Surdoués : le rire cosmique?

Publié le par imagiter.over-blog.com

957300826_66f8d265cb.jpg

Qui peut atteindre au rire pluriel, multiple, diversifié, complexe, bariolé – sinon le surdoué qui se voit cible de "critiques" hallucinées ? Déjà nous avions perçu que, même sur internet, il est quasiment tout le temps parlé A SA PLACE…pas très rationnel comme méthode si nous voulions savoir ce que pensent "vraiment" un-e surdoué-e, ce qu'ils vivent en toute réalité…

 

Usons alors de la méthode concave/convexe afin d'augmenter le volume de la moisson…ainsi, la surdouance est-elle "décrite" comme "ils ne sont pas comme nous, ils ne font rien que se plaindre, sont à notre charge, des boulets, on ne les connaît pas, faut s'en méfier  et puis tous leurs malheurs ils disent que c'est la faute des autres "…(quelques phrases au hasard)…

 

Pas un air de déjà vu ? Eh oui : la même panoplie servie pour tous les "étrangers"  de tous les autres pays, pour toutes les étrangères (pas d'ici – et , d'ailleurs, ici fut d'ailleurs avant que d'être ici !), pour tous ceux et toutes celles de mœurs différentes, de joies autres et oui oui tous ces talents que l'on n'arrive pas à faire entrer dans la cage minuscule des conformismes morbides, etc.…Bon, soit, entendu, ok, on a vu… "et puis tous leurs malheurs ils disent que c'est la faute des autres" – qui ose dire ceci le pratique en très grand. Tous est de la faute des étrangers, des chômeurs, des pauvres, des pas comme nous, des ci et encore ça et de patata et des pifs et des poufs et mêmes des rutabagas, etc…bref - tous leurs malheurs ils disent que c'est la faute des autres, vrai ou faux : ce sont eux, alors, "les fardeaux, les étrangers à toute raison, les boulets plaintifs, les souilleurs de fond", etc…s'ils s'arrêtaient déjà de les voir si "faux", ces autres que "d'abord on ne connaît même pas" (mais, pourtant, on les décrit comme si…) - les malheurs ne diminueraient-ils pas franco de port et à la vitesse grand V ?

 

Ensuite – respecter l'info tout de même. Une description que peut endosser, pêle-mêle, un chômeur, un homosexuel, un artiste, un étranger, une exotique, une femme, un voyageur, une surdouée, etc… trop clair qu'elle ne colle pas du tout…elle n'apprend rien de chez rien : que du préjugé et de la paresse mentale…tout ce que cet outrepassement tyrannique du droit à salir les autres "avoue" c'est ceci…l'enfant trépignant et acariâtre qui veut, tapant, grotesquement, du pied et piaffant dru, que tout le monde "doit être comme lui/ elle", "que sa photocopie ", "son double, sa reproduction, son duplicata, son unique décalque ", oui oui juste sa seule photographie sur la terre entière – tous pareils et tous moi…quel gigantesque programme social ! quelle maturité…

 

Entre-temps le rire cosmique est passé par – là et a atteint tous les surdoué-e-s

                                    ( et tout le monde parle A LEUR PLACE!)

                                                qui passaient, eux aussi, par ici !!!

                                                          rires cosmiques

 

…des genres qui ouvrent la merveille du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme l'ensemble de ses techniques qui ne se "périmeront" jamais…dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


Cette maladie qui
consiste, dès l’enfance à faire des catégories !


L’éducation nationale est
une usine à formater les esprits


Et de ce fait une machine
à exclure par le diagnostique.


C’est tellement ancré
dans les esprits que c’est ça.


Faire que chacun entre
dans le moule.


 


Pourtant on le
sait,  les compétences se développent à un rythme différent


Pour peu, qu’on laisse
les choses se faire à leur rythme.


Quel gâchis, de forces
vives.


Prétendre la perfection,
et arrêter la circulation des énergies.





 
Répondre
I


TRES joli nous allons faire "tourner"...



L

bonsoir


et merci de tous vos messages - là aussi bravo !!!
Répondre