Le stultus ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

10023282_5d37f3d84f.jpg

Vous scotchez votre regard sur des images si extérieures à vous, la tension interne monte et vous voulez répondre aux exigences portées par l'image. Vous ne vivez donc plus votre propre vie. Uniquement celle de l'image. Au soleil, il est si bon de laisser le corps ralenti boire tout le soleil dardant lent. Non, vous haussez encore la tension et votre corps n'est plus ouvert qu'à l'idéologie parasitaire… les tromperies des propagandes vous diront que les intellectuels sont abstraits, bien extraits de la vie – parfois vrai, mais souvent très faux…l'usage sensuel de la pensée permet de se libérer et de se distancier de tout ce qui est nuisances mentales et affectives…oui nuisances qui cherchent à nuire…et ne trouvent jamais ces prétendus "intellectuels" à la si souple pensée…mais pas vous, complètement dépouillés de tout vous !!!

 

Grâce, uniquement, à leur "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation) – souvenez-vous-en !!! Si loin de l'existence dispersée évoquée par "l'état de stultitia dont parlaient les philosophes antiques. Le stultus est ouvert aux quatre vent, sans mémoire, sans volonté ; dispersé dans le temps et dans l'espace, il laisse la vie s'écouler sans l'avoir vécue. La mélancolie même à été perdue" (p. 100 - Roland Gori et Pierre Le Coz "L'empire des coachs" – une nouvelle forme de contrôle social, octobre 2006)."

 

Tout glisse entre les doigts, tout glisse sur les sens, oui le corps complètement insensibilisé. Plus rien n'est ressenti, aucune émotion ne vient toucher la léthargie inerte. Juste un morceau de lège ballotté par les flots: toute volonté d'être soi est abandonnée…le capitalisme ne laisse que des individus ruinés, en faillite intérieure ensevelis sous des décombres de joies – derrière lui. Sauf ses résistants toujours mieux adultes et plus heureux…d'être !!!

 

"L'individu cyber-libéral, résigné à l'utile comme à la performance, ne revendique ses émotions qu'à la condition expresse qu'elles soient éphémères, jetables, bref "virtuelles". Notre non-culture offre les cultes d'une béatitude faussée qui le transforment en sujet passif, morose, déprimé, "psychotropié", prenant sa TCC en même temps que son RSA et sa CMU, tout en buvant goulûment le spectacle des révoltes de ces autres dont il ne sera pas (p. 100 – ibid)." Evidemment, un milliard de fois plus bandant de rester tout le contraire de ce tas d'échecs ambulants…diagnostics de dépressions multipliés par 12 entre 1979 et 2012… la révolte rend, elle, tellement la santé, non ?

 

…et surtout, n'être pas un de ces insultants stultus toujours plus dépouillé, dépossédé, spolié, dévalisé par les vents mauvais du capitalisme…

 

qui ne peut, n'a pu et ne pourra jamais rien contre votre vie intérieure !!! sauf si vous laisser,

                                                           stultitiament faire !!!

 

…apprenez l'usage du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation ) – ils ne vous auront plus jamais. Tellement tel que vous y aideront fortement quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", " Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article