ISSUES

Publié le par imagiter.over-blog.com

5027273424_289e1bbe0b.jpg

Va cuver ta maison

les cercles de la ville à la main

va cuver ta maison

la bouteille de la chambre

parachute l'espace

entre les trous au Cœur le Grand

                                       Absent

Va donc cuver ton corps

dans les herbes cernées de soleil

va donc cuver ton corps

et fais nous bien souffrir

dans ce que nous avons de communauTerre

 

                                                           %%%%%

 

les issues sont bien "issues" de quelque part. Or si l'issue est issue de quelque part,

tout vient d'un consistant et solide existant – une voie "sans issue" devient une impossibilité logique…

tout aboutit toujours d'une façon ou d'une autre…

si vous jetez un sort c'est le ressort qui nous en sort du sort…

tout procède de ce qui précède…

tout concède pour qu'on lui cède…

les enchaînements ne sont même pas enchaînés

mais ductiles, fluides, légers, à peine visibles…

 

les "casses têtes poétiques" nous transportent vers une transcendance visible : l'épistémologie existentielle n'existe pas encore !

 

                                   %%%%%     (à suivre)

 

 

inéluctable, le destin n'est que destination, destinée à qui destinée, l'arrivée déciderait du départ, étoile immanquable qui (se) passe, alors, sans nous ou hors de nous (etc)- n'est-ce pas plus "réaliste" de n'être qu'un poussière de rien naviguant dans tout l'univers (ego, privé qui prive, nous font oublier de "vivre l'immensité") 

 

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nettoue 30/09/2010 15:35


Passant par là, je me suis attardé sur ce blog, inattendu, où se vit une réserve de réfléxions en tous genres. Je ne sais pas encore se que j'en pense vraiment, mais je reviendrai pour savoir
Amicalement à toi