Tribus

Publié le par imagiter.over-blog.com

3931849455_322b43cc5b.jpgLes supposées tribulations des tribus. "E tribus honor unus" (en 3 j'honore 1). Solution – tribu reste, en conséquence, trois, 3 (tribus) comme la résolution des conflits, la fin de l'enfermement guerroyé à 2 ? Oui du sempiternel face à face sans armistice ? Figé dans son absurde guerre de tranchée qu'aucun regard ne sait englober… jusque dans leur symétrie irrationnelle !!!

Tribu 3 salvateur ? Sortir du binarisme du XX ème siècle qui tarde tant à devenir XXI ème. De nombreux signes montrent que pour la grande majorité ce passage mature au troisième millénaire ne pourrait avoir lieu qu'en 2050. Jamais contemporains de leurs grands esprits, de leurs penseurs ou de leurs vrais écrivains ? Toujours immensément en retard par entêtements infantiles et erreurs de méthodes de pensée.

Un des éléments forts qui dessine la fin très proche du capitalisme c'est la complète absence de la notion de TROISIEME MILLENAIRE !!! Où est passé le troisième millénaire ?Le capitalisme se montre si incapable de s'envisager dans le troisième millénaire ! Déjà, c'est très craintivement, qu'il s'est faufilé dans le 21 ème siècle, siècle impair du 3 X 7 !

Troisième millénaire ou tribus (3) c'est l'impossibilité existentielle de tout binarisme.
Tout ce qui sert à maintenir dans la limitation sans issue du deux (di) tel diviser, en faire, seulement, deux visions, juste viser à scinder, fragmenter, sectionner en duo de duel. Enfermé dans la chorégraphie du clos. Du face à face auto- piégé et vissé sur lui- même. Tout comme les préfixes ambi, amphi, bi et di le maintiennent, visuellement. La dualité dessine le sans sorties, l'exempt de solutions, l'impasse structurelle du manichéisme. Oui nous y assistons au simplisme des divisions incapables de se voir situées sur l'entier champ de bataille. De la bascule auto-limitée à son effet miroir. De l'étroitesse du binoculaire qui prive de plus de 80 % de la vue et de sa compréhension. Borne bornée. Opposition restreinte à deux seuls rivages en reflets insolubles. Mécanisation et bipolarisation assurées conduire vers l'ahumanité si déclinante.

Antagonisme oui cloué à son auparavant (ante) comme le même paravent qui se fait gober tout dédoublé. Anté- agonisme…Le futur bouffé par tout ce qui le précède, les barrages dressés partout par l'antérieur. Le futur sans aucune place. Cette rivalité qui se rive, se colle, s'englue se scotche, s'encolle, se scelle, s'agglutine, se cimente dru, sur la séparation comme mime guerrier. La rivalité (chacun- e sur sa rive trop identique) QUI NE SE RENCONTRE JAMAIS ne peut trouver sa solution en elle-même. Forclusions. Enfermements. Gueules de culs de sac. Discordes qui s'éloignent des cordes cordiales. Explosions des dissensions, des dissentiments et des divorces, ce coin obtus, au milieu des "sentire" et accords, qui fait exploser l'unité. Le préfixe dis dessinant la séparation, l'éloignement, ce qui rend différent, etc. en accompagne tout le délitement. Comme l'antithèse ou l'antonymie qui empêcheraient la synthèse (trois) ou bien la synonymie, équivalence non rivale de mots…

Ce durcissement et ce figement dans la dichotomie dépendante ne peuvent trouver la moindre fin à ce conflit  alimenté par la seule disposition en face à face !!!

Où est passé le troisième millénaire dans tout ce dyadisme fossilisé ?

Où peut bien se cacher le trop nécessaire troisième millénaire ? Un peu plus loin dans la résolution trinaire des problèmes !!! Mais bien désoclé, déplanté, dépiqué de toutes les oppositions mimétiques. Qui fait que le trop semblable s'oppose au trop identique pour stériles auto-annihilation !!! Oui, quel peut bien être le tribut des tribus dans cette topologie ? Tout comme la disposition topographique seule a pu dessiner quatre en quartier (quatre tribus urbaines = un quartier !!! ), le retour des tribus peut déclencher les sauts quantiques des profonds changements de mentalités !!! Tribus, ces clans, phratries à la parenté ethnique réelle ou supposée, ces rapprochements par affinités électives, etc.…introduiraient une troisième voie face à l'enfermement (même visuel) de l'alternatif unidirectionnel ne jouant que le retour du même, le successif fermant 320 ° du réel et n'en laissant que 40°, qui, dans l'espace si limité, ne peut plus rien inventer. L'oscillant qui fait retomber, la concomitance telle une pente à rechutes, le consécutif rétréci à la restriction forcenée des choix. Oui le cyclique passéiste à deux !!! Le tout carcéral du deux !!! L'effort pour devenir fous à deux !!!

Où peut fonctionner le troisième millénaire dans tout ce dyadisme fossilisé ?

        Pour le moment, tribu = 3 et, par déroulement logique, tribu = le troisième millénaire, c'est un peu rébus mais ce n'est qu'un tout début rébus…
                …tribu = 3 et, par déroulement logique, tribu = le troisième millénaire, c'est un peu rébus, sauf pour certains d'entre nous qui ont déjà capté, mais, patience jusqu'à ce que se termine le circuit des explications – léger décalage d'avec l'expérience, mais ce n'est pas vous qui prenez les risques…

        On vous dirait bien en train de devenir très tributaires de la tribu ?

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

…rappelons que ces techniques du "cerveau sensualisé" complètent d’autres triomphales techniques (toujours inconnues ?)…quelques uns des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "La vaporisation du moi", " Spirer et conspirer","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Reposer le repos d'une question", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "Harmonie solidaire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JeH 15/02/2012 10:39

Ces tribus où l'on expérimente le partage de biens communs, sans même se poser la question ou se l'imposer, cela est naturel et contribue à la survie, souvent dans le plaisir, si évident et facile
du coup!

imagiter.over-blog.com 15/02/2012 12:06



à partir du moment où la vision intérieure devient solide elle sème du solidaire