Cite tes ressources !

Publié le par imagiter.over-blog.com

Cite tes ressources !

Ne pas citer ses sources ? Ce qui zappe que nous pouvons très bien être nos propres sources : réflexions personnelles, organisations de rencontres entre de nombreux aspects partiels de la même réalité encore séparés, éclairages d’un thème plus commun sous des angles jamais encore abordés, inventivités pures, inédits, etc. – cet article ne désirant pas faire la liste exhaustive de la diversité. Simplement démontrer que tout n’est pas réduit qu’à ne reproduire les mêmes sons de cloches des médias puissants (ce qui étant effectué de si multiples fois – ne nécessite pas notre aide). Et, par extension, de ne « servir » qu’à relayer les liens des figures connues d’internet (usines à vidéos et personnages non connus ailleurs)…ce qui permet de comprendre que « citer les sources » signifie, en fait, de souligner à quels mouvement, groupe, communauté, union, affiliation, etc. nous appartiendrons. At auxquels nous DEVONS appartenir – stérile guerre des bandes ! Comme si ceci ajoute à la réflexion. Amplifie les raisonnements. Structure la cohérence de la démonstration – de faire semblant de citer des sources ? Il s’agit plutôt, alors, de signes de reconnaissance, de signaux de réconfort de retrouver ses accointances préférées. Ses oasis de citations, slogans, pensées et images, etc. En aucun cas il s’agit de penser les problèmes et d’en trouver les solutions !!!

Première régression : toute originalité est interdite ! Et première contradiction des « faut citer ses sources » - ces originaux sont, très souvent, des …sources. Puisque sans originaux pas de…copies, de photocopies ou de sources… copiées…

Surtout si l’affirmation que les sources ne sont pas citées rencontre, en pleine flagrant visuel, les liens d’où certains extraits peuvent être reproduits, les cordonnées des vidéos qui ont pu déclencher la réflexion. Voir des réflexions très différentes de la nôtre afin de faire contrepoint, de compléter et de prolonger. Pour le bien de tous. Puisque qui peut défendre, le plus, notre pensée originale sinon nous-mêmes ? Ce qui reste valable pour tout le monde !!! Il est devenu possible que de citer nos sources ce soit de nous…citer nous-mêmes. Que nous soyons nos propres sources. Ceci se nomme même…penser par soi-même !!! Mais qu’il puisse y avoir des penseurs et des écrivains sur internet ne semble pas pouvoir entrer dans ces cerveaux-arrêtés-par-l’image.

..

…………………………….****************

D’où l’apparition des…poncifs internet – inconsciences qui servent les pouvoirs – répondre toujours à côté des textes – Donc l’émergence incongrue des orthodoxes (décrétés) internet – en fait, très peu recommandables, porteurs de virus mentaux. Et, à l’opposé, des stigmatisés très sains (décrétés) déviants (qui ne dérivent, en fait, vers nulle perversion). Incroyable tant de régressions ? Régressions qui avouent l’instrumentalisation (nous faire entrer dans des cadres qui ne sont pas du tout les nôtres et souille nos écrits et paroles) – tout le contraire d’être fiers..puisque l’aveu 1984 c’est…cette fonction ne vous est plus accessible.

Exercices de déloyautés – placer la barre si haut qu’aucun dirigeant ne pourrait l’atteindre – mais nous oui nous le…devrions qui sommes dans l’arène (par exemple être sur Fb-arène offre la privation de droits bizarre de se faire agresser par le haut et par le bas – sans que nul-le de ces deux côtés ne produise le moindre argument). Très louche tout cela….Puisque le ne plus accéder à cette fonction c’est un arbitraire du fait qu’il ne présente aucun argument…vu qu’il n’y en a aucun. Et c’est l’essai novlangue que nous ne pouvons plus accéder à la…fonction d’esprit critique. Toutes nos qualités intérieures sont visées…d’être instrumentalisées…Avec des victimes consentantes. Qui cherchent à entrainer tout le monde dans leurs déchéances. Ces consentant-e-s sont alors très valorisées…Ce dispositif cause bien un excès abusif de violences symboliques très importunes…toujours plus injustifiables. Cela trace même une ligne illégale d’embusqués tireurs et de victimes qui ne le méritent absolument pas !!!

..

Qui MAITRISE la pensée peut partir d’un fil et tout reconstruire : ici nous voyons comment des réseaux sociaux peuvent être gangrénés. Gangrénés jusqu’à ne plus produire que des instrumentalisations en plantant des sanctions sans arguments ni justificatifs afin de semer la confusion. Et de faire oublier le but essentiel d’abattre le système. Il n’y a là rien de glorieux et surtout d’admirable. Que du sordide indigne. Et donc les poncifs sont les chevaux de Troie…Exemple de citer les sources ? Demandes invérifiables en une seconde – les sources sont bien citées, et abondamment, mais pour le savoir il faut entrer dans le texte. Donc ouvrir le partage. Donc faire un effort de loyauté alors que les procédés de déloyautés empêchent de croire que cet effort sera fait. Conclusion : ce sera qui exhibe de telles perversités qui devient très suspect

…………………………….*****************

Puisque - Qu’est-ce que cela apporte de se focaliser à ce point sur citer ses sources ? L’aveu que la personne ne sait pas penser par elle-même. Qu’elle est devenue une handicapée des médias, planquée derrière les béquilles malfamées de ses sources qui pensent…pour elles. Le burlesque de se moquer de « la voix de son maitre » et de s’empêtrer dans le même schéma. De rire de qui se faisait porte-manteau des « marques » - abrutissant esclavage – et de se faire le même porteur de sources…sans se poser de questions. Pourquoi ces poncifs si intrusifs ? Ne devons-nous pas rester vigilants : qu’apportent-ils de menaçant et de nocif pour nous ? Déjà la perte de la si importante faculté de raisonner, de savoir se poser des questions, etc. (Vous ne pouvez plus accéder à cette…fonction !)… Et qui va aboutir au trop comique de la situation. Qui, du haut du socle de petit chef qu’il serait devenu, exige nos sources…mais est devenu incapable de vérifier les siennes. Qui est donc le moins fiable et confiable pour « notre » futur ? Oui qui est stigmatisé sans arguments MONTRABLES.

Puisque c’est là le fond du sujet

1) – la claire vision, qu’une nouvelle typologie sommaire est en train de se mettre en place ,… pour superficiels et non-exigeants

2) que cette typologie est très entachée de malhonnêtetés : elle n’entre pas dans l’information et le raisonnement, ne répond jamais sur le fond des raisonnements ni des faits, et utilise des signes ambivalents d’apparences extérieures (or les apparences sont toujours trompeuses – pourquoi donc utiliser un marqueur si peu sérieux et réfléchi ?)

3) – tout demeure à l’extérieur, l’on n’entre plus « dans » les réflexions, elles sont…obturées – comme si ce travail était destiné, en profondeur, aux prétendus dirigeants. Qui n’ont qu’à prendre au filet toutes les preuves d’intelligence. A y apposer une idiotie qui permet de « repérer le produit » et à jeter tous les apports SANS LES REGARDER. Le tout renforcé par des sanctions inacceptables (….tellement elles deviennent arbitraires de…refuser de répondre aux questions) et d’un cynisme ahumain …vous ne pouvez plus accéder à cette fonction…comme si NOS TÊTES leur appartenaient. Et nos fonctions digestives, respiratoires, etc. de même…Ce sont donc nos conformistes internet qui parviennent à ce hideux travail de flicards ?.

4) etc. (à chacun-e aussi de citer ses expériences et d’en faire le partage)..

…………………………….*********

Solutions ? (tous les apports qui sont recouverts de l’inutile dénoncer c’est bien mais apporter des solutions c’est mieux) oui affichent, en fait, clairement les paragraphes qui soulignent « solutions » - mais pas important c’est posé pour dévier de lire l’essentiel. Puisque le minable secret c’est que tout ce qui se trouve DÉJÀ sur les médias dominants (donc redite, répétition, rengaine, rabâchage, relais vraiment de trahisons, etc.) serait…seul…citable. Le piège salaud du citer vos sources c’est que…c’est nous qui les citerions. Et que, à part, ce qui sert les prétendus dominants – ce n’est pas…citable (citer vos sources c’est…ne pas…les citer !). Comme le piège soi-disant du misérable « complotisme » (alors que ce sont les comploteurs les délinquants) qui INVERSE tout : qui met à jour le sordide serait le…délinquant. Allons donc : sûrement, que ce ne peut être que le contraire…cet essai maladif et maladroit a sombré dans le ridicule. Mais d’autres en prennent le relais…ceux des biopouvoirs. En gros, il est INEXCUSABLE de s’y laisser berner. Une bonne fois nous l’affrontons, ça fait mail, les pouvoirs sont devenus si nocifs – mais – après - nous en sommes débarrassés. Et nous citons…comment. Tandis que nous voyons les conformistes se tordre de douleurs incomprises (par eux) …plutôt que de faire comme nous ! Qui…citons tout et abondamment !!!

..

Solutions bis ? Qui ne se sait pas reformuler ses sources est donc en erreur. C’est qu’elle/il ne les a pas bien comprises, ne s’en est pas imbibé et ne sait pas les restituer utilement, pour les autres. Penser par soi-même offre plus et beaucoup plus de… GARANTIES – que de « faire semblant » de citer des sources que l’on semble ne…pas connaître vraiment. Reformulez et on vous croira. Appropriez vous les, prenez pour vous, dans vous. Bref…

………SOYEZ VOUS-MÊMES VOS SOURCES…

……………..…et la propagande ne pourra plus passer

..

…….Qui a donc vraiment tort ? >>>>>>>> Sûrement pas nous !!!

………………………….%%%%%%%%%%%%

..

>>>>>>>>>>>> OUBLIETTES <<<<<<<<<<<<

http://reseauinternational.net/main-basse-sur-toutes-les-sources-de-linformation-de-masse-par-le-capital-et-les-gouvernements-pourquoi/

..

Les enjeux ? Se fourvoyer dans l’accessoire citer ses sources (ce n’est pas l’essentiel sauf pour les feignants et les double-faces). Pendant ce temps ? les dominants font, si lâchement, main basse sur les réelles sources non protégées (de la faute de nos tous…). Vous marchez dans la rue vous croisez des êtres-sources vivantes exceptionnelles. Et…vous ne leur prêtez aucune attention complètement égaré-e-s « dans » des publicités indéfendables. Alors qui « fait exprès » de ne jamais être dans …l’essentiel ?

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

….

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitshttp://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

demandes dissymétriques – comme si vous vous posiez reines ou rois à exiger, en surplombs des autres, l’impossible. Vu que vous-mêmes en êtes plus qu’incables de répondre.

demandes dissymétriques – comme si vous vous posiez reines ou rois à exiger, en surplombs des autres, l’impossible. Vu que vous-mêmes en êtes plus qu’incables de répondre.

dialogues de sourds car qui se permet de se mettre en position d’exigences inhumaines ne… fournit aucun espace dégagé pour répondre en toute honnêteté – d’y répondre….Cela empeste l’entrée de l’état policier – attention de faire croire que l’on est d’un bord si l’on agit exactement comme l’autre…

dialogues de sourds car qui se permet de se mettre en position d’exigences inhumaines ne… fournit aucun espace dégagé pour répondre en toute honnêteté – d’y répondre….Cela empeste l’entrée de l’état policier – attention de faire croire que l’on est d’un bord si l’on agit exactement comme l’autre…

ce texte n'a pas de...sources. Sauf nous-mêmes comme sources...

ce texte n'a pas de...sources. Sauf nous-mêmes comme sources...

du droit, d'énergie, du drout de penser, des ressources, etc....trop confuses ces demandes d'inappropié-tés...

c’est évident que si nous sommes incapables de dépasser nos sources citées ce jeu (pas très clair) devient une grave perte de temps. Faire dévier les attentions n’est jamais très loyal…

Ou pas du tout ? Un imprudent ex-penseur a dit qu’internet ce n’est pas bien car il n’est pas dans le circuit des hiérarchies. Alors que vu tous les désastres terrifiants qu’ont provoqué la rigidité très déraisonnable de ces prétendues hiérarchies (qui ne font sûrement pas consensus) le procédé hiérarchie n’est certainement pas la bonne méthode . SAUF dans la pensée où si nous ne savons pas hiérarchiser les valeurs et priorités cela devient destructeur et… suicidé. Exemple : de l’argent ou de la vie quel est l’essentiel ? Répondre l’argent c’est se montrer irresponsable puisque sans vie pas d’argent. Et donc, ici, citer ses sources : est-ce juste essentiel ou important ? Qui dit essentiel fuit…l’essentiel qui est de dépasser ses sources et de se les assimiler vraiment pas « faire semblant ». Pour rester un indigne…spectateur. Soit un illégal fardeau…pour les autres.

archives nationales - où seraient les archiVes...de l'univers ?

cas où citer des sources frôle l’impossible puisque peut nuire gravement à autrui

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article