Le présent, l'immense cadeau spatial de la vie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2191407426_39d4c26394.jpg

Le présent est un cadeau. Un somptueux présent. Une offrande qui en recèle tellement d'autres. Au point que plus vous le déplier moins vous pliez. L'infinitif contient tout l'infini tant qu'il demeure impératif d'user de l'impératif…L'image ne sait rien du regard – c'est le regard qu'il faut apprendre à muscler, pas l'image inerte et plate comme une…

 

La plupart regardent seulement des images – comble de la passivité et de la soumission. Mais n'apprennent jamais rien sur le regard. Or c'est le regard qui fait toute l'image. Ne pas s'entraîner à la gymnastique du regard c'est donc perdre la plus grande partie des trésors contenus dans l'images. L'entraînement le plus complet c'est d'apprendre les immensités, les pertes de vue, les amplitudes, les portées, les écarts oui oui tous les espaces. Les vivre, ces espaces, tous espacés !!! La peinture vécue non comme une possession matérielle mais telle l'art des espaces, du temps et de la lumière vous apprend à capter les lignes de force. Soit le tableau vient tout vers vous soit vous enfoncez dedans. La peinture comme une gigantesque gymnastique corporelle ?

 

Un savoir et un apprentissage qui n'a, de toute façon, strictement rien à voir avec les puérilités du commerce. Qui, décidément, se montrer si incapable d'apprendre quoi que ce soit .Le cancre des contenus ?

 

Bon, supposons que vous ayez appris le regard (non l'image- marchandise)…vous avez alors opté pour l'optique (donc contre la société du spectacle, du servage par l'image)…L'optique vous conservera à jamais le maximum de choix…Vos exercices musculaires vous permettent de changer de POINT de vue à volonté …et l'on appelle si improprement "visionnaire" qui sait s'offrir le parcours des points de vue…posséder donc une vision si claire des choses. Un diamant parfait. Une lucidité qui concentre toutes les facettes à la fois. Un peu comme un aigle survolant le monde. Et non s'aveugler dans aucune image…Les "positions" mentales se montrent ainsi, congelées, durcies, enfermées, emprisonnées par l'impossibilité de changer de point de vue …changer de point de vue à volonté ce n'est, absolument, pas adhérer à chaque point de vue – c'est vivre chaque choix possible, opter pour l'optimum optique (qui "sait" l'optique sait opter !!!) oui dans les plus grandes splendeurs sensuelles vivables sur Terre !!!

 

Vous décidez tout en pleine connaissance de causes…et d'effets…Là, où les conformismes s'égarent en décrétant (sans le vivre réellement !) "à pertes de vue" vous vivrez "à retrouvailles de vue"…plus c'est immense plus vous savez…

 

L'Occident semble bien avoir tout fauxsur les principaux art de vivre…qui a l'humilité de comprendre que la nature est une offrande permanente obtient (sans le demander) toute la litanie des cadeaux suivants…Oui oui , juste d'admettre la Nature telle un don permanent – et le présent vous devient cadeau – parce que votre corps entraîné à la gymnastique optique (donc se méfiant des images ) vit toute l'épaisseur spatiale de la réalité…Votre cerveau sensualisé (chaque pensée, oui chaque, vous est sensation – jamais rien d'abstrait !) voit les autres englués sur des images qui ne devraient rester que superficielle (oui oui le superficiel trompe tant d'individus puisque, par définition, il n'est que superficies, le superficiel …).

 

Conserver en permanence tous les choix, l'optique comme libération et émancipation – vous permet d'échapper au piège vénéneux des images. Qui obturent votre liberté de regard et durcit votre corps dans la répétition du même. Alors que simuler permet d'échapper à tout. Une "position" (une opinion dans la tête peut se vivre SOUS tous les points de vue – elle n'en est que multipliée…

 

                        ou alors c'est que vous en êtes détaché par souplesse optique !!!

 

Actuellement, tous les trésors, oui tous se trouvent concentrés dans de telles attitudes mentales…

 

                        Et dans l'apprentissages de ces épaisseurs spatiales. Donc du maximum de sensualités libres et joyeuses

 

Absolument rien, actuellement, ne peut surpasser ces expériences. Que jamais l'argent ne pourra acheter. Le gag cosmique c'est que plus c'est offert moins les conformistes en veulent, ils se précipitent toujours sur la fausse monnaie !!!

 

                                               Le précieux c'est pas pour eux !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article