Une société d'individus réfugiés dans la consommation ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3113890904_554d8c2c3b.jpg

Ce qui signe clairement que le sérieux, le réalisme, la maturité et la prise de responsabilité sont, définitivement, quittées – dans la fuite dératée de la consommation…"le glissement de la citoyenneté en direction de son contraire, une société d'individus réfugiés chacun dans le monde privé de la consommation (p. 20. - Jean–Pierre Dupuy -L'avenir de l'économie, Sortir de l'économystification – février 2012)." Le refuge c'est, tout à la fois, la débandade, la dispersion ou la déroute – maos, tout autant, l'abandon, la disparition, l'échappée ou l'escamotage…oui, ce que ces êtres déchus (réfugiés, piteusement, dans la consommation !) osaient nommer "évasion du réel", pour d'autres styles de vie que le leur – eux seuls, en réalité, semblent intégralement définis par le cumul de la lâcheté (l'achetez), de l'immaturité, de la fuite, du refus des responsabilité et du déni permanent de l'ensemble

 

Car fuite – mais DEVANT QUOI ?.

 

Trop significatif que nul ne se pose ces questions de grand réalisme…sinon à comprendre que "ceux qui, victimes de l'individualisme mensonger de l'être au monde écomystifié, confondent la liberté avec sa version de supermarché, celle qui consiste à avoir le choix entre trente marques différentes de lessive (p. 21 - ibid.)." De plus comme, seulement, 2 grands lessiviers se partagent l'essentiel de ce marché, il n'y pas, vraiment, 30 marques très différentes de lessives. Trop les mêmes avec juste des étiquettes modifiées – plutôt…lorsque l'on voit, de la sorte, des êtres à ce point déshonorés, au cerveau devenu entièrement délinquant (au point qu'ils ont rendu méconnaissable toute "citoyenneté" et forment, donc, bien les "casseurs du pacte républicain") – oui POLLUER autant le mot "liberté" …on comprend, du même élan, qu'ils soient incapables, inaptes, incompétents à comprendre ce qui reste encore plus difficile : égalité et fraternité…nommons- les souilleurs de démocratie – des centaines d'heures d'intérêt très général à nettoyer leurs propres déchéances ? Non choisir entre des ersatz de lessive ce n'est pas la liberté de choisir. Et cela n'a strictement rien à voir avec la liberté. Dans tous les cas !!!

 

Quelle peut être l'issue de  cette société de fumistes, d'irréalistes et d'escrocs – déguisés en consommateurs de bonne conscience ? Sinon leur inéluctable effondrement. Et tout leur poids entier sur les épaules de qui ils osent tant, et avec une déloyauté qu'aucune autre période historique n'a jamais connue (même Attila "respectait" l'intelligence, les savoirs et ses écrivants) - censurer et diffamer…et osent "occuper", jusqu'à la lie des avilissements, (oui comme une armée intruse d'occupants illégaux) tout l'espace des délibérations publiques. Mais pour n'y déposer que des contaminations et des pollutions…

 

Devant cette fin programmée de la "société d'individus réfugiés dans la consommation " – prenons-les devant puisque nous devrons tout assumer et tout résoudre de l'immense ruine qu'ils/ elles risquent de laisser !!!

 

Ainsi, fort(e)s déjà de ce manque de sérieux fondamental de l'Economie dominante (celle qui rage, mélangeant affaires et émotions, de "croissance" PAR les achats marchands uniquement, sans s'occuper jamais de leur "nature"). Farfelue, frivole, inconséquente, lâche, fuyarde, irresponsable, etc. (refusant, ainsi, de rendre des comptes comme de débattre, loyalement, de ses propres concepts)… "il faut donc penser l'économie CONTRE la discipline qui a pris son nom et son étude pour objet (p.26 - - Jean–Pierre Dupuy -L'avenir de l'économie, de "cette" économie vous l'avez compris, "aucun avenir" !.)."…

 

Ainsi – indissolublement liées comme "association de malfaiteurs" - et la société de consommation et l'économie fraudeuse et falsificatrice (qui a pris le nom d'Economie et son étude pour objet )…

 

                        …disparaîtront en même temps…dans la même fuite perdue

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 16/10/2012 18:03


bonjour,


je ne manque pas ces lectures - à diverses heures, jamais les mêmes c sûr  - vous représentez un réel pôle de LUCIDITE - ça aide à vivre, merci

imagiter.over-blog.com 20/10/2012 06:01



bonjour pareil pour les réponses


merci pour le défi (le rester)