiers avaient bien (et sans en démordre) l'intention de voler le maximum d'argent au peuple. Le problème c'est que ces insurpassables voyous en cravates sont toujours là…et que la société congelée dans des apparences, toutes "trompeuses", s'entête à se tromper sur tout et sur tout le monde…

 

Il devient donc VITAL de retrouver un équilibre entre toutes les paroles. Que les de doléances puissent être vraiment rédigées. Selon les besoins et nécessités des classes délaissées et privées de toute expression (où est la liberté d'expression ? Je peux crier dans mon salon devant personne, M'sieur ! Moi, je n'ai pas de salon, je ne peux parler nulle part, même tout seul, M'sieur ! !)…et que ces cahiers de doléances deviennent PRESCRIPTEURS pour stopper :

 

1 - Les illégaux privilèges d'Ancien Régime – les lois de la République sont conçues afin d'interdire toute oligarchie comme toute ploutocratie – la société foutant la pagaille partout, désorganisant trop d'individus – en ne les appliquant pas…en refusant, museau sournois de délinquante, d'afficher une liberté, égalité, fraternité…sans lesquelles pas de société de droit du tout…qu'une société d'empoignes et d'illégalités…

2 - Le rapt putschiste de tous les médias par les semeurs de troubles trop riches

3 - Le non respect de la loi qui ne doit ignorer personne par son traitement inéquitable, de favoritisme, de clientélismes oui de privilèges des institutions – les amendes de réparations en dommages et intérêts sont déjà si énormes que, dès leurs versements, toute pauvreté disparaîtra

4 - L'obstination déloyale et fortement délinquante qu'oppose la société à s'amender…c'est elle qui doit passer en procès non des individus !!!

Etc…

 

En en faisant mille fois trop d'un côté et en omettant tout de l'autre, la société fout un complet désordre partout…oui désorganise absolument tout…se montre claire émeutière du bon sens et de la raison la mieux partagée…

 

Elle mérite toutes les engueulades. Avec le clair devoir de les écouter jusqu'au bout…

 

            C'est à elle de changer de fond en comble – certainement pas à nous !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 01/02/2013 18:33


ce sont les questions téméraires et bien placées (comme la voix) qui risquent d'obtenir les meilleures récoltes...