Regards cyclopes

Publié le par imagiter.over-blog.com

131327077_db5a19f19f.jpg

Nous nous souvenons des martyrs morts pas des vivants qui ont tellement réussi que nul ne sait leur nom. Leurs contributions, afin d'écarter des malheurs lourds de la société, furent tellement importantes pourtant, qu'il faut un regard bien replié sur soi pour ne pas observer que trop de ces anomalies existent dans le tissu logique de l'Histoire.

Les regards cyclopes "avouent" pour qui les portent que leurs inconscients croient tous les autres à leur service et la planète juste un décor insignifiant à ne pas prendre en considération…

Dire que prévenir c'est guérir et zapper sur toutes les opérations de prévention, omettre de citer qui s'occupe de prévention ou de récompenser ces actions de prévention – n'est- ce pas agir en schizophrénie-land ?

Les regards cyclopes "avouent" semer partout les injustices par superficialité ou indifférence aux autres – tellement ils seraient sur-occupés à leur "image" et à leur réseau social. On ne peut être à la fois à la frime et au moulin. 

Qui ne sait pas traiter l'incertitude prétend qu'il n'y en a pas, qu'elle est domptée, que la technologie est là, qu'il n'y a pas de risques – laissant tout le fardeau de la responsabilité sur le dos du hasard ou des autres. C'est ce qui est appelé krachs boursiers, que. Vu les positions des regards sur leurs seuls portefeuilles cela aurait tenu du contorsionnisme très noué…les personnes les plus socialement pénibles sont donc laissées en poste (dont les commentateurs menteurs du personne n'avait vu venir – signant là leur incompétente indifférence aux vrais livres qui avaient bien vu venir !)

L'histoire des génies n'est-elle pas la contre histoire de ces prétendues élites qui croient qu'elles en savent plus que les autres parce si on appartient à l'élite on en sait forcément plus que qui n'en fait pas partie. Et le génie subit les dégâts collatéraux de cette prétention irrationnelle. Ce n'est pas appartenir à une vraie élite que de ne pas "reconnaître" les génies…

A chaque fois tout recommencer. La chute de l'Humanité ne vient pas du manque de génies mais de la mauvaise volonté outrancière à ne pas les reconnaître…

L'effet négatif de la renommée sur les prévisions est visible. Vous interrogez qui dont la réputation n'est plus à faire. Ils/ elles se révèlent les plus mauvais prévisionnistes trouvables. Et quels que soient les moyens de pondération à leurs opinions proposées, ils ne parviennent jamais à se rendre compte qu'ils ne sont pas bons du tout dans ce domaine.

Suspendre son jugement est le fondement même de la philosophie, de la sagesse et de la profondeur or dire "je ne sais pas" nous paraît avouer son idiotie, nous paraît même de l'humilité intruse…Les médias détraqués nous ont cramé une bonne partie des façons saines de penser - nous ne croyons pas en qui n'est pas arrogant, qui e cherche pas à écraser autrui, qui ne triche donc pas total sur ce qu'il/ elle sait vraiment. Sommes nous masochistes ou en voie de sénilisation ? Tout suspendre à son jugement  c'est l'exact opposé de suspendre son jugement : se déshonorer à devenir juste le porte- manteau des étiquettes jamais contrôlées. Plus aucun rapport humain possible !!!

Nous préférons aller ensembles dans la mauvaise direction que seul dans la bonne. Le défaut c'est la crise systémique : la mauvaise direction c'est la fin pour nous et tout le monde. Nous ne pouvons nous gourer de compétences. Car avoir raison tout seul et en avance reste bien avoir vraiment raison. L'homme seul reste tellement plus FIABLE que la foule, manipulable à merci. Oui ou non ? Qui a bien pu pourrir en avoir raison tout seul et en avance c'est "avoir complètement tort" ?

Les méthodes complexes ou sophistiquées sur le plan statistique ne génèrent pas nécessairement de meilleures prévisions que des méthodes plus simples.

Se focaliser sur les rares fois où les méthodes fonctionnent c'est s'aveugler sur les fois tellement plus nombreuses où elles échouent en grand.

Comment nos différences individuelles engendrent des bénéfices collectifs ? Ce trésor du futur, cette mutation des consciences, cette diversité cognitive se voient piétinées à fond de brutalités. Le conformisme est la source principale des faillites collectives. Comment nos différences individuelles engendrent des bénéfices collectifs : on croirait entendre Adam Smith de la main invisible des bénéfices collectifs du partage du travail (et pas de l'argent auquel il n'accordait que méfiances !). La main trop visible, elle, de la crétinerie dirigeante en tuant le singularités et les différences, en empêchant l'arrivée des génies est bien en train de tuer le futur de l'Humanité, oui ou non ?

Nous sommes passé d'une écologie diversifiée de petites banques et aux politiques de prêts diversifiés, à un ensemble trop homogène de sociétés qui se ressemblent toutes. Les échecs y sont interconnectés, emmêlés, écroulants, retentissants. Dangereusement systémiques. C'est cela "diviser le risque" le répartir, disséminer ses placements ?…en l'augmentant jusqu'où la folie arrogante peut aller ?

Ils disent un truc ils font carrément l'inverse : ayant perdu tout contrôle sur eux, ils perdent le contrôle, également, sur tout le système…

L'entêtement des dirigeants à vouloir faire péter la planète n'est pas du tout normal – ils vont contre tous les savoirs solides et refusent les bons fondamentaux cognitifs

"L'économie est le domaine le plus coupé des autres ; c'est celui qui emprunte le moins de citations !" (p. 211 -Nassim N. Taleb - "Le Cygne Noir – La puissance de l'imprévisible" - septembre 2010 ) …tout à fait indifférents aux productions intellectuelles extérieures à leur cercle...

Comment enfermer cette bulle dans une bulle plus grande que nous pourrons diriger derrière un solide cordon sanitaire ?

Vous le saurez au prochain épis soda !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ", onglet 2 "Comment devenir un(e) athée du capitalisme" et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article