Toujours plus déguisés en sérieux ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3786529230_ec88520599.jpg

Sans jamais "l'être"…De la nouvelle rubrique "Lunatiques en costards cravates", trouvez l'argument - ne connaissant RIEN de la vraie vie, à chaque fois qu'ils apparaissent nous avons l'impression qu'ils ne font que foutre le désordre partout et en tout…ou même la définition générique…costards cravates : apparemment plus conçu pour des extraterrestres que de réels terriens. Enracinés dans la complète réalité. Ne font jamais bien réellement partie de ce monde !!! Sinon en irruptions d'insensés prédateurs !!!

 

Pourtant le grand axe bascule puisque "nouvelles informations du front"…en 2013, ils font tellement plus rire que pleurer - jamais les dirigeants n'auront été aussi piteux et miteux... ils confondent le reflet avec le réel…se trompant sans cesse du bon geste à faire, englués dans le mal être et le malaise, empotés jusqu'aux anses…toujours déguisés en faux sérieux, ils ne savent même pas que le "vrai" sérieux existe…et qu'on le reconnaît justement à ce que il n'a besoin d'aucun déguisement…on EST sérieux ou non, ceci respire de vos paroles, cela se parfume de vos raisonnements, chaque geste est harmonieusement placés dans qu'aucune volonté cachée n'y grimace…le souffle de l'air n'y ressent pas la moindre contrainte…

 

Donc pas embarrassés, empêtrés, gênés de ces accoutrements grotesques où nous ne voyons plus que ces spectres estompés s'agiter sans rime ni raison. Corps et mots désaccordés. Incapables de conviction portée par les muscles. Désordonné de gestes se trompant d'affirmation…plus pataud que d'arriver trop tard !!!

 

Se déguiser en sérieux devient même la pire des tares…puisque vous "avouez" à chaque seconde que VOUS N'ÊTES jamais sérieux !!!

 

Comment peut-on perdre la moindre seconde avec des êtres aussi "effacés" (et par qui donc ?), incohérents et improbables, etc – qui ne comprennent jamais rien, n'ont rien appris ni rien suivi (occupé-e-s du seul l'infime nombril d'eux/elles- mêmes) ? Leur monde est si minuscule et étroit qu'ul n'y aura jamais place pour deux – serait-ce un petit bébé. Clair ?

 

De nombreux posts plaident dans ce sillon où le riche semble l'extrême fardeau de toute la société, un poids trop mort à, péniblement, traîner, un bâton dans les roues de toute avancée collective, un embarras bien abusif, etc…:

 

"-Supériorité radicale de l'honnêteté ?

- Et aucun rire, non aucun n'est de leur côté ?

- Exilés parce que sans fric ?

- Trop arrogants pour être sérieux ?

- Complètes hypocrisies des racismes ?

- Séquestrer le début pour arriver à ses fins ?

- L'axe faussé des débats ?(1) et (2)

- Comme vous parlez ?

- Certitudes désorientées ?

- Faces faciles ?

- Le capital pris au piège de l'offrande

- Qui grève l'argent des autres se permet de critiquer la grève ?

 

De  ce périple vous vérifiez à quel point ces IMITATEURS rances semblent plus guindés que le béton – que l'original dont ils sont les trop piteuses photocopies…brille, lui, de ses 1000 feux…

                                                                       …et que l'univers est tout à fait au courant

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 10/01/2013 12:12


bonjour


en effet, et partout sur la terre, ces lunatiques ne dont plus rien de sérieux...mais du tout...merci des bonnes infos...,