S'aimer soi- même ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5604495038_85d5dd78c5.jpg

Voudriez- vous devenir une simple carrosserie, vous couler dans des bielles, vous réduire à une mince surface de dureté métallique ? Non, diriez-vous !!! Oui, oui, clament et réclament toutes les attitudes qui se veulent soi-disant "matérialistes"…"J'aime mieux pleurer dans une voiture que rire sur ton vélo", braille la chinoise Ma Nuo, lors d'une télé-réalité !!!

Préférant sacrifier, ainsi, entièrement, tout sentiment, toute émotion, toute sensualité, comme toute paix, sérénité ou joie, etc…juste pour devenir aussi superficielle qu'une superficie aussi épaisse qu'une feuille de papier à cigarettes…pouvez-vous vous aimer vous-même en vous soumettant, pire des esclavagismes, autant aux objets…? Y a-t-il pire prison que le regard des autres lorsqu'il est si malsain ? Pleurer et rire ne dépend plus que d'un minable et piteux objet !!! Et aimer alors ? Et rester généreux, serviable, penser aux autres ? La simplification binaire, robot raté, rouage sommaire de cette "consommatrice" se montrer plus gore que tous les films d'horreur réunis. Vrai ou faux ?

C'est bien un monstreantisocial et in-humain que nous avons devant nous ?

Sa régression se dénude infinie – le meilleur de l'humanité a fui cette carcasse glacée !!! Plus aucun projet, pas une seule pensée et aucun accès à un futur vivable…comment désirer un corps pareil ? Juste tressauté par des impulsions d'achats maniaques. Et regards et oreilles devenues aveugles et sourds à tout sauf à la convoitise primaire des marchandises. La mutilation semble tellement supérieure à celle de la burqa, oui ou non ?

Les paroles de ces aliénés-aux-objets ne peuvent plus être donc qu'insultes, cruautés ahumaines, barbaries mécaniques, glaciations bestiales ou sauvageries incitées par une société à condamner. Société qui ne favorise (dans une inconscience insupportable !) que le paraître pour vendre le maximum de n'importe quoi. N'importe comment. Et sans cesse…à quand le passage devant les tribunaux des publicités et marketing pour crimes contre l'Humanité ? La bestialité du matérialisme des objets (puisque le matérialisme véridique est tout autre chose, l'épicurisme du être heureux avec rien est un matérialisme authentique !) ne peut plus être masquée…la société de consommation, outre de détruire la Terre et la vie – fait bien régresser les humains vers une déchéance sociale inéluctable…

Ce n'est certes pas s'aimer soi-même que de ne pas quitter cette guerre de toutes/ tous cherchant à blesser, sans cesse, toutes/ tous. Où vous perdez absolument toute valeur personnelle mais "devenez" juste la valeur des objets que vous portez…entre la honte indéfendable et le déshonneur humaniste que choisissez-vous donc ? En fait, c'est bien d'une burqa de fric que le vrai humain se voit , ainsi, recouvert ? Qui se montre soulevé de colère par l'esclavage qu'apportent les brutales marchandises ? Toujours à se gourer de cible, à se tromper de révolte, à ne rien piger au réel. Les indignations à la commande deviennent toujours plus…indignes, non ? Les "paroles- symptômes" de cette jeune femme condamnent profondément la société…de combien de perversions ses dirigeants ont-ils aspergé la population pour la salir à ce point…se demande-t-on ?

Qui sait s'aimer soi- même devient, ainsi, paradoxalement, le dernier rempart de la vraie civilisation devant la barbarie commerçante !!!         Cette société ne produit plus que des monstres d'inhumanité…le "j'aime mieux pleurer dans une voiture que rire sur ton vélo" est bien le hurlement d'un fauve ? Et pas d'un être humain ? Pouvez- vous "aimer" tendrement de telles brutes machistes (oui mêmes ces femmes tournent au machisme possesseur) ? etc etc…

Ainsi – ce long périple d'écœurement ne pourra plus masquer à quel point…

…la plus ferme méthode de s'aimer soi- même

            …demeure bien de quitter définitivement la société de consommation  ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 19/01/2014 11:03


y a- t-il quelqu'un qui écrit mieux que vous ?


la réponse est NON NON et NON !!!'