Echecs massifs de l'Occident dans "tous" les domaines…(bref bilan 2010)

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

Un exhaustif bilan "existentiel" de l'Occident n'obtient que de retentissants échecs dans TOUS les domaines. Si vous prenez la patience de tout vérifier, avec nous, vous verrez, comme nous, la réalité palpable de ces insuccès massifs…

Culture: le fiasco est tellement retentissant qu'il résonnera dans les siècles des siècles. Non seulement, les autos-proclamées "élites" n'engendrent strictement aucune œuvre digne de ce nom, depuis pas loin de 40 ans – mais, en plus, la fétidité de sa présence repousse tous les grands esprits actuels hors de son "cercle". L'inculture évidente de qui "occupe" illégalement l'espace culturel – nous explose au nez, chaque jour. Oui "occupent" puisqu'ils sont de vrais "intrus" encombrants qui n'aiment pas l'intelligence, la beauté désintéressée, les concepts ou la pensée. D'ailleurs, leur inexcusable sécheresse de cœur prouve qu'ils n'ont rien à partager. Avec personne. Ce sont, de la sorte, des envahisseurs barbares – dont l'éviction sera saluée par un soupir de soulagement, rarement entendu sur la planète. En attendant, vous n'aurez que ces sempiternelles "lettres à moi-même" de ces artistes et écrivains qui ne vous aiment pas du tout, mais pas du tout. Et ça se voit.

Social: l'amalgame, perversement, maintenu entre le "social" comme de s'occuper des "échecs tonitruants du capitalisme" (suicides, abandons, misères, maladies "induites"…etc) et la pleine "victoire d'une vie" (plus vous êtes "social" plus vous réussissez en tout !) démasque le capitalisme comme le système le plus sordide jamais vu.…      Depuis1990, les solitudes ont explosé de + 67 % par rapport à 1960. Revers dangereux. Sans doute "grâce" aux systèmes (d'anti) communication ? Les repliements massifs sur soi (ânonnés "cocooning" par le déshonneur commercial), les égotismes exhibitionnés dans les "apparences toutes trompeuses" (modes et autres inutiles fumisteries), les effondrements monstrueux des égoïsmes financiers des autos-proclamées "élites", etc. Le "social" (cette beauté fulgurante de l'amour total!) plus qu'en berne: bernée !!!…L'ANTI- SOCIALITE est au sommet. Les destructeurs réel de la civilisation semblent au "pouvoir". Partout, en tous domaines, chez tous les dirigeants, la drogue dure de l'égoïsme monétaire, inéluctablement (si le changement de direction ne pivote pas à 180 °), nous conduit au suicide collectif. Par le sommet "commandé" !!!

Intelligence: là, la régression générale est en marche. La baisse tendancielle de l'intelligence augmente chaque jour. Le retour à la barbarie devient même pleinement envisageable: ce sera donc le haut de la société qui nous aura ramené à l'âge des cavernes et à la bougie. CQFD !!! La double causalité provient de l'assassinat de la culture par la sur-médiocrité bourgeoise et le fiasco social total de l'occident (connaissance et gestion du social : - 10 000/ 20 !!! plus cancres agités vous ne trouverez jamais que ses prétendus dirigeants…). En plus, leur gluante haine (de voyous ?) pour l'intelligence tue chaque jour, des 100 de Mozart en herbe: oui, le bourgeois se dresse comme le pire ennemi du savoir que l'Humanité ai connu. Quasiment impossible de trouver, en Occident, un esprit qui "vive" la globalité, manie aisément l'holisme, l'ensemblier de toutes les disciplines réunies dans une expertise du réel COMPLET ou, encore, qui sache, même, ne serait-ce que nous produire une "bonne synthèse".Comme si la majorité des cerveaux avaient explosé et ne disposaient plus que des miettes d'eux- mêmes. L'abandon impardonnable de toute "transmission" (même chez les "plus" barbare les "sachants" n'étaient pas exterminés !) par la vulgarité financière (lorsque suffisamment d'individus "pigeront" que rien de plus irréaliste, irrationnel et irresponsable qu'un financier – nous ne faisons que réparer leurs incessants dégâts – sera-t-il trop tard ?). L'Humanité demeure "l'humus" de 8 formes d'intelligences archétypiques: l'holocauste permanent de dizaine de milliers de réels talents pour le Moloch fou du régressif capitalisme – se détecte, très bien par exemple, dans les associations "de terrain". Ensuite, la présence "holiste" de Q.E. "coefficient émotionnel" nous détecte des "crétins émotionnels", des châtrés du cœur" chez des universitaires, des médiatiques ou des politiques…Etc. Les preuves du désastre se peuvent trouver partout: nous retenons que quasiment plus personne ne connaissent encore l'art de la conversation. Or l'hospitalité = la civilisation (toutes les civilisations l'affirment). Donc ,ne plus "savoir accueillir l'autre en paroles" prouve une perte massive de civilisation comme d'Humanité…

Economie: alors que l'Evolution nous "demandait" clairement d'économiser l'économie – soit ne plus user de cette construction "purement idéologique", de cette non science absolue, de ce plus gros mensonge que la Terre ai porté, de cet artificiel artefact "juste" pour enrichir une poignée de marginaux capitalistes au détriment du plus grand nombre – et d'entrer dans une civilisation d'abondance humaine et sociétale jamais connue, nous avons "abandonné" le "pouvoir" à la lie de l'Humanité, à ce qu'il y a de plus bas en elle (médiatiques irresponsables, politiques voyous et financiers complètement cinglés)…Si nous désirons reconsidérer "l'économie" comme "l'observation pragmatico-empirique" perçue par Cornelius Castorias (qui affirmait, limpidement, que l'économie n'est pas une science!) – soit nous avons vu que ça a fonctionné ainsi, à tel moment, nous allons "risquer"de recommencer tout en sachant que, comme en météorologie, il existe tellement de paramètres, que toute prédiction "réaliste" reste inaccessible !!!) – nous obtenons, au moins, une certitude. La seule "loi implacable du marché", toutes choses égales par ailleurs, et recadrée comme ci- dessus, serait LE COMMERCE NE DOIT JAMAIS TOUCHER AUX CONTENUS DE LA CULTURE. Outre, qu'il ne doive pas (pour la salubrité sociale et l'hygiène publique: première préoccupation des gouvernants en 1789- c'est dire !!!) dépasser le tiers des activités sociales. En aucun cas (sources Fernand Braudel en Europe, sinon pléthores…). Les 2/3 restant reprenant en main le social et le civilisé…Actuellement, en occident – "grâce" aux entêtements insensés des politiques et des médias (exemple, dépénaliser les crimes économiques et marteler une propagande suicidaire pour les si parasitaires Bourses !), le commerce va atteindre les 2/3 des "activités". Par le vol très illégal et plus qu'anti-scientifique des "contenus"…Cette armée "d'occupation" doit retrouver, à la vitesse grand V, ses frontières précédentes…

Politique:  le fait qu'il n'y ai plus aucun dirigeant politique indépendant ou "autonome" (sens de 1789) mais qu'ils soient toutes et tous de pures "constructions médiatiques", cette artificielle irrationalité, ces puérilités irresponsables , etc – et qui obligent à IMMOBILISER, BLOQUER toute la société (circuits de diffamations, censures massives, fermetures de tout sauf de l'illégal commerce (lorsque ses 2/3 c'est "illégal" scientifiquement et juridiquement…), destructions massives des intelligences en tous lieux, etc) – "juste" pour que puisse perdurer le si infantile "monologue médiatique". Qu'une politique monologuée, qui refuse "d'admettre" que plus de la moitié de la population ne veuille plus de son "offre" et que donc c'est à elle de "s'ouvrir" et pas à ces pointes de jusqu'à 60 % de la population de "changer" – (à coups de triques ?)…ne possède AUCUN REEL PROJET collectif qui tienne la route (d'où nuisance absolue d'un commerce qui vole "les contenus"…), voici qui place les politiciens actuels dans le camp des destructeurs de la civilisation. Depuis 1980,sur la Terre, nous les avons assez vu en casseurs irresponsables de la culture ou en ennemis très voyous de l'intelligence. Clair, que "la méthode de l'exténuation des raisonnements" ne peut aboutir qu'à la conclusion: les dirigeants mondiaux actuels tuent le futur. Tout simplement…En France, par exemple, depuis le Conseil national de la résistance – il n'y a pas eu une seule politique adulte, grande et cohérente – digne de ce nom.

Education: quasiment tout ce qui est fait, en ce nom, appartient à la destruction et la dévastation. Ce n'est pas tant des effets de personnes, mais des effets structurels. Pourtant, des personnes pour qui "l'intérêt collectif" existe vraiment, qui place l'intérêt du global avant le leu propre – ont bien les clés de la transmission, d'une éducation nouvelle et d'une culture renaissante…Etc…

Autres: le "dénominateur commun" se clarifie de lui- même: dans la plupart des domaines (et sans généralisations hâtives) l'incompétence règne. Des "intrus" occupent "l'espace public" qu'ils n'aiment pas du tout. Et ce au détriment du plus grand nombre qu'ils n'aiment pas non plus !!! Ils ne sont pas "durables" que l'utopie capitaliste, dont ils se montrent d'insensés fanatiques…Avec eux, sans contres pouvoirs puissants, la civilisation ne peut que se suicider… Le "centre" de la pensée bourgeoise élucidé c'est, dans sa plus hideuse nudité: tuer l'intelligence, le partage,  l'amour et la beauté intérieure – sa seule ambition souterraine, sournoise, obstinée, veule, minable…Son unique maniaque obsession, pour laquelle (pigez le vite pour votre survie!) aucune vie, même la vôtre, ne compte plus.

 

 

Qui reste source de tous les échecs collectifs, qui les augmente même du fait de son incompétence à penser "collectif" ne peut, décemment ni raisonnablement, demeurer chargé des "intérêts de tous"…A chacun-e de comprendre ce que sa hauteur de cœur le voudra !!!

 

(à suivre) 

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article