Tout le monde est en avance sur tout le monde

Publié le par imagiter.over-blog.com

4324838464_4b119681f6.jpgOn le dirait à vivre les débats en live. Avant même d'avoir pu articuler une syllabe vous avez dix objections. Toujours à côté de la plaque, évidemment.  Rien à proposer de bien concret, la méthode c'est de tirer sur tout ce qui bouge autour. Sans discernement, sans écoute, sans réflexion, sans distance par rapport à soi. Provoquant un climat collectif de non- écoute universelle. C'est que tout le monde doit savoir à quel point vous êtes incompris-e. Que si tout le monde était comme vous, le monde aurait déjà changé. Entièrement. La paille c'est de ne pas capter cette posture "miroir-fermé" (image tournée seulement vers vous !) qui participe, à plein, de l'anti- communication (user de la technique pour n'y glisser que des stéréotypes en vrac !). Vous ne vous "comprenez" pas cous- même dans vos présentations : comment voulez-vous que soit capté un tel fantôme ?

Vous y ajoutez l'anomalie béante du pessimisme ( français = rois du pessimisme !) qui fait juxtaposer 2 impossibilités – oser une forte natalité et dire "croire", à plus de 80 %, dans le potentiel de sa bulle, d'un côté, et, prétendre "ne pas croire en l'avenir" (dans un sondage uniquement !)…c'est antinomique – la première série d'attitudes dément le diagnostic final…soit ils jouent la comédie soit ils sont plutôt paumés…puisque vous êtes encerclé-e-s de presque 9 personnes sur 10 qui croient dans le potentiel de leurs propres bulles !!!

C'est un peu le phénomène de "La foule solitaire" où chacun-e peut se sentir très seule-e dans le flot continu…vous avancez, sourd(e)s à tout ce qui n'est pas votre monologue, et votre discours rejoint bien la rivière de celui de votre voisine, oui de votre voisin !!! Et comme votre système de propositions c'est, principalement, saccager tous les autres discours autour de vous – vous attaquez, bille en tête, qui vous vous trouvez d'accord avec. En fait.  Dans cette immense cacophonie, beaucoup d'individus sont d'accord sur tellement de choses mais se hurlent un faux désaccord sur même pas une virgule !!!

Tout le monde est en avance sur tout le monde …et personne n'est à la traîne !!!

Ainsi le blocus/ blocage à tous changements collectifs se situe dans de petits travers psychologiques. Si faciles à rectifier si vous en avez la claire conscience. Or le fonctionnement marchand dominant a "intérêt" à ce que les citoyen-ne-s soient "détraqués", plutôt antisociaux, peu collectifs, ayant peu le sens du concret et des décisions, repliés sur eux- mêmes. Incapables de se voir, à la fois, eux-mêmes et eux-mêmes en train de parler, d'agir de se comporter ou se mouvoir ( faculté de distance et d'observation neutre qui "fonde" l'intellectuel, selon Sartre )…sinon vous auriez expérimenté depuis longtemps ceci :

Si vous n'allez jamais au bout d'aucune de vos pensées, d'un seul de vos sentiments, oui si tout ce qui peut vous émouvoir ne parvient pas à vous mouvoir jusqu'au but – vous restez complètement aliéné-e-s. Croyant que parce que "vous" (oui, vous !) n'avez pas expérimenté la réalité d'une civilisation nouvelle, elle n'existerait pas du tout  ( "le point de vue divin", selon Balzac)…or des êtres plus que passionnants ne vivent QUE dans la civilisation nouvelle…ils/ elles sont carrément au courant du moindre de ses détails…comment osez- vous supprimer, ainsi, leurs vies ?

Autant vous "admettez" que, sans entraînement, vous ne pouvez conduire de but en blanc une Formule 1 – autant vous déraisonnez pour penser, expérimenter, savoir… Ce n'est pas parce que vous êtes vous que, par essence, l'intelligence sans efforts vous advient, que l'inertie de vos passions vous provoque, merveilles, des extases – oui que toute la réalité se met à vos pieds et vous adore – vous seul-e…allant même jusqu'à faire vos caprices !!! oui c'est juste ce NŒUD d'absurdités - ce qui bloque, en vrai, la mutation collective !!!

Vous repérez, pourtant, que tel est bon guitariste qui travaille pour, que telle parvient à des topos verbaux clairs par cumuls de labeurs, qu'un autre manie les matos à force d'y coller son nez…etc…oui oui partout vous reconnaissez parts du travail, de la ténacité, de l'entraînement, des expériences accumulées…etc…partout…SAUF DANS LA VIE SOCIALE et DANS LA PENSEE…ces bizarres impasses bloquent, alors, tout !!!

Tout de même qu'est ce qui vous passe par la tête de vous croire, naturellement, imbibé-e-s d'intelligences innées ? Qui, sans pratique, sans essai, sans entraînement, coule comme de la magie de vous ? La pensée – ce qui est le plus difficile au monde – s'obtient sans efforts, sans investissements, sans persévérance,  sans fatigues…juste comme ça : aliénation-copie de la société de consommation où tout n'est que marchandise et vous entube jusqu'au trognon…penser n'est pas une pilule – si vous ne remplissez pas les actes nécessaires pour y arriver et que vous vous permettez (dans cet effondrement paresseux !) de jalouser les autres – vraiment, déguisés en n'importe quoi de top, in, winner ou moderne, vous êtes pire qu'un bourgeois régressif… Tout le monde est si tellement en avance sur tout le monde!: tenter de dévaliser la posture (tout n'est qu'un abruti vêtement de mode) c'est quasiment détruire la société – puisque vous empêchez de passer la réalité du comportement (qui n'est jamais le jeu frivole et trop encombrant des modes) !!!

Tout le monde est tellement trop en avance sur tout le monde. Qui est "réellement" en avance alors  ? Personne, que les déguisements de qui se déguise à être en avance mais ne l'est pas du tout, concrètement. ?

Pour le sociable (si tu veux rester aimable" rends-toi aimable !!!) encore plus facile: sans rien apprendre tu sais tout. Après tout, tout le monde, dans la société, n'est là que pour te servir, t'écouter, profiter de ta sagesse inversée (apparemment, votre seule présence silencieuse résout tout !), etc . Vraiment se droguer le sens des réalités à ce point ce n'est pas digne !!! Oui le social reste un très dur apprentissage, penser une des montagnes les plus hautes et les plus difficiles à gravir, savoir proposer des décisions qui conviennent au plus grand nombre dépasse en difficultés tous les sports réunis. Et débattre demande un réel talent, relativement rare, surtout si tout le monde piétine qui sait discuter…Vous admettez juste ces 4 piliers du réel, vous y adaptez vos comportements, vous y expérimentez vos mentalités – et LE CHAOS COLLECTIF disparaît d'un coup…A quoi servait de prétendre que tout le monde est en avance sur tout le monde – et vous tout particulièrement – si vous n'assumiez jamais ? C'était juste pour un déguisement si tellement faux !!!

Les solutions commencent de se placer dans la vie de chacun-e, d'y faire leur travail de formes (in-forme) et de forces…les esprits se rapprochent d'avoir compris que tout un chacun vit les mêmes troubles, difficultés, largages, flottements, embarras de compréhensions, obstructions, gênes, pénuries, sensations de se voir incompris, pas placé à sa juste valeur, sous estimé, etc…mais de là à SABOTER sciemment tout fonctionnement collectif c'est excéder et de loin son "empreinte existentielle" !!!

"L'empreinte existentielle" - à l'image de "l'empreinte carbone" - c'est votre taux de nuisance sociale, de vos destructions préméditées de pensées collectives, de vos sabotages de mises en place des solutions et de vos extrêmes mauvaises fois et volontés à reconnaître qui est bien plus doué-e que la moyenne dans les domaines de penser, débattre et incarner la société !!!

Faute de cet affrontement avec vous-mêmes (que qui ne vit QUE dans la civilisation nouvelle a entièrement traversé !) la situation collective ne pourra que se dégrader…

Et vous – individuellement – continuerez à vous situer dans le tout le monde est en avance sur tout le monde (sauf le vis à vis à qui vous l'apprenez, évidemment !)…

Ce qui a pour extraordinaire résultat – de nous faire régresser oui l'incroyable de reculer, de rétrograder, de retourner en arrière, de refluer vers les clairs échecs communs !!!

…le tout le monde est en avance sur tout le monde – place tout le monde en retard !

Faites, aussi, le détour vers "Le soi le soin le besoin" du 4 juin 2011, "Cadrer cadriller quadriller" du 5 juin 2011, "Comment le repos repose vos questions ?" du 7 juin 2011, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011; "Des sauts périlleux à l'intérieur de vous-mêmes ?" du 11 juin 2011, "Hans Diefenbacher, ce sont qui marginalisent qui sont le vrais marginaux" du 22 juin 2011, "On aime pas ceux qui pensent ?" du 23 juin 2011

La rubrique "méthodes de pensée" en particulier

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article