Ridicules radicules ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6063226148_6b76da255f.jpg

Le ridicule plante ses radicales radicules ! Voilà qui fait image, punch, énergie et goût de poursuivre. Le ridicule aurait des radicules ? C'est quoi radicules ? C'est quoi radicales ? Le ridicule plante ses ridicules radicules partout où les radis se radinent et où les paradis sortent, justement, leur radis.

 

Syntaxe du message : syntonie. Syntonie c'est la nature heureuse d'elle-même, comme en grande sympathie avec elle- même. S'aimant abondamment (comme il se devrait !) et les ondes en deviennent toutes porteuses… syntonie souhaitées oui, mais, ici, radicules du ridicule ?

 

Que nous y claquions calquions - calquions claquions, comme une trouée bienfaisante…songez à ce sinon qui sinue dans les sinoques nuées…éternuées !!!

 

Ce sinon non, non sinon qui ne laisse aucune place à l'autre moitié de l'alternative – syntaxe si Non, si c'est non dès le départ (et sans arrivée de prévue), qu'est-ce que cela donnera – si ce n'est pas oui oui, oui de chez oui…l'écrasement de la diskette du oui est complète, une seule version de prévue, un seul disque d'empaqueté, un unique choix irréversible vers le non-choix…sinon (conditionnel, choix, alternative) aplati, hypostasié, écrasé dans le non- assortiment (ou le trop même déguisé en futiles variantes). Le choix qui supprime jusqu'à même tout souvenir qu'un choix fût possible. Un jour !!! Racines profondes ? Solutions par le haut ?

 

A noter qu'une VRAIE solution par le haut, inclurait, ne serait-ce que par principe, toutes les autres solutions du bas…sinon son haut non synthétique, la liberté de mouvement qui ne permet pas le résumé, "l'ignorance" dédaigneuse de 60 % à 70 % de la réalité qui ne permet aucune décision universalisable, etc – non, tout ceci, etc. est de comportement bien trop bas pour se prétendre en haut !!! ?

 

Ridicules radicules ? Ce "haut" trop vanté, trop aidé, trop diffusé, etc – et ce au trop inégal détriment de tout le reste, n'a même pas de fiables racines (radical et radicules) !!!

 

Radicules ? Bien, vous n'avez pas été vérifier le sens ? "Radiculaire" appelle les racines des nerfs rachidiens ou crâniens. Tout autant que les racines (radis aussi!) des dents…d'où les paralysies ou les névrites radiculaires demeurent bien situables… Le radix de racine, de radicule, en botanique, décrit la partie inférieure de l'axe de la pousse qui, en se développant, deviendra racine…un petit fonctionnement de globe terrestre en miniature…en tout cas – ce qui dit, clairement, l'axe et la racine

 

La syntaxe syntonique – l'intelligence par l'harmonie, l'union, l'unisson, l'accord, la concorde, l'ensemble, l'entente et la "bonne" intelligence de l'écoute réciproque…

 

Devant laquelle les radicales radicules avouent le ridicule de tant de…

                                   solutions par le haut  et de ceux/ celles qui les portent !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans Devenir riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

entrons voir


bien vu l'autisme des trop riches , aliénés jusqu'au trognon (la vidéo)
Répondre
I


merci c'était le but...