toute soute dissoute ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

780327858_2da72197ca.jpg

Toute soute absoute ? Comme excusée, réhabilitée, innocentée, oui acquittée ? Soutine serait donc passé par-là ? Le peintre des soutes corporelles ? Que toute soute hirsute vienne nous secouer les poires…eh oui, nous entrons dans le périple dont on connaît le début. Jamais la fin. Celui des gouttes de poutres de loutres de foutres - toutes à la soutane… l'habillement attitré des soutes ?

 

L'abondance d'images juteuses de mots, de nectars qui vous dévalent des hectares de saveurs… jusqu'aux yeux (leur côté tactile !) qui courbent les ondes parfumées, les cigarettes paisibles que se font les tiges d'encens…le conseil jaillit, quasi unanime : ne foutre point les soutiens-gorge à la soute !!! Trop pardonnée et absoute …mais quel profil de rêve que les soutes à seins, oui les soutiens de nichons…mazette des gazettes.

 

Un mot ne nous laisse jamais inchangé et intact – toute métaphore aura toujours avoué le voyage, le périple, la virée, la tournée, la croisière (3 mots explicitement géométriques : virer, tourner et croiser). Encore, le parcours(e), la course, le trajet (3 mots explicitement corporels et géométriques : courir et parcourir, jeter et pro-jeter !)…aussi – excursion (issue du cursif !), balade (telle une danse sans but sinon de trouver son bal !), randonnée (à trop donner …eh non ! fuir les automatismes !!! c'est l'étymologie du francique "rant" course et randon courir vite – on n'en sort pas – voir le voyage et course semblent se complaire à plaire !!!), sortie (de quoi donc ?), promenade (qui mène ou bien est menée, promenée, menée menue ?), chevauchée (suite du cursif, qui court, même sur une main courante – mais, plus précisément, sur un animal), circuit (en vénerie – circuit que poursuit l'animal autour de l'endroit où il a été lancé est…"sa" randonnée)…etc…et, en bref, voyage= déplacement. Mais déplacement vécu de tout le corps: qui dé Place donc. Exactement,

 

…qui quitte toutes les places établies, qui brouille les précédents placements, remplacements et replacements, qui ne se place plus donc à "sa" prétendue place (où est le contrat ? et votre/ notre signature en bas ? etc.) mais s'y dé-place (opposé de place, qui s'en éloigne, s'en sépare même !)…

 

…oui oui qui dérange, intervertit, change, bouge, circule, etc – le monde congelé, figé, immobilisé, stoppé, arrêté, bloqué – du manutentionnaire mental…celle/ celui qui s'octroie l'excès de tyrannie de ranger les êtres, de les étiqueter, de les classer, de les aligner sans leur avis, de les ordonner dans un monologue jamais partagé, et un délire barbare où nul ne devrait plus bouger de ce lieu à lui/ elle assigné, etc…tout déplacement les rend si "déplacés", malvenus, déphasés, trop incorrects (oui pas à "leur" vraie place les étiqueteurs, classeurs et dérangeurs, etc.). Tout déplacement dé- ploie ce qu'ils avaient ployé, déplie ce qu'ils avaient plié et replié, dénoue ce qu'ils avaient noué, etc. – bref, met en marche tout ce qui avait été, bien illégitimement, verrouillé

 

…oui oui tout ceci se trouve bien dans les soutes…qui accompagnent tous les vecteurs de voyage, tous les instruments de locomotion (avion, bateau, autocar, camion, fusée interplanétaire, etc)… soutes dissoutes : fin d'une énorme partie des voyant voyages ?

                                                           ….plus soutillés pour ?

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 22/11/2012 06:59


bonjour


réveil toujours radieux avec vous - dire qu'il y en a qui ne vous essaie pas ? De vrais masos !!!

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 14:31



les sons sont fazits pour enchanter comme une musique qui rendrait intelligents