Comparaisons utiles de la pression démographique et de la pression des productions humaines ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2696914917_ffd6a74dfa.jpg

Après avoir revivifié le pays par l'excitation colonisatrice, "la transformation de l'émigration en colonisation et la perception de l'immigration en invasion sont récentes (…) Les Français, les premiers touchés par le ralentissement de la croissance, ont imposé cette image dans leur pays, puis l'ont exportée chez leurs alliés et ennemis, celle d'un invasion aussi inévitable que l'écoulement des fluides en hydrodynamique (p. 18 - Hervé Le Bras - "L'invention de l'immigré", mars 2012)." Or cette image "martelée" ne se produit que juste après la fin de la colonisation (la colonisation, elle ? jamais une invasion, voyons…)

 

Avant – eh bien ! l'aventure enthousiasmante, la mission civilisatrice, l'amour des peuples, oui oui l'excitation colonisatrice ( titre d'un sous chapitre du livre - pp. 27 à 31) or – entre les deux, si l'on ose dire ? – "il n'y a pas eu un travail d'herméneutique subtil et conséquent, mais l'imposition d'une image frappante rendant compte des mouvements hors d'Europe puis vers l'Europe, celle de différence de "pressions" démographiques (p. 18 – ibid.)." Il y même des "pressions" démographiques différentes ? Aucune universalité dans ce gadget purement idéologique donc !!!

 

D'où la gravissime erreur actuelle – que beaucoup d'individus qui se disent de gauche et d'extrême gauche relaient, malheureusement – du "c'est la démographie "le" problème" et pas du tout la pression des productions humaines qui explosent géométriquement …plus paresseux d'accuser que de changer radicalement de style de vie. Après tout, ils/ elles peuvent trouver reposant de se clamer bien de gauche et de conserver un style de vie bien de droite

 

"Or la genèse de "la pression démographique" c'est le n'importe quoi…voyez …"comme au fond la première apparition de la théorie de la pression démographique. Malthus ne l'admet cependant que pour des barbares nomades et la récuse pour les civilisés sédentaires  (p. 22 – ibid.)"…ceci paraît tellement laxiste et paresseux, en fait, que : nulle théorie là-dedans et pas de "pression démographique" qui tienne, non plus. Puisque – 2012 – les mêmes qui gobent la "pression démographique" incluent que ce seraient "les civilisés sédentaires des villes" qui expliquent la géométrisation de la pression des productions économiques !!! Faudrait savoir à la fin !!! Encore du pile je gagne face tu perds !!! Aucune honnêteté intellectuelle ici !!! Que du chaos mental comme chez Joseph de Maistre !!!

 

"De 1820 à 1999, alors que la population mondiale était multipliée par 5,8, la production mondiale l'aura, elle, été par 48,6 (p. 180 - Michel Béaud - "Face au pire des mondes", septembre 2011)." Ce n'est évidemment pas du tout les mêmes ordres de grandeurs : le géométrique face à l'arithmétique, l'exponentiel face au graduel…Et Malthus, cet esprit brouillon, qui a introduit la notion toxique de démographie= danger, s'est trompé gravement. Au lieu de la population augmente géométriquement et les ressources arithmétiquement – il fallait lire la pression des productions économiques humaines explosent géométriquement (2,4,8,16,32,64…) et la population croit graduellement, donc arithmétiquement  (1,2,3,4,5,6…)…

 

Aussi -"dans la dégradation de la Terre, ces croissances des économies ont joué un bien plus grand rôle que la croissance démographique – ce que beaucoup préfèrent ne pas voir (p. 231 -  ibid.)." Ce qui discrédite le sérieux et la profondeur de leur réflexion – évidemment, penser comme veut le capitalisme (inconsciemment ou non !) ça vous placerait du bon côté de la barrière !!!

 

Comparez donc les 694 milliards de dollars de productions mondiales (en dollars 1990)  de 1820 et les 16 064 milliards de 1973…soit 25 fois plus : on ne voit pas que la population mondiale ait augmenté de 25, ce qui nous ferait dépasser les 25 milliards d'habitants en 1973…soit, encore, pour l'Occident des taux de productions multipliés par 47,65 (23,1 pour le monde entier)…et loin d'apprendre, de comprendre et de prendre les bonnes mesures c'est + 59 % de croissances toujours entre 1973 et 1990 toujours + 20 %.

 

Or – ce qui reste "ignoré", oui dédaigné, en 2012, c'est que les échanges commerciaux mondiaux déjà étaient très importants au début du XIX siècle mais leur nature restaient bien différente de celle de 2012 – Voir la conclusion de " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " que vous pouvez télécharger gratuitement sur freethewords.org , en cliquant sur l'onglet 4.

 

Ce qui nettoie la liste des chiffres proposés*** de toute "pression démographique" (sinon celles issues des excitations colonisatrices)…mais uniquement des pressions des productions économiques humaines ?

 

                        La même excitation expansionniste qu'au début du XIX siècle ?

 

*** in extenso dans "Ne rien comprendre aux chiffres – donc penser comme "veut" le capitalisme ?" du 20 octobre 2012.

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 29/10/2012 18:08


à ne guère oublier - les mots du départ afin qq'ils ne puissent retourner l'ensemble - + disqualification 2012...

imagiter.over-blog.com 30/10/2012 19:06



exact faut leur renvoyer l'horreur qu'ils continuent d'être