Sourire sa digestion - Pillons les roupillons : 2 voies inconnues vers l'extase

Publié le par imagiter.over-blog.com

8289096950_2e3c6c597e.jpg

A votre grande surprise vous vous apercevez que les techniques les plus simples et jamais expliquées – sourire la digestion – résolvent beaucoup de problèmes. Et se trouvent au cœur de l'essentiel! Sourire la digestion la "réussit" entièrement et nous diffuse un bien être absolument incroyable. Cependant, quasiment tout dans la société (une volonté programmée ou un hasard de structure ?) VEUT NOUS NOIRCIR LA DIGESTION…

 

Il vous de faire un détour par le "deuxième cerveau"*** qui se trouve dans l'abdomen, afin de comprendre l'enjeu que représente le ne pas sourire la digestion. Là, la "structure" inavouée de "posséder" les corps par leur fonctionnement, même si elle ne l'a pas verbalisé, est évidente. C'est comme pour un individu il reste entier avec son inconscient compris. La société a un inconscient et l'utilisent, sans s'en rendre compte,  hors de sa conscience. Des "experts du réel" restent là pour débusquer ces fonctionnements nuisibles de la société qui s'octroie trop de droits, ne se contrôle que rarement elle-même et se permet d'exporter ses externalités hyper nocives sur les meilleurs d'entre ses êtres humains.

 

**** voir le livre de Pierre Pallardy      Et si ça venait du ventre ? – notre ventre est notre second cerveau – mai 2002.

 

Bon, ceci étant – vous avez perçu l'essentialité de sourire sa digestion, ainsi que le fait que la nouvelle civilisation est déjà là, toute prête et absolument complète. Elle est DEJA tellement attrayante que des pionniers y vivent complètement. Tout comme les émigrés, ils sont plus doués que la moyenne, puisque, comme ces immigrés ne se contentent pas d'une seule langue en boucle, mais s'en enrichissent de 2 , 3 ou plus. Donc, à l'identique, nos pionniers vivent avec un petit pied, encore, dans cette civilisation déchue et déshonorée, tout en activant, sans cesse, la nouvelle. Ca ce sont des êtres vraiment over bookés – cerveau obligé de s'amplifier en se "concentrant" toujours plus dans la hiérarchie de l'essentiel. Il reste utile d'appeler cela (n'oubliez jamais que votre corps aime apprendre oui mais à…sa façon !) : comment envelopper ce qui vous enveloppe.

 

Bref, des êtres réussissent à merveille comment sourire sa digestion. Ont rencontré – du fait de demeurer en première ligne de tout è- toutes les inexcusables nuisances que provoque la structure sociale actuelle contre cette thérapie prodigieuse de pouvoir vivre un cycle complet de "sourire toute sa digestion" soit bien 4 heures minimum. Ce qui ne vous conserve que le haut des nectars, vos permet d'utiliser l'alchimie de la création d'émotions et de sentiments, etc. Et vous évite tout ce qui "tourne en aigreur", etc…

 

Bon – une structure arriérée nous nique une bonne partie de votre sieste – qu'importe au regard de l'essentiel. Les vrais guerriers sont partout, dans les moindres failles du système, se passionnant pour tout, ne négligeant jamais aucun détail, incapables de s'ennuyer une seconde tant l'ardeur les "surpasse" sans cesse, ne disqualifiant rien ni personne, a priori - en conséquence, recevant énormément. Bon tu me niques, un peu (car quelle que soit la situation, le fait de "vouloir" sourire sa digestion apporte déjà un bienfait!), mon sourire ma digestion. Eh hop ! je saute à "pillons les roupillons". Ainsi que toutes celles et ceux qui ont pigé la technique. Vous bientôt ?

 

Il existe des moments surhumains dans votre journée. L'instant qui précède votre sommeil en est un. Toute votre meilleur y est présent en même temps. Vous pouvez rassembler tout votre potentiel dans la même poignée d'attention. Mais qui aime trop le pouvoir ne saura pas vivre le concept "de l'humilité triomphante". Ces deux mots semblent incompatibles: trop faux, le vrai "triomphe" est ce qui vous soulève de joie. Ce que vous nommer "Mother" l'a été à des milliards de milliards de milliards, etc. de km de hauteur. Un capitalo ? A 1,50 mètres ou un peu plus ? Qui "triomphe" vraiment des deux ? Donc se lover dans la joie de pénétrer dans la certitude, qu'aujourd'hui, vous n'avez pas nuit, pas été nocif, une bousculade de portes s'ouvre, vous plongez dans "une léthargie hyper consciente". Le mieux alors – c'est de voyager visuellement sur tous les continents. Commencez par le plus humilié – l'Afrique. Le fait que vous soyez dans la béatitude des cœurs purs (j'ai donné le max aujourd'hui) détend tous les muscles, nerfs, tendons à un point inimaginable. Vous recevez de ce voyage planétaire, toutes les odeurs, touchers, goûts ou sons tamisés que votre corps désire. Tous et , parfois, plus. Aucune consommation ne vous fournira autre chose que de la monnaie de singe ou de la pacotille…

 

Le pourquoi de ce voyage sur la planète ? Chaque nuit vous revivrez toute la phylogenèse, tout comme le fœtus, oui oui toute l'Histoire corporelle de l'Humanité chaque nuit et toutes. De précéder en état de semi-veille ce prodige (qui obtient que votre cerveau "travaille" 3 fois lorsque vous dormez – normal, la si inutile psychologie individuelle n'est plus là pour le niquer !). Donc, ensuite, l'ontogenèse – la même chose que la phylogenèse mais que pour "l'histoire de votre corps". Et, selon les jours – après le petit voyage vous pouvez faire défiler des visages, procéder à la récapitulation ou "imprimer" (inprint – faire l'empreinte de) ce dont vous souhaitez vous souvenir, etc. à tire larigot.. "Récapituler", par exemple, lorsque VOUS AUSSI serez entrés dans la nouvelle civilisation – vous offrira ceci. Lorsque vous avez développé d'autres techniques corporelles développées dans ce blog – l'idéal c'est de s'envoler comme un oiseau – vous pouvez, juste en fermant les yeux, revoir mieux qu'un film toutes des scènes vécues. Vous y arrêter, vous mouvoir à l'intérieur comme vous voulez, revoir avec précision des détails dont vous ne vous étiez même pas aperçu, entendre des phrases in-entendues, sentir des odeurs restées dans le fade, etc. Et – à ce moment – vous pouvez inprint ou no,n. Stocker en mémoire ou non. Afin d'y "revenir", par exemple. Tous ces exemples sont garantis du simple fait que c'est moi qui les ai vécu. D'autres ont vécu bien d'autres choses. Les quantités restent inépuisables et les quantités non durables !!!

 

Voilà ce qu'est la prémisse à "pillons les roupillons". Simple AVANT MÊME DE VOUS ENDORMIR VOS AVEZ DEJA DORMI. Donc l'image surgit comme si l'on "piquait" le sommeil de qui ne vit que sur sa "quantité" de sommeil. Comme dans tout (quittez une bonne fois la si stupide civilisation des quantités) la qualité prime (est première, donc reste entièrement prim-itive, irréductible aux artifices, donc demeure primordiale). La qualité du sommeil comporte infiniment plus que sa quantité (bonne que pour les magasiniers de la pensé qui pensent (?) qu'il suffit de "classer" et foutre des étiquettes pour avoir le droit de foutre sa zone chez les vrais penseurs). La grossièretés barbare de la consommation vous a toujours leurré et grugé sur ce point (et tant d'autres).

 

Donc soit vous prenez acte qu'il vous faut quitter cette arriération NON DURABLE. Et vous apprenez des techniques puisqu'il existe des individus trop cons, trop bons, pour "perdre" leur temps à ainsi "veiller" sur vous. Et vous filer gratos LE MEILLEUR DE LA VIE. Soit vous végétez vers la fin – mais, en vous ôtant, tout droit de souiller ces merveilleuses techniques ( qu'en masos soumis) vous vous refusez, entêtés, d'essayer ( essayez, tout de même, d'en parler à votre corps pour savoir son avis)…

 

Le capitalisme (période historique segmentée avec un début et donc une fin) clos, que voyons- nous ? Un serpent de perversions qui s'est mordu la queue et auto- empoisonné lui-même. Une petite histoire faite de mesquineries, de bassesses et de piteuses manipulations si facile à déjouer - puisque l'essentiel de son fonctionnement n'est PAS AVOUABLE. Il se refuse, en fait, la plus grande partie du réel et nous pas du tout !!! Un système, enfin, tellement imbu de lui- même, qui ne se sera même pas aperçu (jusqu'à l'ultime seconde) qu'un autre l'a déjà entièrement…

                                                                                                                    remplacé !!!

venez voir en première ligne si vous ne voulez pas le croire !!!

 

 

…plus rien qui ne nous empêche de vivre, en direct, la merveille du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme l'ensemble de ses techniques qui ne se "périmeront" jamais…dont quelques unes de nos plus récentes, offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

un vrai savoir absolument maitrisé....
Répondre