Verlainages…

Publié le par imagiter.over-blog.com

3378462845_90ba326d3a.jpg

Afin de vous tenir chaud pendant le froid - ces Verlainages…oui se garder bien chaud, moelleux, mais se tenir, encore, au courant, savoureux savoirs, même faire passer toujours le courant de l’électricité statique…

 

                                               *******

La musique c'est ce qui est tout rond

La musique c'est où ça tourne rond

Rien qui ne t'y blesse

Tout y tourne si rond

 

Va dans le ciel

Ça y tourne rond

Plus rien de qui te "casse"

Humilie et torture,

Rien qui ne t'y blesse

Tout y tourne si rond

 

Reviens sur terre

Avec tes chansons

Ta musique c'est ce qui est tout rond

Ta musique c'est où ça tourne rond

Rien qui ne nous y blesse

Tout y tourne si rond

 

Rien qui ne nous y blesse

Tout y tourne si rond

Et nous reviendrons

 

La musique est la médecine

Où rien ne t'y blesse

Tout y tourne si rond

Où rien ne t'y blesse

 

Sous son aile tu peux

Guérir oui des cruautés gratuites

Qu'ils nomment société…

 

Plus rien qui t'y blesse

Tout y tourne si rond

                                                                       **********

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 07/02/2013 17:31


que de douceurs oui mais celles d'un rêve pénétrant qui déborde toutes les sensualités....