Sécurité privatisée empêche l'exercice de "la Justice" ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

249919038_837b7fd381.jpg

Si la sécurité privée c'est 2 fois l'argent*** et le personnel de la sécurité publique – aucunes de ses "accusations" ne peut, pourtant, être reçues telles quelles au Tribunal. En aucune façon, le privé ne peut instrumentaliser le public. Nous le voyons autour de nous s'étaler ces trop abus de pouvoirs – mais cela nous donne plus de force pour dire que la sécurité privée exerce illégalement et illégitimement des droits exorbitants de service publics…

*** en l'an 2000 c'est déjà le cas au Canada et U.S.A., un financement qui est multiplié par 2 par rapport au public, avec plus de 2 millions de policiers privés aux U.S.A.

Au niveau politique la sécurité privée ne peut user des mots, des fonctions, des postures, des rôles et des droits de la sécurité publique. La sécurité publique est prévue neutre, ne favorisant ni une personne ni un clan, servant et obéissant à l'intérêt général, par-dessus tout. Le privé défigure ces trois concepts…et ne fonctionnant qu'à l'information biaisée sinon truquée (appelée publicité), aucun de ses dires ne peut être considéré comme loyal. Leurs chiffres ne peuvent qu'être bidons. Créer la "panique privatisée" pour se faire le maximum d'argent sur le dos des citoyens – représente déjà un acte "insécuritaire" fort…au lieu d'exciter une telle sécurité privée, il semble plus responsable et urgent de mettre des barrières sérieuses ce privé là…c'est lui ui peut mettre en danger la société !!!

La "souveraineté nationale" qui seule permet la guerre, la justice, la police, l'impôt, etc…ne peut exister hors d'un état "régularisé" (soit empêché d'être aux mains d'un petit clan aux détriments du pays)…le constat bout de chaîne "en fin de compte, prison veut dire argent" avec le télescopage hallucinant où qui met en prison a une tête bien plus truande que qui y est mis. Et que le simple fait de voir dans des prisonniers, jugés d'après des lois et devant, de ce fait, se voir respectés pour toutes les autres lois qu'ils n'ont pas transgressées – juste des "clients captifs" bons à être plumés et exploités – déplace tout le socle du "sens du crime". Et devrait faire enfermer massivement les escrocs au sommet dans "leurs" prisons "trop " privatisées. Résultats contraires. Au rythme où vont les incarcérations ARBITRAIRES, structurées comme un fascisme, il est possible de prévoir, en 2020, que 6 noirs sur 10 seront derrière les barreaux, aux U.S.A. Est ce bien crédible de programmer (avec ou sans délit réel) de mettre derrière d'illégaux barreaux une population qui n'a rien fait ?

Autre leurre – même si le coût de départ est plus faible, les bénéfices démesurés des prisons privatisées – rendent leurs coûts trop importants aux contribuables. Derrière le rideau truqué de "l'insécurité ambiante"et que si vous sortiez plus de chez vous vous déchireriez comme publicité trompeuse – c'est, actuellement, beaucoup moins de délits par la population pauvre, mais c'est beaucoup plus de spoliations par les riches (90 % de la "vraie" délinquance c'est eux - en valeur – soit en coûts réels pour la société !)…mais comme il faut "rentabiliser les prisons" (crimes aux sommets) est maintenus des "délits fictifs" (il n'y a pas que les emplois – pourquoi voulez- vous donc, dans un "système", que les catégories ne se déclinent pas dans plusieurs domaines ?) , ont mélangé sciemment les statistiques volumes/ valeur, ont euphémisés les graves délits des riches et montés en épingles les minuscules incivilités des pauvres…

Comme si les émeutes boursières n'étaient pas les pires des incivilités possibles !!! –

Devant cet état de fait - et l'utilisation barbare et irresponsable du SENTIMENT d'insécurité par les médias – alors que ce n'aura été, toutes ces années, que des trucages publicitaires (créer un "sentiment" par des images trafiquées et des chiffres biseautés – et pas se reposer sur une réalité contraire – nous devons tourner le dos à ces perversions. Les médias déshonorés viennent, à la joie collective, de perdre un de leurs marronniers !!!

L'insécurité est, massivement, issue de la présence déloyale de la sécurité privatisée. Ayant gravement tronqué les faits, des revenus exorbitants se classent bien dans le rayon "revenus délictueux"…

Et pour cela, la sécurité privée doit reverser (en dommages et intérêts) tous les frais de tous les préjudices qu'elle a (esprits de truands !) fait subir à la société.

La société du futur sera, ainsi, bien financée par ses vrais délinquants aux sommets mêmes !!!  

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitsfreethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", "Où trouver encore du sérieux ?" onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ", onglet 2 "Comment devenir un(e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article