Le capitalisme, seul, nous ramène à l'âge des cavernes et à la bougie

Publié le par imagiter.over-blog.com

5257694596_7b99bf4327.jpg

Comment voulez-vous que le "donné", tout ce que la Nature OFFRAIT en abondance, soit une richesse en "croissance"? Comment voulez-vous, lorsque "l'argent n'est que la mesure de la richesse et non la richesse", que vous puissiez "créer de la richesse" en spéculant ou en détournant de la monnaie du circuit collectif ? Les deux raisonnements restent parallèles et les réponses entièrement disqualifiantes pour le système actuel : dès qu'il est parlé du réel, il fuit, il dénie ou se montre incapable de toute réponse autre que de l'irrationnel. Vous "devenez" riche ça ne trace pas le circuit matériel de cet enrichissement, uniquement que vous "déraisonnez" en osant que vous "gagnez". Votre méconnaissance de la topologie de l'Economie vous montre comme un intrus dans des processus que vous ne pourrez qu'abîmer de votre virginité. En effet, vous vous profitez, en contre-jour des ressources nous précédant chronologiquement, et que vous "réduisez" à "votre" richesse, comme un gâteux. Votre "propriété" méconnaît toutes les "propriétés de la matière", vous vous exilez du monde panthéiste, vous vous "séparez" de toute sensée sensualité … Les arriérés athéistes n'ont toujours pas capté que le seul athéisme qui vaille (il englobe tous les autres) c'est celui envers le fanatisme capitaliste: cette basse religion empêche tout épicurisme, toute sensualité, mais ne barre la route à aucune gloutonnerie (autre nom de l'hédonisme, ces grossiers plaisirs sans joie). Résultats (qu'il vous affole de voir!) vos gas-pillages sont bien des pillages barbares : la Nature ne vous appartient pas et, du fait que votre cerveau détraqué soit malade, vous "ne savez" plus que la détruire. Vous réduisez illégitimement les richesses "données" par la Nature (tout en délirant que vous "augmentez" vos richesses – en "diminuant" celles de la Nature ? au lieu de les protéger, "que fait donc l'INSEE ?" serait plus adapté au à-côté-de-la-plaque "que fait la police?"- ne pas arrêter les plus grands délinquants bancaires et/ou boursiers, nous sommes au courant!). Vous ruinez tout, faites tout "décroître" et aucune "décroissance" ne peut mesurer votre folie clairement "irréaliste". La "décroissance" n'offre donc pas une alternative à la barbarie ignare et régressive du capitalisme. Ils ne font que remarquer que les fanatiques capitalistes sont les seuls "décroissants" réels de la planète. Avec eux tout part en fumée. Ils nous ramèneront rapido à l'âge des cavernes et à la bougie. Leur "idéalisme" n'est plus supportable : assez de ces êtres qui planent dans "l'argent venu de nulle part" ! ASSEZ…

        Méthodologies et concepts se montrent obsolètes et non fiables, archi périmé et sans issue de secours. Tout nouveau paradigme reste précédé (matérialités obligent) par une nouvelle mentalité. La genèse de nouvelles fonctionnalités cérébrales, ayant mutées (génétiques), défocalisées (optique) ou effectués les sauts quantiques (physique). De nouveaux esprits existent : donc la genèse d'une "nouvelle civilisation" est bien entamée…

       Changements de regard, des centres d'attention comme des focalités de ceux-ci. Des 10 ° de focale d'attention des "réalistes" nous passons au 300 °, et plus, des "non séparés" (les seuls "réalistes" qui n'excluent rien!). A partir du moment où vous n'êtes plus obturés, obstrués, colmatés, aveuglés par le "nom" d'une personne vous pouvez "lire" réellement ce qu'elle écrit et la "ramener" au "discours parfait" que constituent tous les écrits "non séparés", universellement pleins de sucs, réunis dans cet uni-vers si remembrant. Vous mêmes participez de l'uni-vers, unis en vous vous allez, unifiés, vers ce qui empêche toute séparation. Vous êtes cosmos et la séparation méthodologique des "disciplines" intellectuelles ne vous sert plus à rien. L'école qui colle trop n'ap-prend rien. Vous avez quitté la "politique" si scolaire, avec ces médias hallucinés de "refus de penser en vrai" et qui stagnent dans des hystéries ricanées. Vous incluez, intégrez tout, assimilez, et rendez pitoyablement ridicules ces "pragmatiques" confus (ouverts qu'à ces minuscules 10 °) – le mot même de tous les échecs mentaux. Vous êtes un réel "globalisant" (pensée globale – corps holiste!) non un mécanisé-globalisé, inhumain complet en complet veston !

       L'équivalence comme valence de gain-perte vous ouvre à "l'image complète du réel". Vous venez de saisir le volume "en plus" (pris à l'autre) et vous l'ajoutez à la taille de votre accumulation. En topologie, elle s'ajoute en une vacance, une disponibilité qui, seule, rend présent au réel, un loisir libéré par un futur inoccupé. Dette collant au passé, gain dégageant des espaces de futur. Karl Marx, judicieusement, avait esquissé ces process, mais, malheureusement, s'était enlisé dans le fétichisme de l'argent et les valeurs d'usage et d'échange, perdant la puissance démonstrative que nous pouvons nommer le "système des rotations".

        La vérité reste plus simple que le mensonge: pourquoi ne le vivez-vous inlassablement pas ? 

        Toujours le même obstacle de transmission ? Les cerveaux détraqués (inversés et séparés) forment le plus de cerveaux sur la planète (et, pire, les (non)dirigeants font tout pour que les cerveaux sains ne puissent les aider à quitter les sites mentaux toxiques!). Ce qui offre que les moins expérimentés jugent  les plus expérimentés : et condamnent. Vous vous rendez compte - la dictature est "dans" le peuple : sans savoir, rumeur d'arriéré et lynchage médiatique – cet acte anticivilisé! – ils font passer quelqu'un pour son  contraire. Les rumeurs "toutes fausses" puisqu'elles représentent l'acte tyrannique de traiter les autres comme des objets, d'interdire leur défense, et de concrétiser hors d'eux (mais contre eux) l'exact opposé d'eux. Qui se montrerait friand des rumeurs, diffamations (matériellement c'est "renommer la renommée" donc "faire passer" – hypocrisies à plein – quelqu'un pour son contraire !) et les médias comme tribunaux (or leur anticommunication sans interactivités possibles, rendue visible dans leurs matérialités unilatérales, de montages "à part" et non partagés etc. – rend leur acte de juger dictatorial !), oui, qui se montrerait friand de ces horreurs signe bien appartenir à la bassesse, la lie de l'Humanité. Où le moins sachant ose, faussetés, faire la leçon au plus savant. Où l'intelligence se voit poursuivie comme un délit (et pas les scandaleuses spéculations financières). Où parler se voit harcelé (mais pas les mensonges politiques!). Où tout génie s'aperçoit d'une persécution collective (et plus qu'imméritée!) à cause du seul          "monde à l'envers de l'anticommunication ". Dont la structure émergeante se dit : les "élites" sèment partout (et irresponsablement) des poisons toxiques. Comprenant avoir perdu toute légitimité, en tous domaines, ils ne s'acharnent que sur les plus intelligents, joyeux, brillants et généreux (qui font passer l'intérêt de tout le monde avant le leur – admirez ces merveilleux bénévoles que sont ces écrivains et artistes qui offrent gratos – donc à leurs seuls frais, chaque mois, une part de leurs revenus "pour vous" - à côté, stars, financiers et politiciens suintent de sordides, et de partout!!!) – les seuls (d'après eux !) qui pourraient vous dessiller: "responsables" très irresponsables et suicidant la Société, non ? Des médias sont exclus tous les grands esprits, scientifiques, écrivains transversaux, grands démonstrateurs, esprits exigeants - tous êtres d'unité : CQFD – qui sauraient nous rendre plus intelligents, meilleurs et ouverts…Les médias (vrais ennemis de l'Evolution de l'Humanité) montrent un monde à l'envers …Comment, pourquoi ?

 

 

( à suivre)

 

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 4  " L'anti-communication comment ça fonctionne ?"

 

Publié dans economie et politique

Commenter cet article